Test :: Prototype 2

Prototype 2

Frédéric Laroche

Écrit par Frédéric Laroche - Directeur général

Publié le lundi 7 mai 2012 20:00

Écrivez votre critique !

 

Les jeux de superhéros semblent être sous les projecteurs depuis quelques années. Alors que ce sous-genre n’avait pas la meilleure réputation par le passé, il est certainement revenu en force depuis un certain temps. Des titres tels que Batman : Arkham City et Infamous y sont certainement pour beaucoup, et Activision avait décidé d’entrer dans la danse en 2009 avec la sortie de Prototype. Alors que ce dernier avait été divisé les observateurs, comment sa suite se débrouille t’elle face à la féroce compétition? Voyons voir…

 

L’histoire

L’histoire dans Prototype 2 est assez simple. Vous êtes James Heller, un ancien sergent des forces armées américaines qui a vu sa vie s’écrouler alors que sa famille a été brutalement assassinée par Alex Mercer, le héros du précédent volet. Après l’obtention de superpouvoirs similaires à ceux de Mercer, Heller se lance dans une quête de vengeance où il devra trouver et affronter son nouvel adversaire. Si tout cela sonne familier, c’est surement parce que cette même idée scénaristique a déjà été exploitée des centaines de fois auparavant. Malheureusement, P2 ne fait pas grand-chose pour se démarquer. En utilisant tous les clichés vus et revus dans ce type d’histoire, rien ne risque de trop vous surprendre dans le déroulement des événements. De plus, le côté dramatique suggéré dans la campagne de publicité est en fait plutôt absent dans le jeu lui-même. L’histoire ne s’élève donc jamais à quelque chose de plus qu’une simple justification pour cautionner la violence incroyable dans la jouabilité du titre.

 

Amusant au plus haut point

Justement, niveau jouabilité, Prototype 2 est une franche réussite. La véritable force du titre réside dans son habilité à donner l’impression au joueur d’être un véritable mastodonte superpuissant et impossible à arrêter.  Courir sur des murs verticaux, sauter plus haut que les plus grands gratte-ciels, planer du plus haut point de la ville pour atterrir dans une base ennemie,  James Heller fait tout ça et plus encore, le tout avec un style et une facilité déconcertante. Si le joueur se sent véritablement surpuissant, il reste tout de même qu’il y a un prix à payer. La difficulté du titre se retrouve donc à être franchement trop basse, la plupart des joueurs expérimentés seront capables de finir le titre sans la moindre difficulté, alors qu’il ne faudra pas beaucoup de temps aux néophytes pour arriver à maîtriser le titre parfaitement. Malgré des dizaines d’ennemis à l’écran, la menace n’est jamais très grande puisque Heller peut déchiqueter tout le monde en un rien de temps. Malgré le fait que la concession faite sur la difficulté est compréhensible puisque l’idée était de donner au joueur le sentiment d’invincibilité, mais un certain travail pour balancer la difficulté de meilleure façon aurait été apprécié.

 

La grande variété d’actions possibles amène le fait que les développeurs ont eu à faire quelques concessions, et le résultat est qu’une grande partie de ces actions se réalise automatiquement selon le contexte dans lequel le personnage se trouve. De ce fait, il arrive parfois que le joueur se sente plus comme spectateur de l’action qu’autre chose. Cependant, le côté spectaculaire de l’action rend la chose plus facile à supporter. Quant aux différents pouvoirs d’Heller, il sera possible de les faire évoluer au fil du jeu. Il sera ainsi possible de courir plus vite, sauter plus haut et d’avoir une plus grande jauge de vie, mais la plupart des pouvoirs principaux sont disponibles dès les premiers moments du jeu, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit pour les joueurs qui préfèrent avoir accès à toutes les possibilités qu’offrent le jeu dès le départ. L’un des pouvoirs intéressants d’Heller est celui de pouvoir « manger » toute forme de vie qui croise son chemin et ainsi voler leur identité et mémoire. Ce pouvoir particulier rend possible un type de mission très intéressant (et un peu plus difficile), c’est-à-dire des phases d’infiltration. Heller devra parfois s’infiltrer dans une base ennemie incognito en « mangeant » les ennemis un à un pour accéder à leur mémoire et découvrir des mots de passe ou des informations primordiales à la progression de sa mission.

 

Les missions sont assez variées pour ne pas être trop redondantes, mais un peu plus de créativité aurait été une addition bienvenue. Le joueur sentira parfois que les missions sont très classiques et déjà vues dans d’autres jeux. Considérant les possibilités uniques offertes par la jouabilité de Prototype 2, des missions plus uniques auraient été un plus indéniable pour le titre.

 

Et au niveau de la durée de vie?

Avec seulement 29 missions principales et un niveau de difficulté trop bas en mode normal, les joueurs expérimentés voudront sans doute augmenter la difficulté dès le départ. Malgré tout, le titre prendra environ 8 à 10 heures à compléter, ce qui est un peu décevant considérant la longueur moyenne des jeux à monde ouvert du même genre. Bien entendu, survoler la ville est une possibilité qui peut être amusante après avoir complété le jeu, mais les missions secondaires sont malheureusement décevantes et n’offrent pas grand-chose. La plupart de celles-ci étant aussi simples que sauter d’un immeuble sur des mercenaires immobiles pour tenter d’en tuer le plus possible en un seul impact. Ce n’est pas très élaboré et ces missions ne réussiront sans doute pas à retenir l’attention de tous les joueurs. De plus, il faut dire qu’il semble impossible de quitter ces missions annexes après leur activation, ce qui a parfois été frustrant en mon expérience puisqu’il est fréquent d’activer ces missions accidentellement alors qu’on est en route vers quelque chose de plus intéressant.

 

Et comment il se présente, ce Heller?

Niveau technique, le jeu offre une présentation honnête qui reste parfois inégale. Alors que la modélisation des personnages est très correcte, la distance d’affichage est affreuse, les animations sont datées et, surtout, le design du titre n’est pas très original ou attrayant. À cause de ce design quelconque, la ville n’est pas des plus intéressantes à explorer, les environnements ne sont pas assez variés et les joueurs se lasseront vite d’explorer les environs. La courte distance d’affichage est aussi problématique dans ce type de jeu puisque le personnage se retrouve souvent en hauteurs, incapable de voir bien loin devant lui. Niveau son, le titre est très correct et le doublage est de bonne facture. Cependant, le dialogue est souvent risible dans des moments qui se veulent sérieux ou dramatiques.

 

Focus Final

Au final, malgré les quelques problèmes, Prototype 2 demeure très agréable à jouer. La jouabilité incroyablement satisfaisante nous ferait presque oublier la présentation inégale, l’histoire décevante et le faible niveau de contenu. Avec un peu plus de temps pour améliorer l’expérience, le jeu aurait pu être excellent. Malheureusement, le titre n’atteint jamais son plein potentiel, et demeure simplement très bon.


Pour

+Incroyablement amusant à jouer +Sensation d’être un super-héros bien retranscrite +Missions d’infiltration intéressantes

Contre

-Histoire pauvre -Présentation décevante -Trop peu de contenu


Score final
7.5 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
2013-04-18 :: Injustice: Gods Among Us
Derniers dossiers
DOSSIER: La première année de la Xbox One Reportage

DOSSIER: La première année de la Xbox One

C’était l’an dernier à pareille date, Microsoft lançait la Xbox One, sa 3e console de salon. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle a fait parler d’elle cette console, et ce, dès son dévoilement officiel le 21 mai 2013. Déjà on parlait dans les coulisses de cette possible connectivité obligatoire de la future console et de son incapacité à lire des jeux usagés. 
Lire la suite...
Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal Reportage

Soirée de lancement d’Assassin’s Creed Unity à Montréal

Comme nous l’a habitué Ubisoft, chaque sortie de jeu est l’occasion de célébrer. Assassin’s Creed ne fait pas exception alors que dans la soirée du 10 novembre, les amateurs de la franchise à succès d’Ubisoft Montréal étaient invités à venir souligner la sortie de pas un, mais deux jeux, Assassin’s Creed Unity et Assassin’s Creed Rogue. Lire la suite...
Événement des fêtes Nintendo 2014 Dossiers

Événement des fêtes Nintendo 2014

Mercredi dernier, Nintendo Canada tenait à Montréal son événement annuel afin de montrer les titres qui vont être disponibles pour la période des fêtes. Ce fut donc pour nous l'occasion de faire l'essai de plusieurs des titres qui vont occuper les froides soirées d'hiver. Comme c'est le cas avec Nintendo, il y a beaucoup de jeu qui se retrouvera sous le sapin des amateurs cette année. Parmi les titres qui ont retenu notre attention on retrouve le très attendu Super Smash Bros WiiU., Capitaine Toad: Treasure Tracker pour la WiiU et Sonic Boom. Lire la suite...
Game-Focus au Comiccon de Québec : Vu par Nicolas Reportage

Game-Focus au Comiccon de Québec : Vu par Nicolas

Cette fin de semaine, je plongeais tête baissée dans le merveilleux monde de la «pop culture» lors du tout premier Comiccon de la ville de Québec. De mon côté, c'était aussi une première participation à ce genre d’événement geek. Costumes, bandes-dessinées, vedettes, conférences et soirée rétrogaming étaient tous au menu de cette journée puisque j'ai eu la chance de participer uniquement à la journée de samedi. Lire la suite...

Détails sur le jeu
Prototype 2
Date de sortie : 2012-04-24
Console :
Éditeur : Activision
Développeur : Radical Entertainment
Genre : Action

À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

thumb_image

Émission du 20 novembre

Premières impressions

The Crew

The Crew
Lors de son annonce en 2013, plusieurs avaient été étonnés qu’Ubisoft s’associe avec Ivory Tower pour proposer un jeu de course uniquement multijoueur. C’est un pari risqué des développeurs, car il existe peu de jeu de voiture proposant un monde connecté qui a fonctionné ces dernières... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast Radio GameFocus d'octobre 2014

Podcast Radio GameFocus d'octobre 2014

Régulièrement, des membres de l'Équipe de rédaction de GF se rencontre pour une série de discussions parfois très profondes et parfois très imbéciles. Suivez-vous dans l'émision d'octobre 2014. Lien vers la section podcast: http://www.game-focus.com/game-focus/contenu-redactionnel/podcast-radio-gf

Lire la suite..
Sondage

Allez-vous profiter des spéciaux Black Friday ou Cyber Monday?

Également sur GF

AccroTechno-accueil

Cinevore-accueil

Les Blogues de la rédaction

Vidéoblogue : La panique Techno-Geek

Vidéoblogue : La panique Techno-Geek

La technologie prend beaucoup de place dans nos vies de tous les jours, que ce soit au niveau du jeu vidéo, du téléphone cellulaire, de la tablette ou de la télévision. Dans ce nouveau vidéoblogue, j'aborde ce sentiment unique de la panne technologique menant à la 'panique techno-geek'. Vous savez, cet instant où votre tablette fige, votre PS4 ne répond plus, que le célèbre Red Ring of Death s'en prend à votre Xbox 360


Lire la suite...

Vidéoblogue : Les jeux qui font peur

Vidéoblogue : Les jeux qui font peur

Dans ce tout nouveau vidéoblogue que l'on pourrait classer dans la catégorie ''Spécial Halloween'', je partage avec vous ma relation ''amour-haine'' avec un certain type de jeu vidéo : celui du jeu d'horreur. Ou de survival-horror, ou celui qui simplement, nous donne froid dans le dos en y jouant (FPS, survival ou autre). Mais qu'est-ce qui fait un bon jeu vidéo horrifique? 


Lire la suite...

Vidéoblogue : L'achat de ma première PlayStation

Vidéoblogue : L'achat de ma première PlayStation

À travers ce nouveau vidéoblogue, je raconte oui, l'achat de ma première console PlayStation en 1995, mais aussi, mes quelques mois en sa compagnie. Échanger mon Super Nintendo et mon SEGA Genesis pour acheter une PlayStation? Sage décision? Décision rationnelle, raisonnable et logique? 


Lire la suite...

GF-Twitt

Vous aimez ou pas?

Commentaires récents

Propulsé par Disqus