Test :: Again

AGAIN

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mardi 20 avril 2010 20:00

Écrivez votre critique !

Le développeur japonais indépendant CiNG qui nous avait offert Hotel Dusk : Room 215 pour Nintendo DS, nous revient une fois de plus avec un jeu d’enquêtes. Cette fois-ci, il s’agit du jeu Again. Édité par Tecmo Koei, ce jeu présenté comme un roman policier interactif, vous propose d’embarquer dans une histoire mystérieuse tout en promettant des rebondissements de toutes sortent. Voici notre avis du jeu Again.

L’histoire
 
En 1991, dans la ville de Clockford dans l’État de la Pennsylvanie, cinq personnes sont victimes d’un tueur en série. L’enquête épineuse entourant cette série de meurtres, n’a jamais révélé l’identité du meurtrier.
Nous voilà maintenant en 2010, selon toutes vraisemblances, la vague meurtrière serait sur le point de recommencer. Afin d’arrêter ces menaces et peut-être finalement réussir à mettre la main sur le tueur, les personnages principaux, les agents spéciaux du FBI Jonathan ‘’J’’ Weaver et sa partenaire Kate Hathaway, doivent rouvrir l’enquête des meurtres de Providence d’il y a 19 ans. Grâce à l’enquête actuelle et la capacité de voir le passé pour les affaires en cours, ils vont petit à petit éclaircir le mystère autour de ces meurtres.
 
 
Contrôles
 
Comme ce fut le cas avec Hotel Dusk : Room 215, il faut tourner sa Nintendo DS à la verticale pour jouer à Again. Pour les droitiers, l’écran tactile doit se trouver à droite, pour les gaucher c’est l’inverse, évidemment. Le stylet servira à sélectionner les différentes informations se retrouvant sur l’écran tactile. Vous y retrouverez donc l’écran de Sélection des Actions. Cet écran servira à sauvegarder vos parties, consulter les conversations passées, utiliser des items, engager la conversation avec un personnage, faire un appel téléphonique ou consulter une section de ‘’vision du passé’’. Je reviendrai plus tard sur l’aspect ‘’vision’’. Votre stylet servira également à sélectionner différentes réponses, questions et faire défiler les conversations. D’un côté vous avez l’image du personnage qui parle et de l’autre, vous avez de la lecture et ce, à profusion. N’oubliez pas que le jeu se présente comme étant un ‘’roman policier interactif’’, vous aurez donc l’impression de tout simplement lire un livre. Sachez également que tout le jeu est en anglais. Vous voilà prévenu si vous souhaitez vous procurer ce titre.
 
 
Une des caractéristiques principales du jeu Again est l’aspect vision. Jonathan, le personnage principal, possède cette habileté spéciale, permettant de visualiser des séquences du passé. Un peu comme s’il se téléportait dans le temps. Cette habileté se déclenche pour la première fois en touchant un bout de dollar américain déchiré sur lequel on retrouve ‘’l’Oeil de la Providence’’. Au touché de ce morceau, Jonathan se met à souffrir de terribles migraines aveuglantes et lorsqu’il ouvre finalement ses yeux, le monde qui l’entoure est désormais de couleur sépia. À cet instant, vous voyez l’endroit où vous êtes comme si vous étiez en 1991. Cette habileté vous permettra de reconstituer les différentes scènes de crimes. Bonne idée, beau concept.
 
Again (DS) Screenshot
 
Comment reconstituer ces scènes? Dans l’écran tactile vous retrouvez la scène en 2010 et sur l’autre écran la même pièce où vous êtes, mais en 1991. Vous devez maintenant explorer l’environnement à la recherche d’indices et surtout, de différences. Outre le vieillissement ‘’normal’’ de l’environnement par rapport à 1991, il y a des objets qui ont été déplacés. Il faut donc recréer la même scène qu’en 91. Une lampe tombée au sol, un mégot de cigarette, un tube fluorescent brisé, un miroir déplacé, des trous de balles dissimulées derrière une affiche, etc. Vous vous retrouvez donc à jouer un peu comme au jeu des sept erreurs ou, pareil pas pareil. Vous voyez le genre. Heureusement, certaines différences sont très bien dissimulées. Vous devrez chercher et bien fouiller la scène de crime pour trouver des indices. Pour ce faire il suffit de taper sur un objet à l’aide de votre stylet, ou de maintenir le contact entre votre style et l’écran tactile à l’endroit voulu. Si vous maintenez le contact au mauvais endroit, vous épuiserez votre jauge de psyché qui apparaît lorsque vous utiliser votre habileté spéciale de vision du passé. Parfois il faudra combiner deux objets pour dévoiler un indice dissimulé (trouver une échelle, gratter avec un grattoir, etc.). Vous êtes vraiment bloqué et ne savez où donner de la tête? Vous pouvez consulter l’un de vos nombreux contacts et leur poser quelques questions qui pourront parfois vous éclairer. L’experte criminaliste, le chef de division, le journaliste, le spécialiste des homicides et les nombreux témoins. Ah oui ces témoins! Vous devrez les interroger et tenter d’en extirper le plus d’informations possibles. Donc, je résume : Cliquez avec votre stylet pour faire avancer le dialogue et choisir les questions / réponses prend environ 80% de notre temps de jeu dans Again. 15 % pour explorer les petites scènes de crimes des cinq meurtres et un dernier 5 % pour visionner les scènes reconstituées. Petit conseil, ne jouez pas à ce jeu si vous vous sentez fatigué, sinon vous aller vous endormir en moins de deux. Vos paupières sont lourdes, très lourdes…
 
Again (DS) Screenshot
 
Graphismes
 
Les seules séquences animées sont justement ces scènes de meurtres reconstituées. Ce sont de courtes séquences vidéo de couleur verdâtres, nous révélant le déroulement d’un crime. De la rencontre entre l’assassin et la victime, jusqu’à l’assassinat de ce dernier. Pour en arriver à visionner une séquence complète, il faudra passer de nombreuses minutes à trouver des indices qui ne seront pas toujours très visibles, dû entre autres, à la pauvreté des graphismes des scènes de crimes. Soit l’indice est facile à trouver comme le nez dans un visage, soit il semble pratiquement introuvable et vous fera épuiser votre jauge de psyché, entraînant la mort de Jonathan. Tout le reste du jeu, le 80 % de dialogue, se résume à de courtes phrases à sélectionner et à faire défiler et les mêmes animations de personnages reviendront encore et encore. Exemple : Jonathan avec les deux mains vers l’avant. Jonathan qui se prend la tête. Jonathan qui se tient le menton. Jonathan qui se… Bon, vous voyez le genre. Ce sont les mêmes images réels de vrais acteurs, avec une petite touche visuelle stylisée que vous reverrez encore et encore. Le jeu n’a pas de menu, si ce n’est l’interface du jeu elle-même, de couleur noire et blanche.
 
Again (DS) Screenshot
 
Son et musique
 
Vous aurez en trame de fond une musique lente et répétitive à souhait. Lorsqu’une révélation ou un événement choc se produira, une très courte musique différente du reste retentira pour vous rappeler que vous venez d’entendre quelque chose d’important. C’est tout. Côté effets sonores? Quelques bruits d’ambiance incompréhensibles. Bruit de moteur de voiture me rappelant ma console de jeu Atari en 1980, bruits de pas ressemblant à de la claquette, musique provenant d’une petite radio qui a l’air d’émettre de la lune. Donc, côté effets sonores, vaut mieux oublier ça.
 
Durée de vie
 
Ce roman policier interactif évolue un peu comme un livre. Au début on place les personnages, mise en contexte, une blague ici et là, on discute : ‘’Contente de te voir Maureen! Moi aussi Kate! Oh! Tu vas bien? Oui! Aaaah! Tu as beaucoup de boulot ces derniers temps? Bla bla bla…’’, on tente de créer un attachement pour les personnages (pas vraiment réussi) et leur univers et boum, après une heure de jeu, on commence à être absorbé par l’histoire. Elle qui semble tout à fait incroyable et très originale au départ, perdra malheureusement peu à peu de son originalité au fil de l’aventure. Vous passerez de longues minutes à faire défiler le dialogue pour finalement réussir à aboutir sur l’une des cinq scènes de crimes. Allez là-bas, parler à un tel, revenir, retourner là-bas, revenir ici. Ensuite : lecture, clic du stylet, lecture, clic du stylet, lecture… Prévoyez tout de même un peu plus de 11 heures de jeu pour compléter l’histoire. Aucun facteur de rejouabilité présent une fois qu’on connaît le fin mot de l’histoire, évidemment.
 
Again (DS) Screenshot
 
Conclusion
 
Again propose au joueur la possibilité de participer à l’évolution d’une intrigue policière à travers un roman. Vous aurez à exécuter quelques tâches ici et là, mais est-ce que le résultat en vaut vraiment la peine? Toutes ces heures à tenir son Nintendo DS à la verticale, tout en luttant contre le sommeil pour venir à bout de cette intrigue plus ou moins satisfaisante justifie-t-il l’achat? Non. Le concept de roman interactif n’est pas une mauvaise idée en soit, mais si vous aimez les romans policiers, achetez-vous plutôt un bon livre en librairie.

Pour
Sa prise en main gaucher/droitier Histoire Concept Vision du Passé Style graphique (vraies images) Bonne durée de vie Séquences vidéo du passé
Contre
Beaucoup d’aller-retour Visuellement très pauvre Animations répétitives et inutiles Musique monotone Facteur de rejouabilité nul Tout en anglais Endormant

Score final
4.8 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Nintendo DS
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
Again
Date de sortie : 2010-04-06
Console :
Éditeur : Tecmo-Koei
Développeur : CiNG INC.
Genre : Puzzle & compilation

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Également sur GF

images-cocasses

Blogues

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...

Vidéoblogue : Jouer toute la nuit aux jeux vidéo

Vidéoblogue : Jouer toute la nuit aux jeux vidéo

Hé oui, il fut un temps où moi aussi, je pouvais passer de nombreuses heures à jouer aux jeux vidéo sans prendre une seule pause. Ne serait-ce que pour aller au petit coin ou manger quelques savoureuses croustilles BBQ. En apprenant la semaine dernière qu'un joueur du Texas avait ''Prestigé'' Titanfall à 10 reprises en trois jours


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

logo lamoooche annuaire rss

Commentaires récents

Propulsé par Disqus