Test :: Agarest War Zero

Record of Agarest War Zero

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le lundi 13 juin 2011 20:00

Écrivez votre critique !

Amateurs de mangas et de RPG-stratégique, voici le nouvel opus de la série Record of Agarest War. Il s’agit d’une aventure qui vous transportera environ 1000 ans avant les événements de Record of Agarest War où Summerhill et les dieux des ténèbres ont été vaincus. Et encore une fois, vous devrez assurer la descendance du personnage afin de combattre dans la guerre où les forces du mal et du bien s’affrontent. Le titre du jeu? Record of Agarest War Zero.   En vaut-il la peine? En voici notre avis.

Graphismes
 
Tout d’abord, si vous n’êtes pas familier avec les types de jeu de rôle stratégique, sachez que ce jeu n’est peut-être pas pour vous.  En fait, le jeu est un mélange de beaucoup de dialogues, de combats stratégiques, d’une histoire complexe et d’un rythme lent.   Premièrement, côté graphique je dois dire que le jeu n’est pas beau du tout. En fait, ce n’est pas qu’il ne soit pas beau, c’est que les graphiques sont très loin d’être à la hauteur de la Xbox 360 ou de la PS3. Ils sont plutôt à la hauteur d’une Nintendo 3DS ou d’une Nintendo Wii. En effet, lors des combats le rendu des personnages est si mauvais que nous avons de la difficulté à bien voir les détails. Les environnements sont par contre jolis sauf qu’ils sont très redondants.   Sinon, dès que vous vous retrouvez entre deux combats, en période que j’appellerais «lecture d’histoire », les dessins des personnages sont très jolis. Par contre, il ne s’agit que de dessins où les lèvres bougent un peu. Pas d’animations et pas d’environnements actifs. Seulement des personnages qui parlent. De plus, manque de traduction oblige, vous serez amené à lire tous les sous-titres des personnages sauf si votre japonais est à point, ce dont je doute un peu. Un point qui peut s’avérer intéressant et même requis pour les amateurs purs et durs de ce type de jeu, mais pour le débutant, le fait que les dialogues soient en japonais rajoute de la lourdeur au jeu.

 

Musique
 
Pour continuer dans la veine des dialogues et de la musique, sachez que la trame sonore est excellente.   L’ambiance et les musiques durant les combats sont à point et entraînantes. De plus, avec l’édition limitée, un disque audio des musiques du jeu est disponible. Donc si vous avez aimé la musique vous pourrez l’écouter dans votre lecteur audio sans problème. Côté son et effets spéciaux, les bruits sont bon, mais sans plus. Rien d’agaçant, mais rien de phénoménal non plus.

Jouabilité
 
Au niveau de la prise en main du jeu, sachez que les combats et la gestion des stratégies sont assez difficiles à apprendre. Par contre, vous n’êtes pas laissé seul. L’histoire commence lentement et plusieurs des premiers combats ne sont en fait que des tutoriaux pour vous aider à apprendre les différentes touches et surtout les différentes stratégies. Petit à petit, les combats deviendront plus complets et vous aurez la possibilité d’explorer de plus en plus d’options (le combat en équipe, les super attaques, etc.). Le tutoriel est un point non négligeable lorsque nous avons affaire à un jeu de stratégie. 
 
Il est important de noter également que les combats se font sur une zone divisée en carré où le joueur doit tout d’abord déplacer ses combattants sur les cases et ensuite, à tour de rôle, attaquer l’ennemi. Si vous aimez les combats rapides où vous ne pouvez qu’appuyer sur une touche, ce jeu n’est pas pour vous. Nous parlons ici de combat stratégique où chaque coup est calculé.

Lors de chaque combat, vous devrez aussi gérer vos AP (action point). Chaque déplacement et chaque coup vous coûteront des AP. Pour en récupérer, il suffit de passer son tour.  La gestion des AP ajoute au côté stratégique des combats. En effet, quelques fois il est plus profitable de passer son tour afin de récupérer plus de AP pour ensuite faire un double ou une triple attaque. De plus, lors des combats vous pouvez vous lier avec un ou plusieurs combattants de votre équipe dépendamment de l’endroit où vous vous trouvez sur la carte afin de générer des attaques beaucoup plus puissantes. Et comme tout bon RPG, lors des combats vous pouvez utiliser des attaques avec des armes, des pouvoirs magiques ou des items pour restaurer votre santé par exemple. De plus, toutes les armes ou les pièces de défenses peuvent être améliorées (enchantées) afin d’être plus puissantes et tout ce matériel et ses améliorations se font lors de visites dans l’une ou l’autre des villes du jeu. Par contre, vous ne pourrez visiter la ville à votre guise. Vous devez plutôt choisir l’endroit désiré sur la carte ou bien dans un menu déroulant.  

Les déplacements sur la carte du monde se font aussi de point en point. Vous devez donc passer par plusieurs endroits où il y a des combats avant d’atteindre un point appelé « event » où vous aurez droit à une partie de l’histoire. Une fois cet « event » passé, d’autres chemins sur la carte sont débloqués afin de continuer le périple et affronter d’autres ennemis. Je dois avouer que la découverte du monde et le fait de se promener de points prédéfinis à un autre devient vite redondant. La lenteur avec laquelle l’histoire avance lorsque nous atteignons un point « event » en fera décrocher plus d’un. Par contre, pour les impatients, sachez que vous aurez la possibilité de passer ou d’accélérer certains dialogues. Certes vous allez perdre des détails de l’histoire, mais sans plus.

Côté gestion du personnage, la navigation dans les menus demande un peu d’ajustement puisqu’il n’y a pas de tutoriel pour ceux-ci. Vous devrez alors les visiter un à un, afin de savoir comment bien gérer vos améliorations, vos armes et surtout votre équipe. Par contre, après quelques minutes passées à tout regarder, vous devriez vous y retrouver sans problème. 

Conclusion

Il est important de noter que ce jeu ne s’adresse pas à tous. En fait, seul les amateurs et vrais fanatiques de RPG-Stratégique trouveront leur compte. Des joueurs occasionnels ou bien des joueurs qui recherchent un RPG où vous pouvez explorer comme bon vous semble seront très déçus par ce jeu. Pour ceux qui avaient aimé le premier opus et qui savent à quoi s’attendre pourront par contre en tirer quelque chose de bien.

Sachez tout de même que l’édition limitée du jeu (la seule en vente présentement) comprend son lot de bonus. En effet, le boitier comprend, en plus du jeu, un disque de musique (discuté plus tôt), un livret de 48 pages décrivant tous les personnages majeurs du jeu et deux paquets de cartes (1 paquet à jouer et 1 paquet de collection) dans une petite boite avec l’intérieur en velour.

Au final, un jeu pour les connaisseurs. Les autres, vous ne perdez pas grand chose à en faire la location pour 2 jours, afin de voir si c’est votre type de jeu. Mais attention, 2 jours ne suffiront pas à vaincre les forces du mal.


 

Également sur GF
Les Blogues de la rédaction

Microsoft veut développer à nouveau des franchises exclusives à la Xbox

Microsoft veut développer à nouveau des franchises exclusives à la Xbox

L’an dernier à pareille date, c’était la tempête médiatique du côté de Microsoft. L’ensemble des annonces entourant la Xbox One à savoir la connexion permanente et l’impossibilité de jouer des jeux usagés avaient provoqué une grogne encore jamais vue chez les amateurs de la marque Xbox. Avec le temps, Microsoft a corrigé plusieurs des irritants dont Kinect qui était vendu avec la console en plus de se doter d’un nouveau patron Xbox digne de ce nom en la personne de Phil Spencer.


Lire la suite...

Vidéoblogue : Déménagement et jeux vidéo

Vidéoblogue : Déménagement et jeux vidéo

Finalement de retour de façon active sur Game-Focus, suite à un savoureux déménagement. Le temps de bien m'installer, rénover et tout, cela m'a donné l'idée pour mon nouveau vidéoblogue Game-Focus : Déménagement et jeux vidéo. Hé oui, choisir la bonne pièce pour installer sa console, confier ou non sa console aux déménageurs, avoir comme priorité de brancher sa console pour y jouer au plus vite, choisir la bonne boite pour la transporter, etc.


Lire la suite...

Sony, je voulais te parler avant ta conférence du E3 214

Sony, je voulais te parler avant ta conférence du E3 214

Hey toi, oui toi qui cette année à su connaitre le succès rapidement, contrairement au lancement de ta console précédente qui malheureusement avait mis du temps à se faire accepter. J'ai décidé de t'écrire quelques mots pour te dire ce que j'aimerais que tu me présentes cette année lors de ta conférence de presse que tu donneras au E3 2014. Je sais pertinemment que tu vas regarder mes demandes spéciales avec intérêt et que tu vas me donner tout ce que je veux. Oui, car tu veux que je continue d'être heureux avec tes produits. Bon prépare ton crayon et tes feuilles afin de noter le tout, car la laite va peut-être être longue.


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

Commentaires récents

Propulsé par Disqus