Notre test de (XBLA) Trial Evolution
(XBLA) Trial Evolution
  • Date de sortie : 18 avril 2012
  • Console :
  • Éditeur : Microsoft Studios
  • Développeur : Red Lynx

 

Faisant suite à Trials HD, Trials Evolution avait la lourde tâche de dépasser l’excellence de son aînée. Sorti en 2009 exclusivement sur le Xbox Live Arcade, Trials HD avait conquit les joueurs et la critique en proposant des courses d’obstacles ingénieuses et une jouabilité aux petits oignons. Force est d’avouer que Trials Evolution réussit à reprendre avec brio la recette du premier opus en lui ajoutant quelques trucs plus que bienvenus et qui font du dernier bébé de RedLynx un incontournable du XBLA.

 

Le but du jeu

Le « Trial » (« essai » en anglais), comme présenté dans Trials Evolution, est une discipline « sportive » qui consiste à franchir une succession d’obstacles (roches, arbres, mines, lances, etc.) en moto. Si Trials HD se contentait de placer les joueurs dans des espaces intérieurs, Trials Evolution enchaîne à une vitesse infernale les parcours 2D/3D d’obstacles extérieurs. Et cette fois, la majorité des parcours se rapprochent de montagnes russes plutôt que d’une simple suite d’obstacles plus difficiles les uns que les autres. Toutefois, ne vous en faites pas! La difficulté est encore bien présente. Chaque parcours recèle trois médailles (bronze, argent, or) et pour toutes les obtenir, il vous faudra terminer le parcours en dessous du temps imposé. Laissez-moi vous dire que vous allez devoir en faire des pieds et des mains (pardon pour l’expression) pour récupérer la médaille d’or dans les niveaux les plus difficiles. Heureusement, la difficulté gradue de manière à ne jamais décourager le joueur et chaque parcours est découpé en plusieurs points de sauvegardes qui évitent de tout recommencer depuis le début.

La jouabilité

La jouabilité reste inchangée de Trials HD; une gâchette pour accélérer, une autre gâchette pour freiner/reculer, le joystick gauche pour contrôler le poids de son personnage sur l’avant et l’arrière de sa moto, puis c’est tout. Les contrôles sont simples et efficaces. En plus de ces actions de bases, le joueur devra apprendre à maîtriser le moteur physique. Celui-ci fait le charme de la série Trials depuis ses débuts. Pour gravir une pente à pic, il faut incliner légèrement le personnage sur le devant de sa moto. Pour ne pas tomber dans le vide et faire un long bond d’une passerelle à une autre, il faut incliner son personnage sur l’arrière de la moto, accélérer, puis pousser le joystick sur la droite, etc. Ces trucs pour bien maîtriser les cinq motos proposées dans le jeu sont appris graduellement à chaque nouveau permis : Classe D, Classe C, Classe B, et Classe A.

Modes de jeu

Alors que le mode solo est déjà bien conséquent avec environ soixante parcours différents et un mode « Tournois » où il faut enchaîner quatre parcours l’un derrière l’autre en commettant le moins de fautes possible. Trials Evolution propose également quelques mini jeux variés pour se changer les idées, un éditeur de pistes, et un mode multi en ligne ou en local qui vous tiendra en haleine pendant des dizaines et des dizaines d’heures!

Les mini jeux ne plairont peut-être pas à tout le monde, mais permettent de faire une petite pause du mode de jeu principal : parcourir la plus longue distance avec une quantité limitée d’essence; dévaler une piste de terre battue en ski alpin; faire rouler une grosse balle de métal sur une plateforme sans la faire tomber dans le vide; réussir à contrôler une soucoupe volante et la faire atterrir à plusieurs reprises, etc.

Le mode multi est « la » nouveauté qui permet à Trials Evolution de se démarquer de son prédécesseur. Comme pour Trials HD, il est toujours possible de comparer sa position aux classements mondiaux, de comparer ses résultats avec ses amis, et de « courser » contre les fantômes de n’importe qui. « La » nouveauté vient du mode « Supercross » jouable à quatre en ligne ou en local (devant le même téléviseur). Ce mode s’éloigne un peu du trial pour faire place à la course. Chaque joueur effectue sa course dans un couloir, en parallèle de ses concurrents. Si un joueur est éjecté de sa moto, ou traîne à l’arrière jusqu’à disparaître de l’écran de jeu, il sera pénalisé d’un point et réapparaîtra au prochain point de sauvegarde. À la fin de la course, le premier arrivé gagne 10 points, le second 9, le troisième 8 et le dernier 7 (moins les points de pénalités accumulés). Diablement accrocheur, ce mode multijoueur « Supercross » propose seulement 15 courses, mais sera sûrement alimenté grâce à la communauté et à l’éditeur de pistes.

L’éditeur de pistes qui permet de créer et d’envoyer ses propres parcours sur les serveurs de RedLynx est de retour dans une version améliorée et en deux versions; l’éditeur de pistes « standard » et « pro ». Si vous avez de la patience et de la détermination, vous pourrez créer des parcours pour le solo ou pour le multi, en plus de créer des mini jeux! L’éditeur n’est pas aussi facile d’utilisation qu’un certain LittleBigPlanet, mais il est loin d’être insurmontable. En environ une heure, vous devriez être capable de créer un parcours simple. Et cette fois-ci, il est possible d’avoir accès à tous les parcours créés par la communauté, au contraire de Trials HD où le joueur avait seulement accès aux créations de ses amis.

Le « garage » quant à lui vous permettra de modifier l’apparence de votre personnage et de vos motos. Avec l’argent accumulé en remportant des médailles, le joueur peut acheter vêtements et pièces mécaniques personnalisées.

Les graphismes

Trials Evolution est l’un des plus beaux jeux disponibles sur le Xbox Live Arcade. Aucun des parcours ne ressemble au précédent et on retrouve même des clins d’œil à d’autres jeux vidéo (comme Limbo de Playdead)!

Conclusion

Pour 15 $, Trials Evolution propose plus que plusieurs jeux vendus à 59,99 $. Terminer le mode solo vous prendra minimum une dizaine heures, et si vous souhaitez récupérer toutes les médailles d’or, comptez le double! Ajoutez à cela le mode multi et l’éditeur de pistes; vous allez être occupé pendant un bon moment. Encore meilleur que Trials HD, Trials Evolution surprend sans cesse et se positionne comme l’un des incontournables de 2012 sur Xbox Live Arcade. Arrêtez de lire cette critique et courez l’acheter!


+ Pour
  • Les parcours tous plus imaginatifs les uns que les autres
  • Le mode multijoueur en ligne ou en local
  • La jouabilité simple et efficace
  • Les mini jeux variés
  • La communauté en ligne
  • La possibilité de télécharger de nouveaux parcours en ligne
- Contre
  • Les musiques anecdotiques
  • L’éditeur de pistes un peu difficile à maîtriser
Rédaction Game-Focus donne la note globale de 9.0