Test :: Champions Online

Champions Online

Enfin un MMO différent

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mardi 8 septembre 2009 20:00

Écrivez votre critique !

Bien loin des univers habituels du jeu de rôle massivement multijoueur médiéval-fantastique, Cryptic Studios nous gratifie d’un second jeu du genre dans la peau d’un être doté de super-pouvoirs. Après City of Heroes/Villains, le studio californien profite de l’arrivée dans ses rangs de Bill Roper (créateur de Diablo) pour peaufiner sa copie et ainsi apporter un travail finement accompli.

Le scénario de départ

Les joueurs du jeu de rôle papier Champions connaissent déjà la trame principale puisque Champions Online est une adaptation vidéoludique de ce dernier. Divers envahisseurs tentent désespérément de mettre à feu et à sang la ville de Millenium City, mais en vain, jusqu’à ce qu’un certain Doctor Destroyer s’en mêle. Il est le super-vilain le plus puissant du jeu avec des pouvoirs qu’aucun ennemi n’a et ne pourra avoir. Vous débarquerez donc pendant cette guerre sous les ordres de Defender, le super-héros mondial pour contrer les offensives par le biais de ses sbires du Doc Destroyer.

 

Il est pas beau mon personnage?

 

Éditeur de personnage et aptitudes

Champions Online vous permet d’incarner un super-héros à votre goût. Pour cela, il fallait que Cryptic se concentre sur l’éditeur de personnage qui se révèle être très complet. Vous pourrez donc très facilement choisir une tête, un corps, une coupe de cheveux, votre taille, mais vous pourrez également tout aussi bien modifier son nez, ses oreilles, sa masse musculaire, ses poils, sa carrure, son attitude … à tel point qu’un joueur consciencieux voulant le super-héros de ses rêves mettra entre trente minutes et une heure rien que pour la création et le choix de ses aptitudes. Si l’on devait le comparer, prenez celui de Saints Row et rajoutez quelques fonctions en plus.

Avant les choix physiques, les choix de pouvoir sont à faire quand on commence une partie. Là aussi, rien à signaler pour ce qui est des mauvais côtés puisque tous les pouvoirs classiques et d’autres plus inhabituelles sont présents. Vous pourrez donc vous là jouer Batman avec un pouvoir orienté sur les gadgets, Green Lantern avec une armure énergétique ou encore Superman avec une force incroyable. Mais si vraiment tous les pouvoirs proposés ne vous intéressent pas, vous aurez à possibilité de personnaliser votre arbre d’évolution en choisissant deux pouvoirs qui peuvent être totalement différents (feu et glace) et une orientation qui déterminera si vous êtes puissance, avec un égo démesuré ou intelligent. Il y a largement de quoi assouvir ses envies afin de créer le super-héros que tout le monde rêve d’être. À noter que la touche Hasard permettant de créer un personnage au hasard, comme son nom l’indique, est à éviter puisqu’il propose des choses assez grotesques.

Graphismes

Le design des super-héros est déjà fort joli et personne ne semble s’amuser à « gâcher » l’environnement avec des personnages complètement hideux. Quelques-uns s’amusent même à reproduire leur héros sous licence fétiche, c’est dire la puissance de l’éditeur décrit ci-dessus. Espérons juste que Cryptic ne fasse pas retirer ses personnages à cause d’histoire de droits. Au fil des rencontres, l’impression de naviguer et de lire de case en case un comics de Jack Kirby, Steve Ditko ou encore Alex Ross, se fait de plus en plus présente notamment grâce au choix astucieux de réaliser le jeu en cel-shadding et non dans une 3D dite « normale ». Même si certains environnements se révèlent être vides, la globalité du titre est très convaincante notamment avec les premières secondes de jeu où l’on se retrouve projeté dans une ville de Millenium City ravagé par une invasion extraterrestre. Les gratte-ciels, les parcs, la population affolée, tout y est pour nous mettre dans la peau d’un super-héros et pour que l’on se croit utile au monde. Pour compléter sur l’aspect environnemental, la distance d’affichage est assez impressionnante même si le clipping, encore lui, vient gâcher quelques peut ce tableau à l’apparence sans ombre. Pourtant, ce n’est pas le seul défaut puisque l’on pourra reprocher un bestiaire un peu trop à l’identique même si les boss et les quelques super-vilains ont un design original.

 

Le Canada selon Champions Online

Le gameplay : 1er partie

À lire le titre de ce paragraphe, vous vous doutez qu’il y a énormément à dire sur le gameplay de Champions Online et vous avez raison. Le cœur de tout jeu de rôle, qu’il soit massivement multijoueur ou non, réside, outre le scénario, dans les missions. Celles proposées se révèlent, être à la fois classique (aller chercher un objet, préparer quelque chose…) mais elles se révèle, être aussi très prenantes à tel point que l’heure tourne sans que l’on s’en rende compte. À contrario du classicisme avéré, les missions confiées sont moins répétitive, même si certaines réapparaissent sous formes cachées ou détournées, qu’à l’accoutumée et plus variées et ne consiste pas obligatoirement à du combat contre des ennemis même si ces-derniers se révèlent être plus dynamiques que la plupart des MMO orientaux. Des combats dynamiques incitent forcément à ce qu’on appele, dans le jargon, du « Monster-Bashing », mais le faible gain d’expérience à chaque vilain tué pour le plaisir en fera laisser tomber plus d’un pour se concentrer uniquement sur les missions qui, elles, en donnent suffisamment pour atteindre le niveau maximal qui est de 40 assez rapidement et assez suffisantes pour passer de très bons moments et de très longues heures derrière son écran. À chaque niveau, des points d’expérience vous sont attribués, jusque-là tout est normal, à part que quelques-uns seront rebutés par la distribution de ces points de manière automatique en fonction des capacités choisies lors de la création du super-héros. Si vous avez choisi un personnage à l’égo surdimensionné, la majorité des points (pas tous !!) sera répartie dans cette catégorie. Quoi de plus normale alors, puisque vous ne pourrez pas mettre les points où vous voulez, de changer de classe de personnages afin que les points soient répartis ou vous le voulez.

Le Gameplay : 2nd partie

Dans Champions Online, plusieurs PNJ (Personnage Non Jouable) sont présents afin d’accomplir certaines actions voulues. Le premier décrit sert à changer de classe de personnage, ou du moins de spécialités puisqu’il n’existe pas littéralement de classe de personnage comme dans la plupart des jeux du genre. On peut les répartir sous ces quelques titres : classe élémentaire, classe technologique, classe mysticisme, classe, psychique ou encore classe combat. Un complexe d’entrainement est également mis à disposition des joueurs pour essayer leur nouveau pouvoir acquis précédemment dans les mêmes lieux puisque les pouvoirs ne se débloquent pas au fil des niveaux, mais s’achètent. Bien entendu, quelques caractéristiques sont requises et on ne pourra pas se procurer le(s) pouvoir(s) plus puissant(s) dès le début du jeu. Enfin, des marchands sont bien sûr à disposition, Mysticisme, Armes et Sciences qui vous demanderont de vous spécialiser dans leur domaine ainsi, un joueur spécialisé en Science ne pourra pas se procurer une arme scientifique chez un marchand en Mysticisme. Pour finir, une base d’artisanat fait également partie intégrante du gameplay et permet de foisonner ses propres armes pour peu que l’on ait les plans et les objets nécessaires à sa fabrication.

 

Bande-son

La bande-son principale est plutôt bonne avec des musiques orchestrales de bon goût et collant parfaitement à l’esprit « super-héros ». Bien que parfois elles se révèlent être trop discrètes, la musique est toujours là pour souligner le dynamisme des combats. Les bruitages également de bonnes factures et les quelques doublages en anglais représentent le point noir de ce critère sans pour autant sombrer dans le ridicule.

Inutile de parler de la durée de vie qui dépendra essentiellement du soutien de la communauté déjà très présente, mais sachez qu’une fois le niveau 40 atteint, le système Omega de quêtes journalières et les contenus supplémentaires promis par les développeurs prendront le relais pour vous laisser coller à votre siège. Après une bonne copie de City of Heroes/Vilains, Cryptic nous livre ici une copie excellente de Champions Online qui accrochera sans aucun mal les néophytes du jeu de rôle massivement multijoueurs, mais également les joueurs confirmés.


Pour
- les graphismes - le gameplay - l’accessibilité - la communauté sympathique - l’éditeur de personnage - l’arbre d’évolution personnalisable - l’intérêt général des missions - le backgroud - le long mais bien construit tutoriel
Contre
- partiellement traduit - les quelques doublages - le manque de diversité pour le design des ennemis basiques - l’impossibilité de jouer un super-vilain (?)

Score final
8.5 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PC
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Champions Online
Date de sortie : 2009-09-04
Console :
Éditeur : 2K Games
Développeur : Cryptic Studios
Genre : Jeu de rôle multijoueurs massivement en ligne (MMORPG)

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: