Test :: Fight Night Round 4

Fight Night Round 4

Êtes-vous le prochain Mike Tyson ?

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le lundi 20 juillet 2009 20:00

Écrivez votre critique !


Mike Tyson, George Foreman ou encore Jack La Motta. Tous des boxeurs professionnels. Maintenant, que diriez-vous de rajouter votre nom à cette liste de boxeurs ? Lors de la sortie de la Xbox 360, EA nous avait servi Fight Night Round 3 (FNR3), un jeu multi-plateforme à cheval sur deux générations de consoles. Le jeu donnait des résultats acceptables sur la Xbox originale alors que sur la Xbox 360, les graphiques étaient plus que surprenants. Cette année, EA revient à la charge avec une nouvelle édition de cette franchise, sous le nom tout simplement de Fight Night Round 4 (FNR4). Le jeu est disponible autant en version PS3 que Xbox 360. Lisez la critique pour savoir si cette édition en sortira gagnante ou K.O. par décision.

Audio

Dans la plupart des jeux, l’ambiance sonore y est pour beaucoup. Dans un contexte de jeu comme celui de FNR4, c’est plutôt sur le ring que l’ambiance sonore est nécessaire. On peut y entendre les arbitres donner leurs commentaires ou encore les commentateurs télé qui eux, se répètent trop souvent. À ce sujet, je me dois de vous dire ceci. Je déplore la qualité des traductions françaises. Avec la nouvelle loi sur le français dans les jeux, c’est le prix à payer si l’on veut que les jeux arrivent sur nos tablettes en même temps que les autres pays. Les commentaires des animateurs sont  tellement génériques qu’on ne sait plus de quel boxeur il est question. Le meilleur exemple est lors de la fin d’un « round », on entend un des animateurs dire qu’un boxeur a dominé son adversaire. Oui, c’est vrai … mais de qui il parlait au juste ? Ça, je ne le sais pas. On peut donner un surnom à notre boxeur, mais il est seulement utilisé à la toute fin du combat lorsqu’on entend le verdict final des juges, verdict qui est donné … en anglais.

Mis à part les commentaires, l’autre élément de l’ambiance sonore réside en la musique que l’on entend lorsqu’on est dans les différents menus du jeu. La musique est bien choisie et tout de même agréable à écouter. Notez également la possibilité d’importer ses propres chansons.

Graphiques

Les graphiques de FNR4 sont supérieurs à ceux de FNR3, il va de soi. Vous n’aurez peut-être pas le même effet « wow » que lors de votre premier combat dans Fight Night Round 3, mais vous serez tout de même surpris par tous ces petits détails qui ont été améliorés : sueur, ecchymoses, projections de sang, etc. Les reprises vidéo lors des « knock-downs » sont toutes aussi bien réussies que dans FNR3, et même plus je dirais, compte tenu qu’on ne voit presque plus de bogues de collision entre les poings et le visage. Les éclaboussures d’hémoglobine sont réalistes, elles ne sont jamais pareilles puisqu’elles suivent l’angle d’impact et la gravité fait le reste. On peut personnaliser la tenue de notre boxeur.  Les vêtements sont plus réalistes et suivent les mouvements du corps. On peut même personnaliser l’entrée de notre boxeur sur le ring avec des effets pyrotechniques, de la fumée ou des lumières.


Jouabilité

Alors que les personnages de la version précédente semblaient être pris dans une quelconque substance collante lorsqu’ils exécutaient leurs mouvements, ceux de FNR4 réagissent au quart de tour. Et pour aider à l’exécution de ces mouvements, les contrôles ont été revus cette année. Les coups de poings sont toujours faits avec le stick analogique droit, mais les différentes combinaisons de direction ont changées. Les coups fatals sont activés par le bouton RB, alors que la défense se fait avec la gâchette droite et les « parry » avec la gâchette gauche.

Parlons maintenant du mode carrière. Cette fois-ci, après avoir créé ou choisi un boxeur (parmi une liste d’environ une cinquantaine de noms), on nous présente un calendrier dans lequel on peut planifier différents combats. Suite à la programmation du combat, il faut passer à l’entraînement. Alors que FNR3 nous proposait seulement quelques activités différentes pour entraîner notre boxeur (les poids et haltères, le mannequin, le punching bag, etc), ici on nous propose d’autres activités qui ciblent certaines aptitudes physiques. Pour ma part, après quelques tentatives infructueuses, je me suis rabattu sur l’entraînement automatique. Les exercices sont relativement simples à exécuter, mais une manette non coopérative (mon stick analogique droit est imprécis par moment) empêche d’obtenir les bonus maximum. Par contre, une bonne gestion des entraînements, même avec l’entraînement automatique, peut vous garantir de bons résultats. Donc, une fois notre boxeur gonflé à bloc pour le combat, il est possible de faire le combat (c’est le but du jeu… héhé) ou encore de simuler le combat. La simulation du combat se fait assez simplement. Il est possible de répartir 100 points entre le niveau d’agressivité et de défense de notre boxeur, de même que de préciser s’il sera tenté de faire des coups illégaux ainsi que de choisir s’il visera plutôt la tête, le corps ou simplement qu’il profitera des opportunités. Entre les « rounds », on a plus à soigner notre boxeur directement. Lors du combat, on accumule des points que l’on peut utiliser pour l’aider à récupérer. Ce principe m’a un peu déçu, mais j’apprécie tout de même l’innovation. Autre différence à noter également; lorsque l’on tombe au tapis, pour se relever, il faut utiliser le stick analogique gauche pour retrouver l’équilibre, et celui de gauche pour se relever.


Un système de messagerie nous permet de recevoir des messages de boxeurs qui voudraient nous affronter, pour une revanche, pour un titre, ou simplement parce que la foule nous apprécie. Par ce même système, on peut suivre l’évolution des boxeurs dans leur catégorie respective de même que de savoir si nous obtenons des titres comme « surprise de l’année » ou encore « combat de l’année ».

Le mode en ligne présente deux modes de jeu. Outre les matchs instantanés, il y a le mode Championnat en ligne. Trois catégories de poids sont disponibles. On se bat pour monter dans le classement, détrôner les adversaires… se faire recaler…

La grosse nouveauté dans ce jeu consiste en la possibilité de créer un boxeur à notre image. On peut utiliser la Xbox Live Vision pour prendre des photos de face et de profil, ou encore, récupérer des photos que l’on aurait préalablement téléchargées sur le site de EA. Une fois les photos récupérées sur la console, différents points de marquage apparait sur les photos et on doit les faire correspondre avec les yeux, le nez la bouche, etc. Il reste seulement à lancer la génération du visage et après quelques minutes, on obtient un résultat assez surprenant. Pour ma part, je pouvais facilement me reconnaître dans mon sosie numérique et même que ma pilosité faciale a été prise en compte lors de la construction du visage. Lorsqu’on obtient un résultat qui nous satisfait, il est toujours possible de le modifier avec la centaine (et je blague à peine) de paramètres physiques (front, nez, yeux, arcades sourcilières, joues, mâchoires, bouche, cou, oreilles)


Conclusion

J’ai aimé Fight Night Round 3, j’ai attendu avec impatience Fight Night Round 4 et je l’ai acheté sans réellement me poser de questions. Ai-je bien fait ? Pour ma part, OUI. C’est un jeu incontournable pour les amateurs de boxes. Avec les nouveautés apportées au mode carrière, FNR4 se rapproche plus d’un vrai mode carrière comme on le voudrait, que pouvait l’être celui de FNR3. Si vous avez aimé FNR3, l’achat de FNR4 est à conseiller, sans hésitation. Il ne vous reste plus qu’à monter sur le ring et à défendre votre titre de champion !


Pour
+ Fluidité des mouvements + Bon mode carrière + Génération de son propre visage ! + Bonne bande sonore
Contre
- Les commentaires des animateurs répétitifs et génériques - La qualité de la traduction française - Les exercices préparatifs au combat difficiles à faire pour obtenir un bonus maximum

Score final
8.5 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
2013-04-18 :: Injustice: Gods Among Us
2013-04-11 :: Gears of War Judgment
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
Fight Night Round 4
Date de sortie : 2009-06-25
Console :
Éditeur : EA Sports
Développeur : EA Canada
Genre : Sports

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Vidéos dernièrement ajoutées

Cette semaine, le seul, l'unique et l'inimitable Steeve nous parle dans son commentaire vidéo, de sa passion pour les...

HDVS_CATEGORY: Blogues vidéos de l'équipe GF
HDVS_CATEGORY: Le GameFocus Show

Voici un bogue de combat plutôt gênant dans NHL 14!

HDVS_CATEGORY: Divers
HDVS_CATEGORY: Le GameFocus Show
HDVS_CATEGORY: Le GameFocus Show
Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Blogues

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Dans ce nouvel épisode de mes Vidéoblogues GameFocus, j'aborde mon type de jeu favori : le FPS. De Wolfenstein 3D à Titanfall, en passant par Unreal Tournament 2004, Heretic ou Half Life 2, voici l'origine de cet amour pour le genre! Les jeux qui m'ont fait craquer, mes découvertes au fil du temps, la constatation que le style a bien évolué et grandi au fil du temps.


Lire la suite...

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

Commentaires récents

Propulsé par Disqus