Test :: Spec Ops: The Line

Spec Ops : The Line

Les mauvais côtés de la guerre

René Cadieux

Écrit par René Cadieux - Rédacteur en chef adjoint

Publié le samedi 7 juillet 2012 20:00

Écrivez votre critique !

La série Spec Ops a vu le jour sur PC en 1998 avec le jeu Spec Ops: Rangers Lead the Way développé par Zombie Studios. Le premier titre de la série Spec Ops à paraître sur console fut le jeu Spec Ops: Stealth Patrol parut en 2000 sur la PlayStation, par la suite, quatre autres titres ont été offerts aux joueurs, et ce, autant sur PlayStation et Dreamcast. Spec Ops: Airborne Commando sortie en 2002 fut le dernier titre de la franchise à sortir avant que cette dernière ne refasse surface en 2009 lors des Spike Video Game Awards. Spec Ops : The Line est disponible depuis le 26 juin 2012, les amateurs auront donc dû patienter 10 longues années avant de pouvoir rejouer à un jeu de cette série. Toutefois, est-ce que l’attente vaut le coup?

 
Ce sont les studios Yager développement et Darkside Games Studios qui avaient la mission de faire revivre se titre. Le studio Yager Developpement s’est chargé de la partie solo du titre tandis que Darkside Games Studios a fait le multijoueurs. Publié par 2K Games, ce jeu de tir à la troisième personne vous propose une histoire qui n’a rien à voir avec les précédents opus de la série. C’est donc un tout nouveau scénario inspiré de la nouvelle de Joseph Conrad, Heart of Darkness qui vous est proposé. Ce dernier, a beaucoup été comparé au film Apocalypse Now puisque plutôt que de faire l’éloge de la guerre, on vous montre les côtés dévastateur et dément de celle-ci.
 
 
Une histoire remplie d’émotion parfois difficile à accepter
 
Dans Spec Ops: The Line vous incarnez le capitaine Martin Walker qui dirige l’équipe Delta Force. Votre mission est d’aller à Dubai afin de retrouver le Colonel John Conrad, chef de la 33e unité, qui est porté disparu depuis quelque temps. Ce dernier avait été envoyé à Dubai afin d’évacuer les résidents, puisque des tempêtes dévastatrices ravageaient les décors paradisiaques de Dubai. Vous devrez donc parcourir des bâtiments détruits et remplis de sable à la recherche de ce Colonel, mais aussi afin d’évacuer les derniers survivants qui n’ont pu fuir. Le scénario de Spec Ops: The Line est digne d’un bon film de guerre. Vous allez voir et comprendre comment la guerre fait des ravages sur les gens. Bref, ce titre mérite d’être jouer si ce n’est que pour l’histoire, qui malheureusement, n’est pas très longue.
 
 
Spec Ops: The Line se joue comme la plupart des jeux de tir à la troisième personne. Vous devez diriger votre personnage et remplir quelques objectifs qui parfois ne consiste qu’à vous dirigez du point A au point B. Comme ce titre est un jeu axé sur la guerre, il vous faudra donc éliminer des tonnes d’assaillants, mais aussi ne pas oublier de vous mettre à couvert. Lorsque vous serez dans des situations difficiles, vos deux alliés vont vous proposer de lancer une grenade flash. Cette dernière vous donnera l’occasion de vous sortir d’embarras. Aussitôt que la grenade explose, le jeu ralenti un peu, certains adversaires qui ont été sonnés par le flash sont alors plus faciles à cibler et à éliminer. Toutefois, faites attention, car ces derniers tenteront parfois de vous tendre des pièges, mais malheureusement l’I.A n’est pas toujours à la hauteur. Le système de visée qui a été développé dans SC: TL est correct, mais parfois il vous semblera pas très précis, à l’occasion vous aurez l’impression que le coup ne va pas là où vous visiez. En plus des tonnes d’armes et de munitions que vous allez retrouver dans le champ de bataille, vous pourrez compter sur l’environnement qui est destructible. Ainsi, parfois vos ennemis, ou même vous, allez vous cacher derrière un bloc de béton, mais à force de tirer sur ce bloc, ce dernier se détruira et vous ou vos adversaires deviendrez alors une cible facile.
 
 
De plus, à certains endroits (ces derniers sont indiqués) vous pourrez détruire des fenêtres ou bien des murs afin que le sable ensevelisse vos assaillants. Cette action est très utile, surtout lorsque vous manquez de balles. Dans Spec Ops : The Line, vous devrez aussi parfois faire des choix moraux. Ces derniers ont une infime influence sur le déroulement de l’histoire. Par exemple, à un certain moment, vous devez choisir entre sauver un membre de la C.I.A ou bien le laisser mourir et sauver des civils. Si vous optez pour le soldat, vous empêcherez l’ennemi d’avoir certaines informations, mais vous allez faire tuer des innocents. Ces choix auront également une influence sur vos deux partenaires. Toutefois, peu importe vos décisions, ces derniers continueront d’obéir à vos ordres. En fait, vous ne pouvez pas donner des tonnes de commandes à vos alliées, vous pouvez seulement, leur demander de s’occuper d’un ennemi ciblé ou bien de balancer des grenades lorsque vous êtes mal prit. Cependant, l’I.A de ces deux personnages est correct, ils sauront vous être utiles dans votre progression. Les contrôles du jeu sont simples et intuitifs, mais parfois vous aurez de la difficulté avec le système de couverture. La plupart des missions du jeu sont des missions où vous devez éliminer des vagues d’ennemis ce qui rend parfois le jeu un peu trop répétitif. Toutefois, mis à part ce petit détail, Spec Ops demeure un très bon titre. Nous devons également vous mettre en garde, car certaines missions peuvent être dérangeantes.

 
Bien, mais on a déjà vu mieux
 
Au niveau des visuels, il n’y a pas beaucoup de reproche à faire à Spec Ops: TL. Ce jeu est bien réalisé, mais parfois, vous aurez l’impression que les textures mettent beaucoup de temps à charger. À d’autres moments, vous allez remarquer que les yeux des personnages ne sont pas toujours à la bonne place. Bref, le titre aurait eu besoin de plus de finition. Cependant, ces détails n’affectent pas réellement la jouabilité. Il se peut aussi qu’à l’occasion le jeu fige quelques secondes, mais il reprend au bout de quelques secondes. Les animations sont bien faites, mais parfois elles auraient nécessité un peu plus de finition. Les développeurs ont fait un excellent travail lors des tempêtes de sable. Lorsqu’une tempête arrive, le sable envahit votre écran et votre visibilité est réduite, ce qui rend les tirs de loin presque irréalisables. De plus, les forts vents vont changer les directions de vos tirs. Bref, Spec Ops est un beau jeu, bien que ce ne soit pas le plus beau jeu disponible sur le marché, il reste très acceptable.
 
 
Oh, say can you see by the dawn’s early light...
 
Au niveau de l’aspect sonore, il n’y a pas grand reproches à faire à ce jeu. Le choix musical est digne des films de guerre. Les différents bruitages sont eux aussi très réussis. Le bruit des armes est réaliste, tout comme le bruit des tempêtes de sable. Les développeurs ont choisi Nolan North, un acteur qui prête sa voix à beaucoup de personnages de jeux et également dans plusieurs films ou séries d’animations. C’est d’ailleurs lui qui est la voix de Nathan Drake dans la série Uncharted. Le travail au niveau du son est très réussi et votre immersion dans le jeu n’est que plus forte grâce à ce dernier.

 
Une histoire trop courte, mais...
 
L’un des gros défauts de Spec Ops: The Line c’est au niveau de la durée de la campagne solo. Cette dernière, au mode normal, ne nécessite que quatre heures. Certes une fois que vous l’aurez terminé vous pourrez la recommencer à un niveau plus élevé, mais vous n’aurez pas vraiment de raison de le faire. Vous pourrez toutefois vous attaquer au mode multijoueurs. Ce dernier est semblable à la plupart des jeux de tirs. Vous y retrouverez entre autres, les modes mise à mort par équipe et mise à mort en solo. Ce qui fait l’originalité du mode multijoueur, c’est que le fait que parfois vous devrez faire face à des tempêtes de sable. De plus, vous pourrez parfois vous servir de certains éléments de décors pour tuer vos adversaires. Par exemple dans certaines cartes vous pouvez tirer dans une fenêtre pour que le sable ensevelisse vos ennemis. Bref, ce mode solo est intéressant et vous pourrez tenter de déverrouiller les divers objets disponibles. Ces derniers deviennent accessibles lorsque vous gagnez de l’Expérience et que vous montez de niveau.
 
 
Focus Final
 
Spec Ops: The Line propose une histoire riche en émotion qui vaut la peine d’être jouée, même si à un certain moment le tout devient prévisible. Vous aurez beaucoup de plaisir à y jouer même malgré ses quelques défauts. Sans être le plus exceptionnel en son genre, vous devez au moins louer ce titre pour jouer la campagne solo. Le mode multijoueurs saura ajouter quelques heures de jeu. En fait, ce titre est un bon moyen de faire passer le temps jusqu’à la sortie d’un autre jeu de tir à la troisième personne. Donc, vous pouvez attendre qu’il soit vendu au rabais, ou bien, pourquoi ne pas le louer, vous pourrez même jouer le mode en ligne, car il ne nécessite aucun code pour jouer en ligne. Nous vous conseillons également de laisser rouler les crédits au complet, car une surprise vous attend à la fin.

Pour

+Le scénario +Les interactions avec l’environnement +Les contrôles simples et intuitifs

Contre

-À l’occasion, le système de couverture -Le système de visée -Pas très long -Quelque faiblesses de l’I.A.


Score final
8.0 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PlayStation 3
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Spec Ops: The Line
Date de sortie : 2012-06-26
Console :
Éditeur : 2K Games
Développeur : Yager Development
Genre : Action

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: