Test :: Les Sims 3: Destination Aventure

Les Sims 3 : Destination Aventure

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le samedi 26 décembre 2009 19:00

Écrivez votre critique !

Depuis leur création, les Sims ne tiennent pas en place. Après les "Sims en vacances" de la première série est venu "les Sims 2 : bon voyage", suivi des "Sims : Histoires de naufragés". C’est donc presque sans surprise que la première extension des Sims 3 embarquent les petits losanges verts pour des vacances à l’étranger... avec un sacré challenge : innover suffisamment pour ne pas lasser le joueur.

L’originalité des Sims 3 : Destination Aventures, c’est l’ambition d’emmener le joueur au sein de contrées inspirées de notre belle Terre : "Visitez des lieux célèbres du monde réel", indique la boîte du jeu. C’est ainsi que vous pourrez prendre l’avion pour la (Sim)Chine, la (Sim)Egypte et la (Sim)France. Dans chaque pays, vous pourrez apprendre de toutes nouvelles compétences : les arts martiaux, l’art de la photographie et la production de vin. Les âmes les plus téméraires pourront aussi se lancer dans l’aventure en visitant des tombeaux et autres souterrains obscurs, et gagner ainsi des points de visa, de l’argent ou tout simplement trouver des trésors.

Au commencement : la réservation des billets

Al Simhara

L’un des points positifs est le coût particulièrement modéré des voyages. Un Sim ayant des revenus ordinaires peut s’offrir un voyage très rapidement. Au sommet de sa carrière, une journée de travail unique couvrira les frais. Le voyage est évidemment plus coûteux s’il est plus long et s’il comprend plusieurs personnes.
Au sein d’une famille, un Sim peut partir seul à l’étranger à partir de l’adolescence, ou bien partir avec les membres de sa famille. Les bambins, les nourrissons et les femmes enceintes ne passent pas la douane, manifestement. Il faudra donc renoncer à la promenade en chameau pour le dernier né.
L’éternel difficulté liée à l’écoulement du temps a été réglée de façon radicale : le temps s’arrête lorsque les sims sont en vacances. Ni le sim en voyage ni les membres de la famille restés à la maison ne prendront une ride. Lorsqu’un sim part le samedi à 7:00 pour trois jours en Chine, il est de retour pour le même jour à la même heure. Cette petite entorse aux lois du temps et de l’espace permet à tout un chacun d’être à l’heure à l’école et au travail malgré ses voyages à l’autre bout du globe. Pratique, à défaut d’être logique.

Chaque sim partant à l’aventure reçoit un journal de bord. Son journal contient ses statistiques d’exploration et la fortune du foyer (en anciennes pièces).
Il contient également ses visas. Il existe un visa différent pour chaque destination. Celui-ci permet d’abord un séjour limité à trois jours. Réussir des aventures permet de décrocher le visa de 5, puis 7 jours.

A la descente de l’avion

Sims 3 : ParisLa première impression qui ressort des trois nouvelles régions est le dépaysement. Il est indéniable que Champs Les Sims, Shang Simla et Al Simhara apportent de nouveaux décors au jeu et que chacune de ces destinations a bien été inspirée par la France, la culture asiatique et l’Egypte. Néanmoins, mieux vaut ne pas s’attendre à une représentation exacte. Si Al Simhara (l’Egypte) semble avoir bénéficié des plus gros efforts avec ses pyramides et son sphinx que l’on peut visiter, la France, par exemple, ressemble plutôt à une bourgade de campagne et il faudra user  moult contorsions avec la souris pour braquer la caméra dans le lointain et distinguer une tour Eiffel grossièrement façonnée.
Autre détail : les régions sont particulièrement désertes. Les marchés du Caire, les grèves de Paris et les bouchons de Pékin nous ont habitués à un sentiment de foule un peu plus appuyé. Dans les Sims 3, vous pourrez y aller sans faire une crise d’agoraphobie. C’est ça, la technologie.

Passés les premiers émerveillements, les sims découvrent leur lieu d’hébergement, dans lequel règne le désordre le plus total. Les sims dorment dans n’importe quelle chambre (ou tente) et dans n’importe quel lit (et tant pis si le voisin inconnu ronfle comme un moteur de Boeing). Ils disposent d’une cuisine où ils peuvent cuisiner les repas habituels à n’importe quelle heure, et de sanitaires communs pour les ablutions quotidiennes. Là-dedans, ça circule comme dans un moulin, il est possible - et même probable - qu’un vacancier allume la chaîne Hi-Fi au milieu de la nuit. Bref. On a de toute façon un peu de mal à cerner si l’établissement est censé être un hôtel, une auberge de jeunesse, ou un squat temporaire.
Le seul véritable intérêt à ce point de départ est sans aucun doute son "panneau des aventures" sur lequel chaque sim peut trouver une mission.

Dans la peau d’Indiana Sims

Sims 3 : EgypteUne aventure par sim et un sim par aventure. Les aventures prennent la forme des "opportunités" déjà existantes dans le jeu. Vous ne pourrez donc pas bénéficier d’une récompense en famille si vous emmenez plusieurs sims résoudre la même énigme.
A noter aussi que les aventures sont piochées une par une, ce qui rend un éventuel choix difficile. La récompense de chaque aventure n’est pas non plus clairement exprimée. Mais un esprit aventureux ne s’embarrassent pas de questions bassement matérielles, n’est-ce pas ?

Les aventures suivent globalement trois formes : il s’agit le plus souvent de la visite d’un lieu souterrain (pyramides, grottes, temples...). D’autres vous feront visiter la région en vous emmenant discuter à droite à gauche. Enfin, certaines vous inciteront à développer de nouvelles compétences.

Les aventures sont plutôt distrayantes au premier abord. Pousser des murs, tirer des statuts, appuyer sur des dalles, c’est assez nouveau dans le gameplay des Sims, donc assez amusant. Malheureusement, les aventures sont répétitives et finissent par lasser. Les interactions avec l’environnement sont d’un nombre limité et sont relativement rudimentaires. Les aventures ne représentent pas un réel challenge car elles sont pratiquement sans danger pour le sim... et les "puzzles" sont extrêmement simples et tirés de grands classiques du jeu vidéo : marcher sur une dalle pour ouvrir une porte, par exemple, le Prince de Perse savait déjà le faire en 1989.
La durée de vie de ces aventures prend un coup supplémentaire lorsque l’on sait qu’elles ne sont pas répétables. Dans un sens, c’est logique : on ne peut pas redécouvrir la tombe de Toutânkhamon toutes les cinq minutes. Mais, d’un autre côté, cela diminue le champ des possibilités à chaque nouveau sim de la même famille qui met le pied dans la région.

Bilan du voyage

Sims 3 : kung fuC’est le visa du Sim qui définit la fin d’un voyage. Si à minuit pile un sim innocent se trouve dans les tréfonds d’une pyramide mais que c’est l’heure, il sera téléporté chez lui sans ménagement. Les opportunités resteront cependant dans ses bagages et il pourra les continuer lors de son prochain voyage.
Ce découpage en séjours limités est assez stimulant, car il laisse toujours le joueur sur sa faim. Il aurait été agréable que d’autres activités que les aventures puissent améliorer le visa, car courir après les objectifs ne permet pas toujours de visiter tranquillement les lieux et d’apprendre les compétences voulues. En outre, le visa est nominatif : une mission augmentera le visa d’un sim, mais pas celui des autres membres de la famille, même présents lors du voyage.
Enfin, il est possible d’acquérir un logement dans chacune des contrées, mais jamais d’y vivre éternellement.

De retour à la maison, les sims doivent impérativement "se reposer" plusieurs jours avant de repartir. Impossible donc d’enchaîner plusieurs voyages à la suite, probablement à cause de l’arrêt du temps pendant les séjours à l’étranger.
Pour se consoler, il peut inviter les personnes qu’il a rencontrées lors de son voyage - autochtones ou touristes - qui arriveront le lendemain à 9h sonnantes. Il peut également décorer sa demeure avec tous les objets récoltés lors de son séjour : pierres précieuses, bouteilles de vin, lingots d’or et statues antiques passent la frontière sans le moindre accroc.

La vérité est ailleurs

Sims 3 : téléportationOn l’aura compris, le plus trépidant, ce n’est pas les aventures. Pourtant les Sims 3 : Destination Aventure est loin d’être sans intérêt... pour tout le reste. En effet, l’extension apporte un énorme quantité de nouveau contenu.

Les Sims profitent d’une panoplie de nouvelles coiffures, de nouvelles tenues, de très nombreux maquillages, et de plusieurs accessoires (bagues, colliers égyptiens...). Le tout de très bonne qualité. Les personnalités des sims peuvent adopter trois nouveaux traits (aventureux, oeil de photographe et discipliné) et les récompenses à long terme (que l’on achète avec les points de bonheur) s’enrichissent d’une dizaine de nouveaux choix bien pensés : pour n’en citer qu’une, la récompense "jamais de factures". Les trois nouvelles compétences (photographie, vinification et arts martiaux) ont été bien conçues : les animations sont très convaincantes, les objectifs sont nombreux et motivants, et les compétences sont... utiles ! La maîtrise de la méditation dans les arts martiaux permet de se téléporter, par exemple.

L’extension apporte également une foison de très beaux nouveaux objets pour la maison. L’Egypte, la Chine et la France ont chacune une série de meubles et de décorations typiques qui peut être utilisée dans la demeure des sims. Cela fait un nombre considérable d’objets, d’autant que les styles sont vraiment marqués. Cette abondance d’objet est un excellent point pour l’extension.
Les nouvelles textures sont toutes aussi nombreuses. En particulier les textures de la section "pierres", très nombreuses vu l’abondance d’endroits sous-terrains.

Le mode construction n’a pas non plus été oublié et bénéficie de la nouvelle fonctionnalité tant attendue : les sous-sols. Il est à présent possible de creuser quatre étages en sous-sol. Mieux : il est possible de construire un sous-sol sous une maison déjà construite. Cela devrait ravir les sims ayant déjà bâti leur demeure.
De même, les jardins s’étoffent d’une grande variété de nouvelles plantes et d’accessoires : arbres et arbustes, fleurs, textures de sol, barrières (intégralement texturables à présent). De quoi faire toute sorte de jardins exotiques.
On peut en outre construire des toits en pagode (les toits asiatiques) et plusieurs textures de toits ont été ajoutées. Parmi les nombreux nouveaux éléments de construction, on trouve aussi des fenêtres, des portes, et beaucoup d’arches.

 

Sims 3 : trésorAu final, si les aventures sont une idée divertissante, elles sont trop élémentaires et trop similaires pour rallonger de beaucoup la durée des Sims 3. La qualité de cette extension réside surtout dans son nouveau contenu : les nouveaux objets et textures, les améliorations de construction, l’enrichissement des sims avec de nouveaux traits et compétences.... et la liste n’est pas exhaustive.
Pour ce qui est des aventures, il faudra probablement attendre la participation de la communauté qui - par l’intermédiaire de l’Exchange - proposera sans aucun doute des péripéties autrement plus corsées.

 

 


Pour
- une abondance de nouveau contenu dans tous les domaines - mode construction très enrichi (sous-sol !)
Contre
- déséquilibre selon les régions : Egypte très étoffée, France sans monument. - aventures répétitives et trop simples - les vacances : du déjà vu pour les Sims

Score final
8.6 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PC
2014-04-08 :: Might & Magic X: Legacy
2014-02-24 :: Thief
2013-08-29 :: Saints Row IV
2013-07-04 :: TrackMania² Stadium
2013-07-03 :: Deadpool (Steam)
2013-06-08 :: Metro: Last Light
2013-02-13 :: Aliens: Colonial Marines
2012-09-04 :: Gunblade Saga
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
Les Sims 3: Destination Aventure
Date de sortie : 2009-11-17
Console :
Éditeur : EA Games
Développeur : Maxis Studios
Genre : Simulation

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Blogues

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Dans ce nouvel épisode de mes Vidéoblogues GameFocus, j'aborde mon type de jeu favori : le FPS. De Wolfenstein 3D à Titanfall, en passant par Unreal Tournament 2004, Heretic ou Half Life 2, voici l'origine de cet amour pour le genre! Les jeux qui m'ont fait craquer, mes découvertes au fil du temps, la constatation que le style a bien évolué et grandi au fil du temps.


Lire la suite...

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

Commentaires récents

Propulsé par Disqus