Test :: (PSN) NBA JAM: On Fire Edition

NBA Jam: On Fire Edition

Boom Shakalaka!

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le dimanche 16 octobre 2011 20:00

Écrivez votre critique !

Il faut remonter aussi loin qu’en 1993 pour assister à la naissance du jeu de basketball complètement déjanté, NBA Jam. Jeu d’arcade hautement spectaculaire, il propose alors des affrontements deux contre deux à grands coups de ’’alley-oops’’ défiants la gravité et de ’’slam dunk’’ mettant littéralement le feu au panier adverse. Il faut par contre patienter jusqu’en 2010 pour assister à son arrivée sur les consoles actuelles et bien qu’il fût apprécié, il ne semblait pas être à la hauteur du jeu original, ou du moins, on aurait dit qu’il lui manquait un ’’petit je ne sais quoi’’. Un an plus tard, me voici avec entre les mains, la version qui semble être la version ULTIME de NBA Jam. J’ai nommé NBA Jam: On Fire Edition et en voici notre avis.

Histoire
 
NBA Jam: On Fire Edition vous plonge dans la peau d’un jeune joueur de basketball devant faire ses premiers pas dans la grande ligue à la recherche de commanditaires et... NAN! Je blague bien sûr. NBA Jam: On Fire Edition se tient très loin de ces simulations parfois lourdes et complexes. Ici, tout ce qui importe, c’est de marquer le plus de points! Aucune histoire, juste du BoomShakalaka!!!
 
Les modes de jeu
 
Le jeu se divise en deux modes bien distinct : Jam Now et Road Trip. Le premier étant tout simplement un mode ’’partie instantanée’’ pouvant se jouer de un à quatre joueurs bien assis dans le doux confort de votre salon. Choisissez votre équipe, vos deux joueurs et BOOM! Vous êtes prêt à enflammer le terrain de basket!
 
jhud17-image28.jpg
 
Le mode Road Trip quant à lui représente le mode campagne du jeu. Une carte des États-Unis se dresse devant vous, sur laquelle vous retrouvez toutes les divisions de la NBA. Il suffit d’en sélectionner une et d’y affronter toutes les équipes. Chose intéressante : vous pouvez changer d’équipe durant le mode campagne. Supposons que vous aviez au départ débuté le mode campagne avec les Raptors de Toronto et que vous souhaitez changer pour les Mavericks de Dallas après deux parties, hé bien... vous pouvez! C’est pas beautiful ça?
 
Fonctionnement
 
Le maniement de ces héros du basket se fait de manière assez aisée. Bien que l’agressivité des joueurs adverses semble avoir été revue à la hausse, même au niveau Facile. Pour les non-initiés, prévoyez une bonne dizaine de parties avant d’avoir le sentiment d’être de calibre pour les affronter, ou espérez gagner. Si vous ratez un panier, c’est quasi assuré que l’équipe adverse réussira à marquer son point. À moins bien sûr, que vous ayez réussi à bloquer le tir ou à voler le ballon, ce qui n’est pas toujours évident. De plus, j’avais de la difficulté à évaluer la profondeur du terrain afin de placer mon joueur bien vis-à-vis le panier pour bloquer le tir. Par ailleurs, quand on veut voler le ballon à l’adversaire, notre personnage arrête de marcher en appuyant sur le bouton ’’vol’’ pendant une seconde. Seconde qui est amplement suffisante pour que l’adversaire se retrouve seul devant un beau panier qui n’attend qu’on y dépose avec style, un beau gros ballon orangé. Ces moments ont d’ailleurs fait naître en moi un sentiment de frustration et quelques mots dont je vous épargnerai les détails...
 
10.8.184.50-image34.jpg
 
Les boutons ou le stick analogue?
 
Plusieurs mouvements peuvent s’exécuter avec le stick analogue droit, mais j’ai préféré y aller avec les boutons traditionnels. Donc, les principales touches en possession du ballon : X pour passer le ballon, Carré pour lancer et Cercle pour faire un pivot sur soi-même (très utile). En défense: Triangle pour bloquer un lancé, Cercle pour voler le ballon et X pour changer de joueur, car oui, vous pouvez changer de joueur. Dans la version précédente, le joueur 1 était associé à son joueur de la NBA, mais dans On Fire Edition, vous pouvez changer en appuyant sur X. On nomme ce système le ’’Tag Mode’’. Je dois avouer que changer de joueur au mauvais moment peut s’avérer très coûteux en terme de victoire/défaite. Sachez donc que pour ceux qui hésitent, il existe un onglet on/off au Tag Mode.
 
De la haut je vois ma maisooooon!
 
Ce qui caractérise la licence NBA Jam est sans contredit (outre le mode Grosse Têtes disponible dès le début), la possibilité d’exécuter des Slam Dunk ou des Alley-Oops spectaculaires, et dans On Fire Edition, ça déborde de partout. Tout est spectaculaire et s’exécute avec aisance, malgré que les coups spéciaux (par exemple L2 + R2 + cercle), ne sont pas toujours facile à synchroniser au bon instant. Également, vous pouvez être littéralement ’’en feu’’ après avoir exécuté par exemple, trois alley-oops de suite, par contre l’adversaire ne doit pas avoir marqué de point entre vos 3 alley-oops. Le panier s’embrasera alors et vos chaussures seront en feu, permettant d’autres attaques plus déjantées. J’ai bien aimé le fait que notre joueur laisse des traces de pas enflammées sur le terrain de basketball. Votre équipe peut également être ’’en feu’’ durant un certain temps (jusqu’à ce que l’équipe adverse se soit incrite au pointage à trois reprises), vous offrant la vitesse Turbo illimitée. Vitesse turbo qui s’utilise normalement en maintenant la touche L2 ou R2.
 
jhud17-image401.jpg
 
Graphismes
 
Très coloré, NBA Jam: OFE est rapide, fluide et rigolo. Le style graphique est encore une fois de type digitalisé, permettant de reconnaître les visages des joueurs et certaines de leurs mimiques. Souvent très drôle, on se plaît à regarder leurs expressions faciales après un coup réussi ou lorsqu’ils ont raté leur tir. Pour ce qui est de l’environnement, on retrouve toujours le même terrain, mais coloré à chaque fois aux couleurs de l’équipe locale. Hormis la mascotte à droite qui est différente selon la ville (évidemment) et l’entraîneur que l’on voit debout vers la gauche, la foule est toujours la même, mais toujours expressive à souhait, bruyante et rigolote par ses animations de type arcade et très 1993. Parfait pour l’immersion. J’ai adoré.
 
Son et musique
 
La trame sonore est de bonne qualité, on retrouve principalement de la musique hip-hop ou rap. N’étant pas un amateur de ce type de musique, j’ai tout de même bien aimé les pièces sélectionnées pour le jeu. Toutefois, s’il y en a une qui vous énerve, vous pouvez toujours aller la retirer de la liste pour qu’elle ne joue plus. L’ambiance sonore quant à elle est excellente. Le son qui émane d’un coup violent suite à un slam dunk réussi, tout comme l’ambiance générale du jeu est punché et efficace. De plus, les commentateurs sont très drôles et ne m’ont pas semblé si redondant.
 
Durée de vie
 
Celle-ci est illimitée, comme tous les jeux de sport. Tout dépend du moment où vous en aurez assez de jouer à votre jeu de sport favori. Sachez qu’il est également possible d’y jouer en ligne. Il n’y a pas beaucoup de joueurs sur les serveurs, mais ceux qui y s’y trouvent sont des ’’machines de guerre’’. Durant vos parties, que ce soit en solo, en multi hors-ligne ou en ligne, vous cumulez des points J que vous pourrez utiliser pour débloquer un nouveau joueur. Il y a 75 joueurs (Patrick Ewing, Magic Johnson, etc.) et mascottes à débloquer et même une équipe secrète. De quoi vous tenir occuper de longues heures et de nombreuses journées pluvieuses. Également, NBA Jam: OFE comporte un système de niveau d’expérience.
 
hornet-dunk.jpg
 
Conclusion
 
Pour un petit 15$, vous avez un excellent jeu de basketball pour les non-initiés en la matière qui aura assurément son effet dans les soirées entre amis. Amusant en solo avec des coéquipiers virtuels, il devient un jeu de party lorsque des amis empoignent d’autres manettes et participent à cet échange de slam dunk défiant toute logique. Merci à l’équipe de EA Canada pour nous avoir ramené un NBA Jam à la hauteur de nos souvenirs.

Pour
Excellente valeur qualité/prix Plusieurs choses à débloquer Ambiance sonore Effets spéciaux (visuel et sonore) Bonne durée de vie Très amusant entre amis Beaucoup de joueurs Changer d’équipe durant la campagne Tag mode...
Contre
...Tag mode Contrôles manquent de précision Prise en main demande de la pratique Longs chargements IA très agressive

Score final
8.2 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PlayStation 3
Derniers dossiers
Les jeux les plus attendus de 2015 Dossiers

Les jeux les plus attendus de 2015

L’année 2014 est terminée, c’est maintenant l’heure de 2015. Encore une fois, plusieurs jeux sont très attendus par les joueurs et certains d’entre-deux devraient être excellents. Game-Focus vous propose un dossier sur les jeux les plus attendus de 2015 sur plusieurs plateformes. Sachez que cette liste est totalement subjective et que d’autres jeux mériteraient aussi d’être présents dans ce dossier.
Lire la suite...
Jeux de l’année 2014 - Les choix de la rédaction de GF Dossiers

Jeux de l’année 2014 - Les choix de la rédaction de GF

Voici venu le moment de l’année de vous présenter le meilleur de ce que nous a réservé l’année 2014 côté jeu vidéo. Cette année, nous faisons les choses différemment alors que les membres de l’équipe de rédaction de Game-Focus.com ont retenu 10 jeux qui constituent au plan personnel leurs plus belles expériences de l’année. Les jeux de la liste ne sont pas classés par catégorie, mais plutôt par ordre d’appréciation du rédacteur. N’hésitez pas à commenter les choix de la rédaction de GameFocus et nous souhaitons que cette liste éclaire vos choix potentiels d'achats de jeux vidéo. Lire la suite...
DOSSIER: La première année de la Xbox One Reportage

DOSSIER: La première année de la Xbox One

C’était l’an dernier à pareille date, Microsoft lançait la Xbox One, sa 3e console de salon. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle a fait parler d’elle cette console, et ce, dès son dévoilement officiel le 21 mai 2013. Déjà on parlait dans les coulisses de cette possible connectivité obligatoire de la future console et de son incapacité à lire des jeux usagés.  Lire la suite...
Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal Reportage

Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal

Comme nous l’a habitué Ubisoft, chaque sortie de jeu est l’occasion de célébrer. Assassin’s Creed ne fait pas exception alors que dans la soirée du 10 novembre, les amateurs de la franchise à succès d’Ubisoft Montréal étaient invités à venir souligner la sortie de pas un, mais deux jeux, Assassin’s Creed Unity et Assassin’s Creed Rogue. Lire la suite...

Détails sur le jeu
(PSN) NBA JAM: On Fire Edition
Date de sortie : 2011-10-04
Console :
Éditeur : EA Sports
Développeur : EA Canada
Genre : Sports

À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

Prochain enregistrement, le 5 mars 2015, diffusion le vendredi 6 mars

Lien vers la section

 annonce-ici

Premières impressions

Battlefield: Hardline

Battlefield: Hardline
Plus de 6 mois après la première bêta, EA offre la chance aux joueurs Xbox One de pouvoir tester le prochain opus de la série Battlefied surnommé Battlefield : Hardline, un mois avant sa sortie prévue pour le 17 mars prochain sur Xbox One, PC, PS4, Xbox360 et PS3. L’équipe de game-focus vou... Lire la suite...

Halo 5: Guardians

Halo 5: Guardians
Plusieurs attendent avec impatience le prochain opus de la série Halo. Cette dernière et devenue légendaire et a propulsé à plusieurs reprises Microsoft au-devant de la scène. Depuis le 29 décembre dernier, l’équipe de Game-Focus a joué à la bêta multijoueur du titre et on vous propose ... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast Radio GameFocus de février 2015

Podcast Radio GameFocus de février 2015

Nous nous sommes réunis pour enregistrer un nouveau podcast dans le cadre de Radio GameFocus. Écoutez-nous ici directement dans cette fenêtre ou encore téléchargez l'émission via iTunes pour passer un bon moment de qualité avec nous.

Lire la suite..
Sondage

Croyez-vous encore à la 3D dans les jeux?

Également sur GF

AccroTechno-accueil


Cinevore-accueil

Les Blogues de la rédaction

Blogue à Cayoux: Ce que j’attends des nouvelles consoles

Blogue à Cayoux: Ce que j’attends des nouvelles consoles

Chaque nouvelle génération amène son lot de questionnements soufflé par un vent d’optimisme pour l’amateur de jeux vidéo. En admettant qu’autant la PS3 que la Xbox 360 fussent de bonnes consoles, suffisamment puissantes pour nous permettre de jouir de jeux épiques, de vastes mondes ouverts à travers des séquences rapides, précises et même parfois touchantes, il reste que nous n’avons pas connu la claque promise sur la génération précédente, les PS2 et Xbox.


Lire la suite...

Vidéoblogue : L'achat jeu vidéo, source d'émotion

Vidéoblogue : L'achat jeu vidéo, source d'émotion

Que j'aime ce sentiment d'excitation qui précède la prise de possession d'une nouvelle console, d'un nouveau jeu vidéo. LE jeu tant attendu qui sera enfin disponible. LA super console qui est finalement arrivée en magasin. LE célèbre classique de 1987 qui était caché tout ce temps-là dans cette petite boutique gérée par un sorcier à longues moustaches...


Lire la suite...
GF-Twitt
Vous aimez ou pas?

Commentaires récents

Propulsé par Disqus