Test :: Inversion

Inversion

noisrevnI

René Cadieux

Écrit par René Cadieux - Rédacteur en chef adjoint

Publié le vendredi 15 juin 2012 20:00

Écrivez votre critique !

Depuis la sortie du premier Gears of War en 2006, beaucoup de jeux se sont inspiré de la jouabilité de ce grand classique. Plusieurs développeurs ont proposé aux joueurs de gros guerriers gonflés à la testostérone qui foncent sur leurs ennemis tout en prenant bien soin de se protéger derrière un objet. Ce concept qui plait aux joueurs est donc un bon filon à exploiter. Voilà maintenant que Namco Bandai vous propose le jeu Inversion qui est très inspiré de la franchise Gears of War. Toutefois, est-ce que ce titre mérite la peine que l’on s’y attarde?

 
Inversion est un jeu de tir à la troisième personne développé par Saber Interactive et publié par Namco Bandai Games. Ce jeu est fortement inspiré de la célèbre franchise Gears of War, toutefois, il propose une certaine originalité. En fait, l’un des aspects principaux de ce titre est le contrôle de la gravité. Ainsi, lorsque vous allez y jouer, vous pourrez foncer sur vos ennemis et tirer des tas de balles sur eux, mais vous allez également pouvoir modifier la gravité afin de les voir flotter dans les airs.
 
 
Avant de débuter votre partie, vous allez pouvoir choisir plusieurs modes dans les menus. Tout d’abord, il y a le mode campagne, qui est en fait l’histoire du jeu. Ensuite, vous allez devoir, du moins sur la version PS3 vous connectez aux réseaux en appuyant sur Triangle. Une fois, connectez au réseau, vous allez pouvoir jouer la campagne en co-op en ligne, ou bien jouer aux différents modes multijoueurs. Vous pourrez également modifier les options de jeux. À chaque fois que vous reprenez votre campagne, vous avez le choix de modifier le niveau de difficulté et vous pouvez également choisir le chapitre que vous voulez jouer, ceux qui sont débloqués.
 
 
L’histoire
 
L’histoire d’Inversion se situe dans un futur proche. Vous incarnez David Russel, un policier de 28 ans qui oeuvre pour la ville de Vanguard. Le jour de l’anniversaire de sa fille, David et son coéquipier Leo Delgado, sont pris dans une invasion par les Lutadore. Une série de fusillades s’en suit et c’est le chaos à Vanguad. Les Lutadore font des tas de prisonniers. Bref, David et Leo son conduit dans le désert où vous allez découvrir l’arme futuriste qui vous permet de contrôler la graviter. Dans tout ce brouhaha, David a perdu les traces de sa fille et il n’a qu’un seul but, la retrouver et mettre fin à cette menace. Comme vous le voyez, le scénario n’est pas des plus original, mais il est tout de même intéressant. Vous aurez le goût d’avancer dans le jeu afin de découvrir la suite des événements. L’histoire est racontée parmi des phases de jeux. Vous allez donc jouer une section et pouf, une cinématique. Le jeu reprend et bang, une autre cinématique. Ce petit concept est correct, mais parfois il devient dérangeant puisqu’il coupe vos actions. Parfois votre objectif sera d’avancer du point A au point B tout simplement s’en rien faire d’autre. Par exemple, au début du jeu vous êtes un prisonnier des Lutadore et immédiatement après une cinématique, on vous demande d’avancer jusqu’au garde, ensuite une fois que vous êtes rendu au garde, une autre cinématique débute. Disons que la jouabilité est quelque peu coupée lors de ces événements. Ce type d’interruption arrive fréquemment.
 
 
Au niveau de la jouabilité, les joueurs qui sont familiers avec des titres comme Gears of War n’auront aucun problème à jouer à Inversion. Les contrôles sont très similaires, mis à part que la touche Y (triangle sur PS3) sert à recharger votre arme. Sinon, la plupart des boutons sont placés à des endroits que nous sommes habitués d’utiliser. Par exemple, pour courir vous tenez A, pour vous mettre à couvert, et oui vous devez vous mettre à couvert de nombreuses fois, c’est la touche A. Petit points négatifs ici, vous ne pourrez pas utiliser tous les murs pour vous mettre à couvert. De plus, parfois un sofa vous sert de couverture, je ne sais pas pour vous, mais disons qu’un sofa ne doit pas arrêter facilement les balles. Ce qui fait l’originalité d’Inversion c’est l’utilisation de la gravité. C’est tôt en débutant, soit au chapitre 2 que vous allez faire connaissance avec cette arme qui vous permet de contrôler la gravité. À ce moment, cette arme vous offre plusieurs possibilités, en premier lieu, vous pourrez avec le contrôleur de gravité, faire flotter les objets et les ennemis. Ce système est excellent pour débusquer un ennemi hors de sa cachette. Ensuite, avec cette arme vous pourrez lancer des barils d’essences que vous pourrez faire exploser sur les Lutadore. Ensuite, si vous appuyez sur le levier analogue droit (R3 sur PS3), vous pourrez utiliser l’anti-gravité, celui-ci vous permet de projeter vos adversaires. Malheureusement, ce mode du contrôleur de gravité n’est pas toujours disponible.
 
 
La sensibilité des contrôles vous fera parfois rager. Le système de visée est très sensible et il n’est pas rare qu’à cause de ce dernier vous alliez éprouver de la difficulté par moment. Sinon, au niveau de la difficulté, Inversion est un titre plutôt simple. Certes, vous allez parfois mourir, mais c’est plus à cause des contrôles, ou bien par votre faute qu’à cause de l’I.A.. Parlons-en de l’intelligence artificielle, cette dernière n’est pas si mal, mais plutôt que de tenter de vous prendre à revers, elle foncera sur vous, ensuite elle se cachera et tirera jusqu’à ce que vous les tues. Dans certains chapitres, les ennemis vous balanceront des grenades, mais la plupart du temps ils essaieront de vous abattre, plutôt que d’essayer de vous débusquer à l’aide de leur contrôleur de gravité. Ahh la gravité, plus vous progressez dans l’aventure et plus la gravité devient importante. Vous allez devoir apprendre à évoluer dans cette dernière. Parfois, vous allez flotter dans les airs et vous devrez appuyer sur une touche afin d’avancer. À certains moments, vous allez devoir marcher sur les murs, en fait, l’environnement tournera et vous allez devoir vous déplacer de mur en mur. Toutefois, n’ayez craintes, le tout est plutôt scénarisé et vous ne pouvez pas vraiment vous perdre. Il faut juste surveiller les ennemis qui vous attaquent de par les murs. L’utilisation de la gravité est donc très importante dans Inversion, mais on peut dire que les développeurs ont fait un travail acceptable au niveau de l’utilisation.
 
 
 
C’est beau?
 
L’aspect visuel qui nous est offert dans Inversion est intéressant. Certes ce n’est pas le plus beau jeu des consoles actuelles, mais il est correct. De plus, les développeurs ont décidé de nous offrir des environnements destructibles, parfois, au lieu de tirer sur vos ennemis, vous pourrez opter pour faire s’écrouler un bâtiment sur eux. Certes, la démolition des bâtiments manque quelque peu de finition, mais en général c’est acceptable. La modélisation des voitures laisse un peu à désirer et un autre fait cocasse, c’est que parfois vous allez pouvoir faire exploser une voiture qui semble déjà avoir brulé, et ce, simplement en tirant dessus. Les personnages sont bien faits. À ce niveau aussi vous allez remarquer certaines incohérences, par exemple, un arme de gros calibres qui tiennent comme par magie dans votre dos. Euh! Où est l’attache? Les personnages ont des aimants dans le dos? Certes ce ne sont que des petits détails qui n’affectent pas vraiment votre jouabilité, mais qui sont parfois tape-à-l’oeil.
 
 
Et le son?
 
Au niveau du son, le titre est correct, lorsque l’on progresse dans l’aventure on ne porte pas vraiment attention à la musique. Cette dernière se fait plutôt discrète. Les effets sonores sont réussis, le bruit des armes et les explosions sont réalistes. En ce qui concerne les textes, disons que ces derniers sont superficiels, tout d’abord, les développeurs ont décidé de mettre des ennemis qui parlaient un langage incompréhensible mis à part quelques mots. Les conversations entre Leo et David sont bien, mais sans plus. Bref, on ne peut pas dire de grandes choses au niveau du son, mais on ne peut pas non plus dire que c’est raté.
 
 
C’est long?
 
Il vous faudra environ entre 7 et 10 heures pour terminer la campagne. Une fois cette dernière terminée, vous pourrez vous rabattre sur les différents modes en ligne. Si toutefois vous réussissez à trouver du monde. Nous avons essayé à plusieurs reprises et nous avons réussi à jouer une partie contre un adversaire. Disons que le multijoueurs de ce titre est bien pauvre, non-pas parce qu’il est ennuyeux, mais bien parce qu’il n’y a personne. Tout comme dans le mode solo, lors de vos parties en ligne vous pourrez utiliser la gravité. Est-ce plaisant? Nous ne pouvons nous avancer, la partie à un joueur que nous avons jouée était correcte, mais disons que nous n’avons pas pu tester ce mode en profondeur.
 
 
Focus Final
 
Inversion est un jeu qui pour l’instant coûte vraiment trop cher. 59,99 $ pour ce jeu c’est beaucoup trop. Toutefois, si vous ne pouvez pas attendre qu’il baisse de prix louez-le. Il mérite que l’on s’y attarde quelques heures. Nous ’’Joueurs ’’, nous avons besoins de titres comme celui-ci, un titre auquel on joue un peut et qu’on oubli par la suite. Ce titre est un jeu qui vous aidera à patienter jusqu’à l’arrivée des gros titres. Toutefois, attendez qu’il soit offert en bas de 40 $. Le mode solo vaut la peine que l’on y joue et pour ce qui concerne le mode multijoueurs, à moins d’un changement on l’oublie. Bref, donner une chance à Inversion, il le mérite.

Pour

Contrôle de la gravité Histoire tout de même intéressante Environnements destructibles Modes co-op en ligne (si on avait pu y jouer)

Contre

Beaucoup de coupure pour cinématique Système de tir qui laisse à désirer Personnes en ligne Impossible d’y jouer en co-op local même si toujours deux personnages


Score final
6.9 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PlayStation 3
Derniers dossiers
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.
Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...
Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker Reportage

Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker

Hé oui, c'est lors d'une courte visite au magasin Best Buy des Galeries de la Capitale à Québec, que j'ai eu la chance d'essayer le jeu de plateforme Super Mario Maker, l'exclusivité Nintendo Wii U. Lire la suite...

Détails sur le jeu
Inversion
Date de sortie : 2012-06-05
Console :
Éditeur : Namco Bandai
Développeur : Saber Interactive
Genre : Action

Premières impressions

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Rive

Rive
Aujourd’hui il existe de nombreux jeux de plateformes de tout genre et lorsque des développeurs décident d’aller dans cette voie, les attentes sont élevées dû au grand catalogue offert aux joueurs. Malgré tout cela, les développeurs de Two Tribes n’ont pas eu peur et nous offre un jeu d... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Radio GF de mars 2015

Radio GF de mars 2015

Chaque mois, des membres de l'équipe de rédaction de GameFocus se réunissent pour parler de jeux dans un contexte détendu et amusant. Nous recevons dans cette émission Kevin, un lecteur et ami de longue date de GameFocus . Nous vous invitons à télécharger cette émission dès maintenant.

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

Les Blogues de la rédaction

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Jouer sur une console portable ou sur une tablette? Est-ce que les consoles portables sont mortes? Jouer sur un appareil mobile à écran tactile propose-t-il une expérience de jeu comparable à ce que propose une 3DS ou une PS Vita? Il y a de bons jeux sur tablette, évidemment, mais votre expérience de jeu est-elle diminuée puisque vous n'avez pas de boutons, de stick analogue ou de gâchettes dans un jeu de tir ou de plateforme? 


Lire la suite...

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

En 2015 est-ce toujours chose commune que de louer des jeux vidéo dans un club vidéo? Personnellement, ce n'est plus mon cas. Mais il fût un temps, une époque où la location de jeux vidéo était l'une de mes activités favorites. Mon adolescence, partagée entre les salles d'arcade et la location de nouveaux jeux vidéo, était source de plaisir vers la fin des années 80, début 90. 


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: