Test :: Brave: A Warriors Tale

Brave: A Warrior’s Tale

Un jeu pour la Wii qui aurait fait un succès sur la Nintendo 64.

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le lundi 14 septembre 2009 20:00

Écrivez votre critique !

Un jeu pour la Wii qui aurait fait un succès sur la Nintendo 64.


Les légendes amérindiennes ont souvent été une source d’inspiration, que ce soit pour le cinéma, la littérature ou bien le domaine du jeu vidéo. Les studios SouthPeak et Collison se sont inspirés de ces légendes afin de nous offrir Brave: A Warrior’s Tale. Ce titre profite donc de l’accalmie de l’été pour sortir sur la console de salon de Nintendo. Est-ce que cette quête du courage vaut la peine qu’on lui jette un coup d’oeil? Ce jeu, qui jadis était sur PS2, aurait-il dû ne jamais être adapté pour la Nintendo Wii?

Une histoire très intéressante.
 
Au tout début de votre aventure, vous serez invité à choisir entre incarner un jeune garçon ou bien une jeune fille. Ce choix aurait été intéressant s’il avait changé quelques choses au déroulement de l’histoire. Cependant, il n’en est rien, car vous allez contrôler ce personnage seulement lors du didacticiel et lors de la séquence finale. Brave : A Warrior’s Tale vous placera donc, dans la peau de Brave, le chef d’une tribu qui vous racontera son histoire. C’est par le biais de « Flash-Back » que vous vivrez les aventures de ce héros. Ainsi, vous pourrez : affrontez le Windigo, voyagez sur le dos d’un aigle, bref vous vivrez une multitude de quêtes qui sauront vous charmer. L’histoire est le point fort de ce jeu de plate-forme en 3D.

Avertissement : Joueurs expérimentés passez votre tour.
 
Brave: A Warrior’s Tale ne réinvente pas les jeux de plate-forme, au contraire, il se plie à toutes les règles de ce type de jeu. Si vous êtes un amateur et que vous terminez facilement des jeux comme Zelda et Mario, évitez ce jeu, car vous allez vous ennuyer. Par contre, si ce jeu est votre premier contact avec un jeu de plate-forme, vous apprendrez les rudiments de ce type de jeu. Bref, c’est un bon entrainement pour les jeunes joueurs.

Les contrôles dans ce titre sont bien simples.  Pour diriger votre héros, vous devrez utiliser le levier du Nunchuck. Ensuite, pour sauter par-dessus les obstacles, vous devrez appuyer sur la touche A de la Wiimote. Le bouton B vous sert à attaquer. Parfois, vous devrez combiner la touche B avec d’autres boutons, tels le bouton Z et aussi la croix directionnelle. Les boutons 1 et C servent à ajuster la caméra. Malheureusement, la caméra, qui est plus nuisible qu’elle est utile, vient briser notre expérience de jeu. Dans certains niveaux elle devient même un cauchemar, car vous devrez grimper à des rochers, descendre rapidement d’une falaise ou bien sauter de roche en roche, mais à cause de cette caméra, votre tâche se complique et vous devrez recommencer de nombreuses fois.

Dans Brave : A Warrior’s Tale, les combats sont plutôt simples. Il n’y a pas beaucoup d’ennemis qui vous résisteront. En plus, tout au long de votre quête, vous allez acquérir des habiletés spéciales ainsi que des pouvoirs magiques qui vous serviront dans votre aventure. Par exemple, au court de votre partie, vous allez découvrir comment vous transformer en ours, ainsi vous deviendrez beaucoup plus fort. Vous pourrez aussi vous servir des branches afin de vous créer une arme. De plus, vous pourrez aussi voyager sur le dos d’un aigle, voguer dans un canot et pêcher à l’aide d’une lance, bref vous allez accomplir plusieurs tâches intéressantes.

Des graphismes venant du passé.
 
Comme il s’agit d’une adaptation de la version PS2 du jeu, il ne faut pas s’attendre à des graphismes impressionnants. Cependant, il aurait été appréciable d’avoir quelques choses de bien et d’un peu travaillé. Les graphismes de Brave : A Warrior’s Tale sont laids. L’environnement manque de vie, les différents décors sont simples et très basiques.  Ils sont colorés mais digne de la Nintendo 64. Parfois, vous plongerez tête première en bas d’une falaise, car vous n’aurez pas fait la différence entre le trou et une trace d’ombrage. Le rendu de l’eau n’est pas réaliste et il manque beaucoup de finition. Les différentes animations sont décevantes, et ce, même lors des cinématiques. La modélisation des personnages est bien, mais encore une fois, on croirait que les personnages se sont échappés d’une version N64 du jeu. Il ne faut pas non plus oublier la caméra qui ne cesse de nous nuire. Parfois elle ira se placer derrière des murs, d’autres fois elle vous donnera les plus mauvais angles de vue, bref, elle vous fera rager. En plus, il n’y a aucun moyen de remédier à cette situation, vous serrez pris avec cette maudite caméra, qui polluera votre progression dans le jeu. Les développeurs auraient dû passer un peu plus de temps a peaufiner les graphismes plutôt que de nous offrir un titre qui nécessiterait encore quelques heures d’ouvrage. Toutefois, si l’on garde dans l’optique que le jeu vise un public très jeune et qui n’est pas habitué à des graphismes exceptionnels, le jeu reste passable.

Un peu de positif.
 
Au niveau sonore, ce titre est acceptable. Les différents bruitages sont bien, même s’ils ne sont pas toujours hyperréalistes. La musique choisie pour nous accompagner tout au long de notre aventure est correcte, elle s’agence avec l’ambiance du jeu. Toutefois, vous remarquerez que parfois elle s’arrête sans raison. Les voix des personnages sont acceptables, quoique les traductions ne sont pas toujours les meilleures.

Amusant, mais pas pour longtemps.
 
Brave: A Warrior’s Tale vous propose une histoire courte qui ne vous prendra que quelques heures. Une fois que vous aurez terminé le jeu, vous pourrez recommencer afin d’amasser les différents totems qui sont cachés dans les niveaux, en plus des habiletés et pouvoirs que vous pouvez acquérir. Malheureusement, il n’y a aucun mode en ligne. Bref, aussitôt que vous possédez toutes les récompenses, le jeu perd tout son intérêt. Et je dois vous avouer qu’une fois l’histoire terminée, vous n’aurez pas vraiment envie d’y rejouer.

En conclusion, ce jeu mérite une location, ne serait-ce que pour l’histoire. De plus, il procurera une très bonne expérience aux jeunes joueurs qui n’ont pas encore eu la chance de jouer à des jeux comme Zelda ou bien Mario. Malheureusement, la piètre qualité graphique et les multiples problèmes de caméra viennent nuire au plaisir d’y jouer. Si ce titre était paru il y a quelques années il aurait probablement été mieux reçu.

Pour
+L’histoire +Une bonne introduction aux jeux de plate-forme +La musique est bien
Contre
-La caméra qui pollue votre expérience de jeu -Les graphismes ternes et qui datent de plusieurs années -Trop facile

Score final
4.2 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Nintendo Wii
2013-08-28 :: Disney Planes
2012-04-10 :: Xenoblade Chronicles
2012-03-20 :: Rhyhm Heaven Fever
2012-03-17 :: Mario Party 9
2011-10-30 :: Go Vacation
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
Brave: A Warriors Tale
Date de sortie : 2009-08-11
Console :
Éditeur : South Peak Interactive
Développeur : Collision Studios
Genre : Action-Aventure

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Également sur GF

images-cocasses

Blogues

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...

Vidéoblogue : Jouer toute la nuit aux jeux vidéo

Vidéoblogue : Jouer toute la nuit aux jeux vidéo

Hé oui, il fut un temps où moi aussi, je pouvais passer de nombreuses heures à jouer aux jeux vidéo sans prendre une seule pause. Ne serait-ce que pour aller au petit coin ou manger quelques savoureuses croustilles BBQ. En apprenant la semaine dernière qu'un joueur du Texas avait ''Prestigé'' Titanfall à 10 reprises en trois jours


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

logo lamoooche annuaire rss

Commentaires récents

Propulsé par Disqus