Test :: Gravity Rush

Gravity Rush

Steeve Tremblay

Écrit par Steeve Tremblay - Rédacteur en chef adjoint

Publié le lundi 9 juillet 2012 20:00

Écrivez votre critique !

 

 

Bien que la PS Vita ne possède pas autant de jeux que certains le souhaiteraient, elle compte tout de même déjà plusieurs titres de grande qualité. On a qu’à penser à Wipeout 2048, Uncharted ou Mortal Kombat, des licences bien connues. Mais pourquoi pas un jeu complètement nouveau? Le célèbre Keiichiro Toyama, créateur du premier Silent Hill, de Siren et entre autres, designer graphique sur Snatcher en 1994, nous propose quant à lui une toute nouvelle licence, Gravity Rush. Un titre qui devait à l’origine paraître sur PS3, mais qui au final, devient une exclusivité PS Vita. Est-ce une bonne chose? Ce type de jeu se prête-t-il bien à la PS Vita? Je serai bref, oui.

Histoire
 
La fantastique aventure de notre héroïne se déroule principalement dans une ville flottante nommée Hekseville. C’est d’ailleurs là que tout débute, alors que Kat se réveille avec à ses côtés, un mystérieux chat noir lui permettant de contrôler la gravité. La pauvre Kat a par-ailleurs perdu la mémoire et se demande bien qui est cet attachant minet qui l’a suit partout et lui offre ces pouvoirs. Poussée par les événements, Kat utilise donc ses pouvoirs pour protéger les résidents de la ville, dont la vie est menacée par une étrange tempête de gravité et des créatures toutes aussi étranges nommées Névis.
 
 
Contrôles
 
La principale chose qui rend ce jeu si unique est le contrôle de la gravité. Ce qui d’ailleurs s’avère complètement génial et s’exécute de façon intuitive. Tout se fait via les gâchettes gauche et droite. Une fois la maîtrise de la gravité acquise, ce qui se fait assez rapidement, il ne vous reste qu’à vous battre. Tout aussi simple. Mais n’allez pas croire que par cette ’’facilité’’ le jeu n’offre aucune profondeur au niveau des contrôles, loin de là. Kat possède trois attaques spéciales que vous pouvez déclencher lorsque la jauge l’indique, exécuter des coups de pieds du haut des airs grâce à sa maîtrise de la gravité, faire léviter des objets pour les lancer au loin et encore plus. Par-ailleurs, tous les éléments entourant le contrôle de Kat peuvent s’améliorer, moyennant quelques gemmes roses. Bref, les premiers instants nous donnent l’impression d’une montagne de choses à mémoriser, mais on réalise rapidement que nous sommes devenus dans le temps de le dire, de vrais pros de la gravité.
 
Graphismes
 
Présenté comme offrant des graphismes de type ’’cel-shading’’, Gravity Rush est tout simplement magnifique. La ville et ses quatre portions bien différentes l’une de l’autre sont immenses et donnent le goût d’en explorer les moindres recoins. Portions qu’il faudra d’ailleurs reg... Naan. Je vous garde la surprise. Sachez d’ailleurs qu’il existe un système de téléportation pour rejoindre différentes sections de la ville. Très utile, vu sa taille considérable. Vous pouvez aussi utiliser le ’’train’’ pour rejoindre ces secteurs.
 
 
La modélisation des personnages est réussie, les effets spéciaux le sont également, de même que le rendu visuel de la ville et ses environs. De l’excellent boulot de la part de l’équipe de SCE Japan Studio et Keiichiro Toyama. Les menus sont tous aussi splendides et bien conçus, la carte du monde et le tableau des améliorations aussi. Le tout, en tactile. Également, il est important de noter les superbes cinématiques présentées sous forme de bandes-dessinées interactives, à travers lesquelles nous naviguons en ’’tournant les pages’’ au glissement de notre doigt sur l’écran. De plus, si vous déplacez votre PS Vita dans vos mains pendant les cinématiques, l’angle de vue des images changera et selon l’angle choisi, on constatera un certain effet de profondeur. C’est assez difficile à expliquer, mais c’est tout à fait magnifique.
 
Son et musique
 
La trame sonore est de toute aussi grande qualité. Rien qui marquera l’histoire du jeu vidéo, mais qui sommes toutes, s’écoute sans ennui. Tout au long de ma quête, je n’ai jamais ressenti le désir d’abaisser le volume de la trame sonore. Les discussions du jeu ne se font pas en français, mais fort heureusement, sont toutes sous-titrées en français. Bref, l’ambiance sonore générale est une réussite.
 
 
Durée de vie
 
L’histoire tient la route du début à la fin, laquelle est divisée en 21 chapitres qui vous tiendront en haleine pendant plus de 10 heures. Par contre, si vous souhaitez compléter les divers défis ou missions secondaires (remettre en état un pont, un service de transport, réactiver l’éclairage d’une ruelle, faire des ’’contre-la-montre’’, etc.) vous pourrez atteindre facilement les 15 heures de jeu. Ajoutez à cela quelques mystérieux personnages errants à découvrir... Franchement, ce jeu possède une profondeur et une liberté vraiment impressionnante. Une fois le jeu terminé, vous pouvez retourner dans la ville pour compléter les quelques défis restants, ramasser d’autres gemmes pour augmenter davantage vos pouvoirs, retourner dans diverses portions uniques de l’univers de Gravity Rush et encore plus. Ah oui, le jeu offre un système de sauvegarde efficace.
 
Focus final
 
Gravity Rush est simplement un des meilleurs jeux disponibles à ce jour en 2012, tous systèmes confondus. La puissante Kat et son chat nommé Poussière, nous livrent une aventure unique, touchante, immersive et extrêmement attachante. Un incontournable si vous avez une PS Vita.

Pour

Courbe d’apprentissage adéquate Contrôles précis Immersif Réussi autant au niveau sonore que visuel Magnifique style BD des cinématiques Monde immense à explorer Améliorations de notre personnage

Contre

Un peu répétitif Combats aériens pas toujours évident Manque de quêtes secondaires


Score final
9.3 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur PS Vita
Derniers dossiers
Lego Legends of CHIMA Online Reportage

Lego Legends of CHIMA Online

Avec le succès des jeux Lego, la licence prend une nouvelle dimension en proposant cette aventure en ligne.  Basé sur le dessin animé, on sélectionne au début du jeu le personnage que l’on veut incarner parmi les quatre classes proposées. Comme vous vous en doutez, chacune offre une manière différente de combattre.
Lire la suite...

Détails sur le jeu
Gravity Rush
Date de sortie : 2012-06-12
Console :
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Sony Computer Entertainment Japan
Genre : Action-Aventure Fantastique

Podcast

Podcast GF du 9 avril 2014

Podcast GF du 9 avril 2014

Une nouvelle émission dans le cadre de Radio GameFocus est disponible. Dans cette édition enregistrée le 8 avril en soirée, nous nous questionnions si réellement Titanfall est le sauveur attendu de la Xbox One. Nous parlons également de la puissance accrue de la Xbox One en raison du passage à DirectX 12 et plusieurs autres sujets. Écoutez-nous ici sur le site ou via iTunes.

Lire la suite..

 GameFocus sur YouTube

GF-Youtube 

Sondage

Avez-vous de l'intérêt pour les casques virtuels?

Oui - 50.6%
Non - 49.4%
Blogues

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Vidéoblogue : Ma passion pour les FPS et son origine

Dans ce nouvel épisode de mes Vidéoblogues GameFocus, j'aborde mon type de jeu favori : le FPS. De Wolfenstein 3D à Titanfall, en passant par Unreal Tournament 2004, Heretic ou Half Life 2, voici l'origine de cet amour pour le genre! Les jeux qui m'ont fait craquer, mes découvertes au fil du temps, la constatation que le style a bien évolué et grandi au fil du temps.


Lire la suite...

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

La fin du Xbox LIVE Pack de Famille m'a surpris!

En douce, les gens de Microsoft ont abandonné le forfait Pack famille Xbox Live Gold l'an dernier qui permettait à une famille de deux adultes et deux enfants d’utiliser un seul abonnement Gold pour la famille. Si à la base ce changement de politique avait pour but d’adopter le principe d’un abonnement Gold unique par console Xbox One, il reste qu’elle a de quoi surprendre surtout pour ceux qui ne possèdent pas de Xbox One.


Lire la suite...

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

La Xbox One peut empêcher la capture vidéo de jeux non sortis

Avec la Xbox One, nous savions que Microsoft allait exercer un contrôle plus accru de ce que nous pouvons ou ne pouvons faire avec nos jeux. Si nous avons craint de voir arriver un système de validation via une connexion internet permanente, nous avons été rassurés à ce niveau à la sortie de la console. Mais il reste de petits éléments ici et là qui nous rappelle que le contrôle de Microsoft ou des éditeurs est bien réel avec la nouvelle génération.


Lire la suite...
À l'affiche sur GF TV

GFTV-section-small

GF-Show-small

GF-Twitt

Commentaires récents

Propulsé par Disqus