Test :: Sherlock Holmes contre Jack L'Eventreur

Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mercredi 5 mai 2010 20:00

Écrivez votre critique !

Le studio européen Frogwares, responsable de plusieurs jeux vidéo mettant en vedette le célèbre détective Sherlock Holmes et son tout aussi célèbre acolyte, le Docteur John H. Watson nous revient avec un cinquième opus portant cette fois-ci le nom de Sherlock Holmes vs. Jack the Ripper. Déjà bien établi sur PC, la série fait maintenant un arrêt sur console Xbox 360. Est-ce que ce type de jeu peut offrir une expérience tout aussi satisfaisante sur console que sur PC? Y a-t-il une clientèle pour ce type de jeu parmi les propriétaires de Xbox 360? Est-ce un bon jeu? Voici notre avis de Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur.

Histoire
 
Londres 1888, district de Whitechapel, capitale des alcooliques, itinérants et prostituées. La misère la plus totale. L’aventure débute dans la résidence de Sherlock Holmes, célèbre détective qui s’apprête à vivre un automne plutôt mouvementé. Les policiers du commissariat enquêtes sur un terrible meurtre. Holmes et Watson décident de s’en mêler, de mener leur propre petite enquête. Un meurtrier sanguinaire a égorgé une prostituée et sème la mort un peu partout dans la ville. Jack l’Éventreur, le terrible tueur en série fait des ravages dans les bas-fonds de Londres, à travers les ruelles malfamées, où pauvreté et désolation sont le reflet de ces rues sombres du 19e siècle. Le plus grand détective de tous les temps pourra-t-il découvrir l’identité de ce terrible assassin et réussir à le mettre sous les verrous?
 
Image:Jeu-video-frogwares5-8.jpg
 
Les contrôles
 
Tout d’abord, sachez que l’on peut alterner entre une vue à la troisième personne et à la première personne via la touche X. La vue à la troisième personne est plus précise, plus vive mais, vous fera avancer dans des problèmes d’angles de caméra à tous coups. C’est presque impossible de jouer de cette manière. Vous avancez vers la droite et lorsque vous êtes hors champs, la caméra se repositionne à l’arrière. Vous tournez le coin de la rue, elle se transpose à gauche et ainsi de suite. Impossible d’avancer correctement. Heureusement, il existe la vue à la première personne, comme un FPS, la précision en moins. On a l’impression que le personnage glisse, c’est très imprécis. Les déplacements sont donc, la majorité du temps, très laborieux. Toutefois, il vaut mieux jouer avec cette vue si l’on souhaite pouvoir bien observer les alentours dans notre quête d’indices ou de lieux cachés. La touche Back permet d’enclencher le mode ‘’course’’ qui vous permet de marcher plus rapidement, mais bon. Évidemment, ce type de jeu ne nécessite pas une prise en main de pointe, car le but étant surtout d’observer les scènes de crimes et de réfléchir à la résolution d’énigmes. La bonne idée du jour? Les concepteurs ont conçu un judicieux système permettant les déplacements instantanés. Vous regarder votre carte, sélectionnez le lieu à visiter, appuyez sur la touche A et POUF! Vous y voilà, le tour est joué, génial! Cette fonction peut s’utiliser dès qu’un personnage dans l’aventure mentionne un nouveau lieu. Exemple : ‘’Vous devriez aller voir le Docteur au dispensaire’’. PIF! Le dispensaire est maintenant accessible sur la carte, pas besoin d’y être allé au moins une fois avant d’utiliser la fonction ‘’voyage éclair’’.
 
Sherlock Holmes contre Jack l
 
La jouabilité
 
Vous devrez contrôler Sherlock Holmes et par moment le Dr. Watson durant différentes étapes du jeu. La touche la plus importante est la touche Y. Celle-ci vous donne accès à toutes les informations découvertes à ce jour : Les dialogues passés que vous pouvez relire en tous temps si vous croyez avoir raté une information capitale durant votre conversation avec un ivrogne malodorant. Lire les documents récupérés, les rapports de police, sélectionner un objet trouvé, accéder à votre carte (qui ne vous montre jamais votre position actuelle) et le plus important, ouvrir votre tableau des déductions. Ce tableau vous permet de remettre de l’ordre dans vos indices récupérés sur les scènes de crimes. Vous devrez y faire vos propres déductions selon différents choix de réponses offert et lorsque vous aurez trouvé toutes les bonnes déductions, vous pourrez poursuivre votre aventure. La gorge a été tranchée de la gauche vers la droite, le meurtrier est gaucher, la victime a un bleu sous la maxillaire droite, on lui a arraché les intestins, etc. Ces moments sont amusants et se déroulent sur la scène d’un meurtre. Vous devrez aussi, bien observer le cadavre à l’aide de votre loupe. Vous y verrez alors des détails que vous auriez pu manquer et qui vous aideront dans vos déductions. Une fois tous les indices en place, vous devrez découvrir le mobile du meurtre. Était-ce par amour? Pour le vol? Pour l’argent?
 
Vous aurez également à régler certains puzzles. Que ce soit de débarrer une valise, connecter des fils, réparer une lanterne ou assembler une canne, de nombreux puzzles d’une difficulté acceptable vous attendent. Il n’y a pas que ces puzzles qui vous feront progresser dans votre enquête, le dialogue avec les témoins, la police ou les personnages non-jouables serviront également à éclairer votre lanterne. Proposé sous forme de ‘’choix de questions’’, vous devrez en sélectionner une pour que la conversation se poursuive, ou choisir l’expression ‘’Au revoir’’ pour mettre fin à la discussion. On vous propose donc une question à poser, puis une autre lorsque vous obtenez votre réponse et ainsi de suite. On se retrouve donc avec une fausse sélection de questions, qui devait vous donner l’impression de participer à l’interrogatoire, mais qu’en fait, n’est qu’une succession de phrases ne servant qu’à faire défiler la discussion. Complètement inutile. Y mettre seulement le texte à lire aurait été suffisant, mais bon.
 
Sherlock Holmes contre Jack l
 
Graphismes
 
La modélisation des personnages est très sommaire. Pas de détails, pas d’effet d’ombrage sur le visage, rien. La modélisation des habitants comme celle des personnages principaux peut se comparer à ce que l’on pouvait retrouver dans un jeu il y a plus de six ans. Le mouvement des lèvres quant à lui, n’est pas synchronisé et les personnages bougent leurs lèvres à la manière des Sentinelles de l’Air, ou pour les plus jeunes, comme des marionnettes de bois attachées avec des fils. La ville est assez bien détaillée. Frogwares a fait du beau boulot pour bien rendre l’ambiance glauque des lieux. Ça sent la saleté, la décrépitude. D’un côté plus négatif, on note plusieurs murs invisibles, des bogues de collision à la tonne et des affiches de boutiques si ternes et illisibles que l’on pourra passer devant à de nombreuses reprises sans jamais se rendre compte que le lieu que l’on cherchait depuis des heures était juste là, sous notre nez. D’ailleurs, la majorité des endroits se ressemblent tous. Il est donc difficile de s’y retrouver. Il n’y a pas une très grande variété d’environnements. Tout est brun, gris, noir et verdâtre… La seule couleur marquante que l’on remarque est le rouge, couleur que l’on retrouve à tous coups sur les lieux d’un crime. Le jeu est d’ailleurs très cru et violent dans ses textes. Il est donc réservé à un auditoire adulte. Élémentaire mon cher Watson…
 
Image:Jeu-video-frogwares5-11.jpg
 
Son et musique
 
Le jeu est entièrement en français. Le doublage du détective Holmes lui va bien. Élégant et excentrique, les non-initiés au personnage le trouveront bien étrange. Le doublage peut donc être considéré comme étant satisfaisant. Lorsque notre personnage parle, il ne bouge plus, on ne peut pas se déplacer. Également, les personnages n’ont pas de mémoire, autant Holmes ou Watson que les autres. Exemple : Cliquez deux fois sur le même objet, ou la même phrase et votre personnage répètera la même phrase, de la même manière, avec le même étonnement que la première fois. Pour ce qui est de la musique, elle se fait très discrète mais, se prête bien à l’ambiance du jeu.
 
Image:Jeu-video-frogwares5-2.jpg
 
Durée de vie
 
L’histoire débute le 2 septembre 1888 pour se terminer en novembre. Divisée en seize grandes étapes, prévoyez entre 10 et 15 heures de jeu, selon votre sens de la déduction et le nombre d’aller-retour que vous ferez à travers la ville (vous en ferez plusieurs). Bien que l’histoire soit intéressante et que le jeu offre de jolies énigmes à résoudre, il n’y a aucune raison de vouloir y retourner une fois l’aventure bouclée. Le jeu offre un système de sauvegarde exemplaire. On peut sauvegarder n’importe où, à n’importe quel moment. Le temps de chargement est aussi très rapide. Peut-être parce qu’il n’y a pas grand-chose à charger…
 
Conclusion
 
Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur nous propose donc une histoire sombre, sordide, qui pourra plaire à certains. Malheureusement pour l’éditeur, Focus Home Interactive, je ne crois pas que la clientèle visée par ce type de jeu soit celle qui s’amuse avec une console de salon. Son style de jeu très lent et très différent des jeux de consoles habituels aura de la difficulté à s’établir sur le marché des consoles. Un jeu qui ne passera pas à l’histoire, mais tout de même, un bon jeu dans son genre. Une location pour les amateurs du genre, mais plus convivial sur PC.

Pour
Bonne intrigue Contrôles simples Tout en français Tableau des déductions Recréer les scènes de crimes Étudier les victimes Système de déplacements instantanés
Contre
Contrôles imprécis (ça glisse) Animations des personnages Graphisme terne Murs invisibles Bogues de collision Personnages sans mémoire Gros problèmes de caméra vue 3e personne Système de dialogue inutile Carte ne montre pas notre position actuelle Langage cru, grossier

Score final
6.4 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
2013-04-18 :: Injustice: Gods Among Us
Derniers dossiers
DOSSIER: La première année de la Xbox One Reportage

DOSSIER: La première année de la Xbox One

C’était l’an dernier à pareille date, Microsoft lançait la Xbox One, sa 3e console de salon. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle a fait parler d’elle cette console, et ce, dès son dévoilement officiel le 21 mai 2013. Déjà on parlait dans les coulisses de cette possible connectivité obligatoire de la future console et de son incapacité à lire des jeux usagés. 
Lire la suite...
Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal Reportage

Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal

Comme nous l’a habitué Ubisoft, chaque sortie de jeu est l’occasion de célébrer. Assassin’s Creed ne fait pas exception alors que dans la soirée du 10 novembre, les amateurs de la franchise à succès d’Ubisoft Montréal étaient invités à venir souligner la sortie de pas un, mais deux jeux, Assassin’s Creed Unity et Assassin’s Creed Rogue. Lire la suite...
Événement des fêtes Nintendo 2014 Dossiers

Événement des fêtes Nintendo 2014

Mercredi dernier, Nintendo Canada tenait à Montréal son événement annuel afin de montrer les titres qui vont être disponibles pour la période des fêtes. Ce fut donc pour nous l'occasion de faire l'essai de plusieurs des titres qui vont occuper les froides soirées d'hiver. Comme c'est le cas avec Nintendo, il y a beaucoup de jeu qui se retrouvera sous le sapin des amateurs cette année. Parmi les titres qui ont retenu notre attention on retrouve le très attendu Super Smash Bros WiiU., Capitaine Toad: Treasure Tracker pour la WiiU et Sonic Boom. Lire la suite...
Game-Focus au Comiccon de Québec : Vu par Nicolas Reportage

Game-Focus au Comiccon de Québec : Vu par Nicolas

Cette fin de semaine, je plongeais tête baissée dans le merveilleux monde de la «pop culture» lors du tout premier Comiccon de la ville de Québec. De mon côté, c'était aussi une première participation à ce genre d’événement geek. Costumes, bandes-dessinées, vedettes, conférences et soirée rétrogaming étaient tous au menu de cette journée puisque j'ai eu la chance de participer uniquement à la journée de samedi. Lire la suite...

Détails sur le jeu
Sherlock Holmes contre Jack L'Eventreur
Date de sortie : 2010-04-20
Console :
Éditeur : Focus Home Interactive
Développeur : Frogwares
Genre : Aventure

À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

thumb_image

Émission du 20 novembre

Podcast

Podcast Radio GameFocus d'octobre 2014

Podcast Radio GameFocus d'octobre 2014

Régulièrement, des membres de l'Équipe de rédaction de GF se rencontre pour une série de discussions parfois très profondes et parfois très imbéciles. Suivez-vous dans l'émision d'octobre 2014. Lien vers la section podcast: http://www.game-focus.com/game-focus/contenu-redactionnel/podcast-radio-gf

Lire la suite..
Sondage

Avez-vous débranché Kinect?

Également sur GF

AccroTechno-accueil

Cinevore-accueil

Les Blogues de la rédaction

Vidéoblogue : La panique Techno-Geek

Vidéoblogue : La panique Techno-Geek

La technologie prend beaucoup de place dans nos vies de tous les jours, que ce soit au niveau du jeu vidéo, du téléphone cellulaire, de la tablette ou de la télévision. Dans ce nouveau vidéoblogue, j'aborde ce sentiment unique de la panne technologique menant à la 'panique techno-geek'. Vous savez, cet instant où votre tablette fige, votre PS4 ne répond plus, que le célèbre Red Ring of Death s'en prend à votre Xbox 360


Lire la suite...

Vidéoblogue : Les jeux qui font peur

Vidéoblogue : Les jeux qui font peur

Dans ce tout nouveau vidéoblogue que l'on pourrait classer dans la catégorie ''Spécial Halloween'', je partage avec vous ma relation ''amour-haine'' avec un certain type de jeu vidéo : celui du jeu d'horreur. Ou de survival-horror, ou celui qui simplement, nous donne froid dans le dos en y jouant (FPS, survival ou autre). Mais qu'est-ce qui fait un bon jeu vidéo horrifique? 


Lire la suite...

Vidéoblogue : L'achat de ma première PlayStation

Vidéoblogue : L'achat de ma première PlayStation

À travers ce nouveau vidéoblogue, je raconte oui, l'achat de ma première console PlayStation en 1995, mais aussi, mes quelques mois en sa compagnie. Échanger mon Super Nintendo et mon SEGA Genesis pour acheter une PlayStation? Sage décision? Décision rationnelle, raisonnable et logique? 


Lire la suite...

GF-Twitt

Vous aimez ou pas?

Commentaires récents

Propulsé par Disqus