Test :: World War II Combat: Iwo Jima

World War II Combat: Iwo Jima

Un jeu à éviter

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mercredi 16 août 2006 20:00

Écrivez votre critique !

Certaines personnes adorent le concept des jeux à bas prix. Ces personnes n’ont souvent pas les jeux vidéo comme priorité, mais considèrent ceux-ci comme un petit moment de détente occasionnel. World War II Combat : Iwo Jima est un jeu à bas prix, mais est-ce que ce jeu mérite que l’on paye vingt dollars pour l’acheter ?

Le jeu nous emporte dans différentes missions avec des objectifs fixes se déroulant à Iwo Jima pendant la deuxième guerre mondiale. Le soldat envoyé à Iwo Jima que nous incarnons nous raconte son histoire à chacune des missions. Malgré le fait que l’on dispose d’objectifs, le jeu est extrêmement linéaire puisqu’on ne fait que suivre le chemin tracé et que les objectifs se trouvent habituellement sur ce chemin. Il n’existe aucune solution alternative et le joueur doit absolument faire exactement comme les développeurs l’ont prévu. Les chemins qui semblent être alternatifs sont inaccessibles à cause de la présence de mines. Les développeurs enlèvent totalement la liberté au joueur. Une fois que vous avez accompli tous les objectifs, la prochaine mission se charge automatiquement sans aucune cinématique. Le jeu coupe très sec.

Vu que le jeu est extrêmement linéaire, les développeurs ont tenté de contrer le problème en cachant des objets souvenirs dans les niveaux. Malgré cela, le jeu ne donne vraiment pas le goût de refaire les niveaux pour trouver des objets cachés.

Il est impossible de choisir les armes que nous voulons utiliser. Le jeu nous impose une arme principale, une arme explosive et deux armes secondaires. Il n’existe pratiquement aucun moyen de trouver de nouvelles armes pendant les missions. Pratiquement, puisqu’il est possible à un certain moment de trouver un lance-flamme. Pour trouver des munitions, il faut fouiller les cadavres. Il est possible de fouiller d’autres objets comme des casiers par exemple. Il n’y a d’ailleurs aucune animation, la porte est soudainement ouverte et le casier est vide. Il faut lire à l’écran que nous avons trouvé des munitions pour nos armes et rien ne nous indique que nous ayons atteint la limite.

L’intelligence artificielle n’existe pratiquement pas dans ce jeu. Les adversaires tirent très souvent à côté de vous et ceci même si vous vous trouvez à un mètre d’eux. Aucun personnage contrôlé par l’ordinateur ne peut utiliser une échelle dans le jeu. Si un ennemi vous aperçoit du haut d’une tour, il sautera en bas de celle-ci. Si le joueur monte dans une tour, aucun ennemi ne pourra venir le rejoindre. Finalement, l’intelligence artificielle ne permet qu’une chose aux personnages contrôlés par l’ordinateur et c’est la possibilité de courir directement sur vous en tirant sans aucune stratégie. Les alliés contrôlés par l’ordinateur ne sont pas vraiment mieux puisqu’ils continuent leur chemin durant les cinématiques alors que vous restez à la même place. Il vous faut les rattraper.

Pour continuer sur cette lancée, les effets spéciaux sont également médiocres que ce soit les explosions, l’effet des fusils et autres. L’explosion des grenades est mal faite et ne donne aucun sentiment de puissance. Les développeurs semblent avoir voulu contrer ce problème en produisant des effets très exagérés. Si un ennemi marche sur une mine, il se retrouve presque à un kilomètre plus loin. Le feu donne l’impression d’avoir été fait pour un jeu de Nintendo 64. L’eau aussi est assez bizarre puisqu’elle ne donne pas l’impression d’être liquide. Les textures sont également très simplistes. Malgré la pauvreté des graphiques, le jeu connaît plusieurs ralentissements lorsqu’il y a trop d’évènements se déroulant au même moment.

La démarche des ennemis est risible. Lorsqu’un adversaire vous tire dessus, le fusil est souvent mal aligné et celui-ci donne l’impression de tirer dans le sol. Malgré ce fait, ils peuvent vous atteindre tout de même, même si celui-ci donne l’impression de ne pas vous viser. Le joueur ne peut pas voir venir le coup et réagir en conséquence. Le système de visée semble aléatoire. Il est possible que vous visiez la tête de l’ennemi en étant très bien centré et vous le raterez. Il est également possible que vous le tuiez en un coup en lui tirant dans le pied. Même si vous visez ses pieds, il est possible que le casque de celui-ci soit éjecté comme s’il avait été touché à la tête. Dans ce jeu, nous sommes supposés nous battre contre des Japonais, mais leur physionomie ne nous permet pas de le savoir si on n’a pas lu la description du jeu.

Il n’y a d’ailleurs aucun moyen de vous soigner dans le jeu ce qui peut devenir très frustrant. Pour ne pas recommencer un niveau au début, il faut atteindre un « Checkpoint ». Pour sauvegarder votre progression, il faut cependant finir un niveau au complet. Les développeurs ont sûrement voulu augmenter la durée du jeu en empêchant le joueur de se soigner ou de sauvegarder où il veut. La durée de vie du jeu est déjà courte en général, mais la plupart des joueurs arrêteront de jouer avant la fin du jeu tout de même.

Si vous voulez changer un peu, vous pouvez essayer le mode multijoueur à 16 joueurs. Malheureusement, il est très difficile de trouver des parties pour jouer. Vous devrez patienter très longtemps pour avoir une partie de 16 joueurs. Les modes disponibles sont « Deathmatch », « King of the hill », « Capture the flag », « Vip Escort » et « Last man standing ». La plupart des modes peuvent être joués en équipe également.

Le seul point positif est la présentation du jeu. Lorsque nous sommes dans les menus, il y a des véritables vidéos de la deuxième guerre mondiale. C’est bien le seul point intéressant du jeu. Les menus sont réduits au strict minimum, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Il n’y a cependant rien pour nous mettre dans l’ambiance du jeu si ce n’est le journal du soldat que nous contrôlons.

La trame sonore est simpliste. L’acteur nous lisant son journal pour tenter de nous mettre dans l’ambiance est endormant. Il donne l’impression de ne lire que le texte qui défile sur l’écran. Il n’y a aucune émotion dans sa voix. La musique dans le jeu est assez rare, mais c’est une bonne chose. Lorsque celle-ci commence, elle donne drôlement le goût de fermer le son. Les bruits des armes sont corrects, mais auraient pu être beaucoup mieux et plus réalistes.

La jouabilité du jeu est assez dure à maîtriser. Comme la plupart des jeux de tir sur console, il est très difficile de viser correctement et ceci cause problème dans les moments où il faut être alerte. Même si vous visez correctement, il est possible que votre tir n’ait aucun effet. Cela est très frustrant et la jouabilité en prend un coup.

World War II Combat : Iwo Jima est le genre de jeu qu’il vaut mieux ignorer. Le jeu n’est pas très amusant, il est surtout frustrant et ennuyant. Si vous recherchez un jeu à bas prix, il y en a sûrement des meilleurs sur le marché que celui-ci.


Pour
- Les vidéos de la deuxième guerre mondiale
Contre
- L’intelligence artificielle dérisoire - Système de visée aléatoire - Ralentissement malgré les graphiques pauvres

Score final
3.2 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox
2006-12-07 :: Justice League: Heroes
2006-12-06 :: Superman returns
2006-11-24 :: Need for Speed: Carbon
2006-11-03 :: NHL 2k7
2006-10-15 :: NHL 07
2006-08-04 :: Painkiller: Hell Wars
2006-06-12 :: Hitman: Blood Money
2006-05-23 :: Da Vinci Code, The
2006-04-11 :: Tomb Raider: Legend
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
World War II Combat: Iwo Jima
Date de sortie : 2006-07-21
Console :
Éditeur : Groove Games
Développeur : Direct Action Games
Genre : Jeu de tir (FPS)

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Blogues

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Dans ce nouvel épisode de mes Vidéoblogues GameFocus, j'aborde mon type de jeu favori : le FPS. De Wolfenstein 3D à Titanfall, en passant par Unreal Tournament 2004, Heretic ou Half Life 2, voici l'origine de cet amour pour le genre! Les jeux qui m'ont fait craquer, mes découvertes au fil du temps, la constatation que le style a bien évolué et grandi au fil du temps.


Lire la suite...

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

Commentaires récents

Propulsé par Disqus