Test :: (XBLA) Mad Riders

(XBLA) Mad Riders

Un petit « Nail’d » téléchargeable

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mardi 29 mai 2012 20:00

Écrivez votre critique !

Il n’y a que très peu de temps que je me suis intéressé au jeu téléchargeable sur Xbox LIVE Mad Riders. En fait, pour être franc avec vous, quand le relationniste d’Ubisoft m’a contacté pour me demander si je voulais effectuer la critique du jeu, le nom ne me disait rien du tout. « Mad quoi? » Après avoir accepté, je me suis mis au boulot pour enquêter un peu sur le jeu et le studio qui l’a pondu. Ma surprise fut de taille quand j’ai réalisé que ce jeu avait été produit par TECHLAND, un groupe que je connais pourtant très bien en raison de plusieurs bons jeux dont Dead Island et le jeu de course de VTT et de motos Nail’d sorti en 2010 qui s’était mérité un gros 8.6 sur 10 à l’époque ici sur GameFocus. Voilà que le studio récidive avec un jeu qui reprend essentiellement le même concept que Nail’d avec quelques variations. Voici ce que nous pensons du jeu Mad Riders.

Mad Riders propose un mode solo très imposant avec plus de 45 pistes très variées offrant chacune ses caprices et ses dénivellations de terrain qui vont vous permettre de réaliser des sauts, donc des figures aériennes payantes. Le principe du jeu demeure assez simple, soit de débuter un tournoi divisé en 8 segments de 10 épreuves. Ces épreuves vont proposer différents types de courses comme la simple course dans la quelle il faut terminer dans les trois premiers rangs, la course de défi chronos dans lequel il faut battre un temps en passant à travers des points de contrôle avant la fin du temps imparti, une course de points de figures et finalement une course d’arène qui est essentiellement de terminer premier, mais en ne ma ne ratant aucun point de contrôle.

Chaque course offre deux types de récompenses, en étoile selon votre rang, qui seront obligatoires pour débloquer l’étape suivante et en points d’XP attribués selon les figures, la longueur des sauts, si vous les atterrissez bien… etc. L’XP vous permet de débloquer des pilotes et de nouveaux véhicules.

Les concepteurs ont choisi de ne pas nous donner tout cru dans le bec au début du jeu. Ce qui m’a surpris et qui vous surprendra sans doute, est que la majorité des capacités de figures aériennes de notre personne sont bloquées. C’est en progressant que l’on vous offre d’ajouter des cordes à votre arc en enchainant de plus en plus de figures de simples à très complexes. C’est à mon avis, une façon de vous faire comprendre le principe du jeu et de son pilotage très particulier avant de vous permettre de jouer dans les airs. Ce n’est pas une mauvaise chose puisque nous nous concentrons sur la base en maitrisant d’abord l’art du « boost » qui n’est pas si simple. C’est en dérapant pendant au moins deux secondes et en saisissant des jetons de boost que vous allez pouvoir remplir votre jauge. Sou pression du bouton X au moment choisi, vous allez profiter de quelques secondes de vitesse complètement folle qui provoque même la distorsion de l’écran (élément emprunté à Nail’d, le jeu précédent).

Outre les jetons « boost » vous pouvez compter sur des jetons raccourcis qui vont vous ouvrir un passage secret risquant de vous faire sauver quelques précieuses secondes sur vos adversaires. Ces raccourcis sont parfois très difficiles à saisir au bon moment et sont plus souvent qu’à leurs tours, sources de collisions que de véritables gains, à vous de voir.


Pour un jeu téléchargeable, la prise en main a réellement plus à voir avec un jeu complet vendu en boîte qu’un jeu XBLA banal comme en voit trop souvent. La conduite précise et fluide ajoute beaucoup de crédibilité à Mad Riders qui n’a rien à envier aux jeux du même genre, dont l’illustre PURE de Disney. Comme le concept est centré vers de multiples embuches partout sur la piste comme des arbres, des rochers, des ravins et même es carcasses d’avion, vous devez vous attendre sortir de piste ou encore frapper des objets bien malgré vous. Heureusement, on vous replace sur la piste en vous laissant à proximité des autres coureurs rendant encore la victoire à portée même avec 6 ou 7 collisions dans une course.

Graphiquement Mad Riders n’est pas aussi élégant que son prédécesseur Nail’d qui impressionnait à ce niveau, il faut le dire. Ici, pour plusieurs raisons, dont la taille du jeu, on nous propose des images qui sont un peu plus grossières au niveau du trait rappelant un peu des images de BD. Même chose au niveau des bruits qui souvent sont plus simplistes que d’autres jeux du même genre avec des sons de moteur qui ont plus à voir avec une machine à coudre qu’une moto virile. Cela dit, ça ne diminue en rien le plaisir que j’ai eu à joué au jeu qui a nous offre une impression de vitesse enivrante.

On le joue en ligne !
Comme il s’agit d’un jeu Xbox LIVE Arcade, il fallait par définition le rendre intéressant à plusieurs. Je dois dire que c’est réussi. Ainsi, il est possible de le jouer jusqu’à 12 joueurs en ligne dans la section multijoueurs. Mais ce qu’il y a de novateur est la possibilité de joindre le mode en ligne en pleine campagne solo. Si le jeu détecte qu’une partie est disponible, on vous indique à la droite de l’écran que vous pouvez joindre immédiatement en appuyant sur la croix de direction. Naturellement, le jeu tient à jour le classement de vos exploits en ligne.

Pour sa prise en main immédiate et la durée de vie qu’il procure, Mad Riders est une des belles surprises du côté des jeux téléchargeables via Xbox LIVE Arcade cette année. Avec un prix très accessible, ce jeu peut vous en donner beaucoup et longtemps. On lui reproche son manque d’originalité qui en fait un jeu qui marche assurément dans les pas de PURE et Nail’d sans apporter de contribution notable. Cela dit, si vous aimez les jeux de course hors piste, il y a de fortes chances que ce jeu a tout pour vous plaire.

Verdict : Un bon rapport qualité-prix


Pour
Des sauts vertigineux Un jeu rapide Prise en main facile 45 pistes (alors que Nail’d en avait que 16) Supporte 12 joueurs en ligne Bonne durée de vie
Contre
Du remâché mais bien mâché Graphisme simpliste Un peu sévère pour nous juger hors piste Un peu redondant à la longue

Score final
7.2 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox Live Arcarde
2013-05-24 :: Motocross Madness
2013-05-17 :: Sanctum 2
2013-04-30 :: Far Cry 3: Blood Dragon
2012-11-25 :: PID
2012-10-22 :: Jet Set Radio
2012-10-13 :: Double Dragon Neon
2012-10-08 :: Fire Pro Wrestling
2012-10-03 :: Marvel vs Capcom Origins
Derniers dossiers
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays.
Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming. Lire la suite...
Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker Reportage

Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker

Hé oui, c'est lors d'une courte visite au magasin Best Buy des Galeries de la Capitale à Québec, que j'ai eu la chance d'essayer le jeu de plateforme Super Mario Maker, l'exclusivité Nintendo Wii U. Lire la suite...
Warner Bros. Games Montréal célèbre ses 5 ans d'existence Reportage

Warner Bros. Games Montréal célèbre ses 5 ans d'existence

Voilà déjà cinq ans que le studio Warner s'est installé à Montréal et depuis son arrivé, beaucoup de chauves-souris ont passé sous les ponts. Ce studio est principalement connu pour son travail sur les jeux Batman: Arkham Origins et Batman : Arkham City Armored Edition (WiiU). Il ne faut pas non plus oublier le jeu LEGO Chima Online. Lire la suite...

Détails sur le jeu
(XBLA) Mad Riders
Date de sortie : 2012-05-18
Console :
Éditeur : Ubisoft
Développeur : Techland
Genre : Course

Premières impressions

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Rive

Rive
Aujourd’hui il existe de nombreux jeux de plateformes de tout genre et lorsque des développeurs décident d’aller dans cette voie, les attentes sont élevées dû au grand catalogue offert aux joueurs. Malgré tout cela, les développeurs de Two Tribes n’ont pas eu peur et nous offre un jeu d... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Radio GF de mars 2015

Radio GF de mars 2015

Chaque mois, des membres de l'équipe de rédaction de GameFocus se réunissent pour parler de jeux dans un contexte détendu et amusant. Nous recevons dans cette émission Kevin, un lecteur et ami de longue date de GameFocus . Nous vous invitons à télécharger cette émission dès maintenant.

Lire la suite..
Sondage

Casques VR: Penchez-vous plus vers l'Oculus Rift ou le Morpheus?

Oculus Rift - 29.4%
PlayStation Morpheus - 70.6%
Également sur GF

AccroTechno-accueil

Cinevore-accueil

Les Blogues de la rédaction

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Jouer sur une console portable ou sur une tablette? Est-ce que les consoles portables sont mortes? Jouer sur un appareil mobile à écran tactile propose-t-il une expérience de jeu comparable à ce que propose une 3DS ou une PS Vita? Il y a de bons jeux sur tablette, évidemment, mais votre expérience de jeu est-elle diminuée puisque vous n'avez pas de boutons, de stick analogue ou de gâchettes dans un jeu de tir ou de plateforme? 


Lire la suite...

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

En 2015 est-ce toujours chose commune que de louer des jeux vidéo dans un club vidéo? Personnellement, ce n'est plus mon cas. Mais il fût un temps, une époque où la location de jeux vidéo était l'une de mes activités favorites. Mon adolescence, partagée entre les salles d'arcade et la location de nouveaux jeux vidéo, était source de plaisir vers la fin des années 80, début 90. 


Lire la suite...
GF-Twitt
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)
LEGO City Undercover (Nintendo WiiU)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: