Notre test de Death Rally (Steam)
Death Rally (Steam)
  • Date de sortie : 2 août 2012
  • Console :
  • Éditeur : Remedy Entertainment
  • Développeur : Remedy Entertainment Ltd.

Rarement je me porte volontaire pour tester un jeu sur PC. Cette fois, mon intérêt pour le jeu Death Rally s’est développé principalement en raison de son studio, Remedy Entertainment, à qui l’ont doit l’excellent Alan Wake et les premiers Max Payne. Je comprenais plutôt mal le lien entre le développement d’un jeu d’intrigues et avec histoire complexe à la Alan Wake et ce retour d’un ancien jeu de combat de véhicules comme Death Rally dont l’original était paru en 1996. Après 12 ans à écrire des critiques de jeux, capter mon intérêt est difficile et quand ça arrive, je dois jouer le jeu.

Dans un premier temps, il faut préciser que Death Rally est un jeu téléchargeable via la plateforme STEAM de Valve. Il est donc réservé à la plateforme PC, bien qu’une version iOS existe depuis 2011. Justement, cette version PC est en quelque sorte, une version retravaillée du jeu mobile. Dans Death Rally, on vous parachute dans une série d’épreuves visant à gagner des courses, tout en démolissant vos adversaires à l’aide d’armes installées sur votre véhicule. Si au début votre véhicule est peu rapide, peu solide et peu armé, ce sont ces trois aspects que vous serez dans l’obligation de travailler pour assurer une progression dans le jeu. En détruisant des opposants, des pièces d’amélioration de votre véhicule vous sont données. Il faut donc jonglé avec votre désir de gagner des courses, qui vous procure de l’argent nécessaire pour réparer et améliorer vos les trois aspects vitesse, contrôle et armure, tout en voulant détruire les autres pour trouver des nouvelles pièces. Pour y parvenir, l’une des bonnes stratégies demeure de comment à l’arrière du peloton au début de la course pour tirer les autres voitures par l’arrière et éviter de vous faire éliminer trop rapidement, pour ensuite attaquer vers le milieu de la course. En plus des courses plus traditionnelles, vous aurez à combattre dans des « death match » dans le lequel c’est le total des points qui compte. Plus vous abattez de voitures et plus vos points montent. Une voiture est désignée comme la cible ou le « boss » et c’est principalement cette dernière que vous battre aux points.

Comme il s’agit d’un jeu vendu à faible cout (9,99 $ au moment d’écrire ces lignes), on pourrait penser que les images sont simplistes, mais je vous rassure, il n’en est rien. Je l’ai joué avec un ordinateur qui date de 3 ans et j’ai dû malheureusement baisser la qualité des graphismes pour rendre le jeu plus rapide et donc plus intéressant. On vous propose des courses vues de haut, un peu comme si vous jouiez avec des voitures télécommandées. Les environnements sont tous très différents comportant un certain degré d’interaction avec l’environnement. On remarque les effets de boucane et d’explosions qui viennent agrémenter l’expérience de jeu. Sans être un jeu graphiquement exceptionnel, il vous en mettra plein la vu pour le prix. Un mot sur la narration dans la l’histoire solo qui est unilingue anglaise ainsi que l’ensemble des menus.

 


Les contrôles de Death Rally via un clavier souris, sont à mon avis horribles et il convient de le jouer avec une manette de jeu puisque vous devez conduire et tirer en même temps. De mon côté, j’ai simplement branché une manette Xbox 360 USB dans l’ordinateur qui a été immédiatement reconnu. Aucune configuration à faire sauf de s’assurer que la manette est branchée avant de lancer le jeu et non après. Les voitures se contrôlent plutôt facilement et seulement une courte adaptation n’est requise pour commencer à avoir du plaisir.


Une des bonnes raisons de se procurer Death Rally est sans aucun doute pour le jouer en ligne contre d’autres joueurs. Comme il est populaire, il n’est aucunement difficile de trouver des parties en ligne qui s’avèrent finalement idéales pour débloquer des morceaux de véhicules et d’armes plus rapidement que dans l’histoire solo. Notez que ce sont les mêmes pistes en ligne que pour la carrière solo et que je n’ai pas éprouvé de ralentissement en le jouant en ligne.

Je n’ai pas trouvé que ce jeu ajoutait une contribution importante à ce genre combat de véhicules qui a été largement exploité dans le passé. Malgré cela, je dois vous avouer qu’il est très amusant à jouer ce qui est le but de l’opération finalement. En raison d’un prix très accessible et de sa jouabilité à la portée de tous, je considère Death Rally comme un bon achat capable de nous sustenter un certain temps. Il sombra peut-être éventuellement dans l’oubli avec la grosse saison des sorties de jeux qui s’amorce, mais nul doute qu’il atteint sa cible. Maintenant, pourquoi pas des versions PSN et XBLA?

 


+ Pour
  • Graphismes intéressants Son petit prix de Facile de trouver des joueurs en ligne Un jeu amusant
- Contre
  • Redondant à la longue Pas assez de pistes Ne réinvente pas le genre
Frédéric Laroche donne la note globale de 7.3