Test :: Xenoblade Chronicles

Xenoblade Chronicles

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mardi 10 avril 2012 20:00

Écrivez votre critique !

 

Tetsuya Takahashi a œuvré sur plusieurs jeux vidéo qui sont devenus des classiques : Final Fantasy VI, Final Fantasy VII, Secret of Mana, Front Mission, Chrono Trigger, etc. Il a aussi dirigé et scénarisé Xenogears et la série Xenosaga. Alors quand on apprend que ce « grand » monsieur de l’industrie vidéoludique japonaise a dirigé et scénarisé un nouveau jeu du nom de Xenoblade Chronicles, on s’attend à quelque chose de fantastique!

Un peu de « Xeno » histoire

À la fin des années 1990, Tetsuya Takahashi prend la tête d’une équipe chez Squaresoft pour créer Xenogears, un jeu de rôle se déroulant dans un univers de science-fiction et dont l’histoire est entrecoupée de plusieurs séquences de dessins animés. Le jeu est produit au même moment que Final Fantasy VIII et le budget que décide de lui accorder Squaresoft n’est pas à la hauteur des attentes de l’équipe de développement. Le deuxième disque de jeu est donc bâclé faute d’argent; les séquences de dessins animés sont remplacées par des textes écrits, la jouabilité n’est pas aussi soignée que sur le premier disque, etc. Toutefois, à sa sortie en 1998, Xenogears rencontre un certain public et devient l’un des classiques de l’âge d’or de Squaresoft!

 

"Xenoblade Chronicles n’est peut-être pas le RPG japonais du siècle, mais il est assurément le RPG japonais de cette génération de console"

 

Un peu plus tard, en 1999, des anciens de chez Squaresoft forment leur propre studio nommé Monolith Soft. Tetsuya Takahashi y développe la série Xenosaga, une suite spirituelle de Xenogears, sortie sur PlayStation 2 et publiée par Namco. La plupart des critiques sont favorables, mais quelques-unes qualifient le premier épisode comme étant un film de 35 heures avec, à l’occasion, des passages interactifs… Pour certains, cette série demeure comme l’un des gros coups de cœur de l’ère PlayStation 2.

En 2007, Nintendo achète Monolith Soft, et en 2010, Xenoblade Chronicles sort au Japon en exclusivité sur Wii. D’abord intitulé Monado : Beginning of the World, le jeu est renommé par l’équipe de développement Xenoblade Chronicles en l’honneur de leur directeur Tetsuya Takahashi. Vous n’avez pas besoin d’être un fan de tous les jeux vidéo dont le titre commence par « Xeno » pour pouvoir profiter de Xenoblade Chronicles puisqu’il s’agit d’un jeu unique à part entière et tant mieux, car Tetsuya Takahashi en profite pour apporter un grand bol d’air frais aux jeux de rôle japonais!

Un jeu de rôle massivement solo hors-ligne

Êtes-vous fatigué des jeux de rôle japonais et de leurs combats au tour par tour? Xenoblade Chronicles ne réinvente pas quoi que ce soit, mais il vole plusieurs bonnes idées aux MMO occidentaux (World of Warcraft, Star Wars : The Old Republic, etc.) pour proposer une expérience de jeu « renouvelée »! Si l’histoire s’accroche encore et toujours aux thèmes qui sont chers aux japonais (l’amitié, la vengeance, la mort, etc.), les mécaniques de jeux, elles, sont tellement intéressantes que vous risquez de rester accrocher à votre manette pendant des heures et des heures sans vouloir décrocher!

Le monde à explorer est énorme. Dès la première heure de jeu, vous pouvez explorer une (très grande) colonie, des plages, des plaines, des montagnes, des grottes, etc. Le sentiment d’aventure et de découverte est toujours présent. Est-ce que vous aimez les sous-quêtes? Parce qu’il en pleut des sous-quêtes : tuer des créatures spécifiques, trouver des objets, reconstruire une colonie, etc. Une fois une sous-quête terminée, l’expérience et l’argent obtenus sont « téléportés »; vous n’avez  pas besoin de retourner voir la personne qui vous a proposé cette sous-quête. Une très bonne initiative des développeurs! Tout comme le fait qu’il vous est possible de vous téléporter à des points spécifiques du monde à partir de la carte disponible dans le menu de jeu.

Il y a tellement à faire et le monde de Xenoblade Chronicles est tellement gigantesque que passer à travers l’histoire principale, sans effectuer de sous-quêtes, vous prendra minimum entre 40 et 50 heures. Pour terminer le jeu à 100%, comptez minimum entre 100 et 150 heures. Ouf!

Xenoblade Chronicles

L’histoire de Xenoblade Chronicles se déroule sur le corps d’une divinité nommée Bionis, un titan figé par la mort suite au duel qui l’opposa à Mékonis. Par un drôle de hasard, les Homz (une espèce à l’apparence humaine) sont nés sur le corps mort de Bionis, mais voilà que les Mékonis, des créatures robotiques en provenance du corps mort de Mékonis, attaquent les colonies des Homz. Le seul espoir de vaincre ces envahisseurs réside dans les pouvoirs de la Monado, une épée légendaire que personne ne peut manier, excepté Shulk, un jeune homme habitant la colonie 9. Pourquoi est-il le seul à être capable de manier la Monado? Pourra-t-il vaincre les Mékonis et protéger son peuple?

Une histoire « classique » qui se suit à travers des cinématiques, ni courtes ni longues, utilisant le moteur du jeu. Pour les connaisseurs, certains retournements leurs rappelleront Xenogears et Xenosaga. Il serait intéressant de voir les développeurs japonais sortir de leur « zone de confort » et explorer des thèmes différents comme le font de façon récurrente les développeurs occidentaux, mais ce n’est pas le cas. Tout de même, sans être extraordinaire, l’histoire est intéressante et vous poussera à continuer votre aventure jusqu’à la fin.

Les combats

Les combats occupent la plus grande partie du jeu et ce n’est pas pour déplaire. Les mécaniques de combats sont simples, mais recèlent de subtilités. Chaque ennemi est visible sur l’écran de jeu, il n’y a aucun combat aléatoire et aucune transition n’est effectuée pour entrer dans un combat (au contraire de Final Fantasy XIII, par exemple). Mis à part les boss, vous pouvez décider d’affronter ou de fuir n’importe quel monstre se dressant sur votre chemin.

Pour entrer dans un combat, vous devez d’abord centrer la caméra sur le monstre et appuyer sur « b ». Votre personnage attaque automatiquement dès que vous êtes à proximité de votre adversaire et dépendamment de votre position par rapport à lui, vous infligerez plus de dommages. Ensuite viennent les subtilités. Chaque personnage de votre équipe possède des « Arts », des techniques spéciales ou magiques pouvant être améliorées avec l’expérience que vous gagnez. On retrouve des « Arts » défensifs et offensifs. En dehors des combats, ce sera à vous d’organiser les « Arts » que vous souhaitez utiliser. Dans les combats, les « Arts » se sélectionnent à l’aide de la croix directionnelle et se rechargent de façon automatique avec le temps qui passe (à quelques exceptions près).

Vous contrôlez le personnage que vous souhaitez contrôler, les deux autres personnages qui vous assisteront dans les combats seront dirigés par l’ordinateur. Il n’y a aucun item à utiliser dans les combats, vos personnages se guérissent entre eux grâce à leurs « Arts » et une fois le combat terminé, la santé est récupérée presque instantanément.

Il serait possible d’énumérer plusieurs autres subtilités implantées dans les combats tellement il y en a, mais la plupart sont reliées à l’histoire et je ne souhaite pas vous gâcher quoi que ce soit. Sachez simplement que plus vous avancez dans le jeu, plus les combats gagnent en profondeur.

Petit bémol par contre, puisque vos compagnons sont contrôlés par l’ordinateur, certains éléments des décors vous feront rager. Il ne sera pas rare qu’un de vos coéquipiers tombe d’une falaise ou se plonge lui-même dans la lave environnante lors d’un combat… Heureusement, ces moments sont rares.

Notez que Xenoblade Chronicles supporte le « classic controller », il n’est pas obligatoire, mais pour un meilleur confort de jeu, il est fortement suggéré.

Les graphismes

Les développeurs chez Monolith ont toujours eu une imagination débordante et un penchant pour le grandiose (le prologue du jeu se termine avec un zoom arrière démesuré dévoilant l’endroit où se déroule l’histoire). Même si la Wii n’est pas capable d’afficher une résolution haute définition et que les graphismes de la console de salon de Nintendo commencent réellement à faire tache vis-à-vis ses concurrentes. Xenoblade Chronicles réussit à se démarquer par son design et le jeu est loin d’être laid. Pour la Wii, il s’agit d’un très beau jeu. Les environnements sont super variés, autant que les monstres (allant du tout petit au colossal). Chaque zone du jeu à son petit quelque chose de particulier et laissez-moi vous dire qu’il y a énormément de zones différentes! Aussi, ne soyez pas surpris si vous vous arrêtez quelques instants pour contempler les paysages magnifiques d’arrière-plans. L’aventure vous apportera, entre autres, du genou, à la tête en passant par la jambe et la gorge du titan sur lequel vie votre personnage. Et aucun danger de vous perdre, puisque vous êtes toujours assisté par une flèche qui vous indique où aller!

Si les environnements et les monstres ont de la gueule (pardonnez-moi l’expression), vos personnages, eux, ressemblent à un étrange mélange entre ceux de Final Fantasy, World of Warcraft et Phantasy Star. Chaque pièce d’équipement dont vous choisissez d’affubler vos personnages apparaîtra tel quel à l’écran et dans les cinématiques. Comme pour la majorité des jeux qui propose ce système, le résultat est souvent bizarre et il l’est peut-être encore plus dans Xenoblade Chronicles où les couleurs des vêtements extravagants sont souvent fluo ou pastel et où l’histoire se veut sérieuse. Imaginez un chevalier habillé en clown pleurer sur la mort de son amie et vous aurez une idée à quoi peuvent ressembler les cinématiques du jeu…

Doublages et musiques

Xenoblade Chronicles propose par défaut le doublage anglais britannique. Les doubleurs ont tous un énorme accent anglais vraiment génial. Il s’agit de l’un des meilleurs doublages des dernières années, du moins, celui-ci sort des sentiers battus. Ceux qui le désirent peuvent même changer ces dernières pour les voix japonaises! Personne ne sera déçu par les doublages. Les musiques, quant à elles, sont composées principalement par Yôko Shinomura (Parasite Eve, Legend of Mana, Kingdom Hearts) et Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger, Chrono Cross, Xenosaga). Piano, violon, musique électronique, il y en a pour tous les goûts et vous vous surprendrez sûrement à en avoir une dans la tête après vos longues périodes de jeu.

Focus final

Xenoblade Chronicles n’est peut-être pas le RPG japonais du siècle, mais il est assurément le RPG japonais de cette génération de console grâce à ses mécaniques de jeu et à son univers gigantesque. Si vous aimez les MMO pour leur côté immersif et colossal, Xenoblade Chronicles est pour vous. Si vous aimez les RPG japonais et que vous en redemandez, Xenoblade Chronicles est pour vous. Si vous voulez un excellent jeu pour votre Wii poussiéreuse, Xenoblade Chronicles est pour vous!


Pour
Les mécanismes de jeux L’univers gigantesque Les paysages d’arrière-plans fabuleux Le doublage britannique Le doublage japonais La durée de vie énorme Les musiques Presque aucun chargement Aucun ralentissement
Contre
L’intelligence artificielle de vos alliés Le design clownesque des armures La Nintendo Wii qui ne supporte pas la HD?

Score final
9.4 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Nintendo Wii
2013-08-28 :: Disney Planes
2012-03-20 :: Rhyhm Heaven Fever
2012-03-17 :: Mario Party 9
2011-10-30 :: Go Vacation
2011-05-30 :: Exerbeat
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Xenoblade Chronicles
Date de sortie : 2012-03-26
Console :
Éditeur : Nintendo
Développeur : Monolith Soft
Genre : Action-RPG

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: