Test :: Need for Speed Shift

Need For Speed Shift

L’évolution d’une série qui en avait grandement besoin

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le dimanche 20 septembre 2009 20:00

Écrivez votre critique !

 

 

 

La série Need For Speed n’est pas née d’hier. En 1994, il y a déjà 15 ans, Electronic Arts donnait naissance à ce qui allait devenir l’une des plus importantes et des plus populaires séries de jeux de course de toute l’histoire des jeux vidéo. Néanmoins, un flagrant ralentissement s’est fait sentir au cours des récentes années. EA n’avait plus le choix : Le géant américain se voyait dans l’obligation, une fois de plus, de faire prendre à Need for Speed un tout nouveau virage qui se devait de lui être bénéfique. Shift marque-t-il donc la véritable renaissance de NFS ou l’enfonce-t-il dans la conformité et la banalité à laquelle les joueurs ont été habitués depuis quelques années ? La réponse dans la critique de Game-Focus.
D’entrée de jeu, il est important de bien définir le type de jeu qu’est réellement le petit dernier d’Electronic Arts. Shift laisse de côté pour la première fois la conduite dite arcade pour mettre à l’emphase une conduite plus réaliste. Ne vous méprenez pas : Nous n’avons pas ici un Race Pro ou à la rigueur un Gran Turismo, seulement une évolution considérable par rapport aux derniers jeux de la série.

La présentation de NFS Shift n’est pas à négliger. En réalité, elle est absolument superbe et laisse transparaître un réel travail appliqué de la part de l’équipe de développement. Le boitier, tout autant que le jeu proprement dit est visuellement génial. Tout est en place cette fois, la première impression est plus que convaincante.



Need For Speed Shift vous plonge donc directement dans la carrière d’un jeune pilote recrue, ayant comme ultime objectif de participer au NFS World Tour. Cette compétition internationale regroupe les meilleurs pilotes de la planète, au volant des bolides les plus puissants jamais conçus. Cette fois, vos courses se dérouleront autant sur de véritables circuits que sur des pistes fictives. Il n’y a plus de ville jouable complètement inventée, comme c’était souvent le cas dans les prédécesseurs de Shift. Pour certain, le fait que le jeu offre finalement la possibilité de courser sur de véritables circuits peut s’avérer être un ajout de taille, mais en vérité, le jeu perd énormément d’interactivité avec le joueur. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que la carrière solo de Shift est basée sur un système « click and play » très simpliste, passant d’une catégorie à une autre au fil de la progression du joueur. De toute évidence, la carrière ressemble en toute pièce à un jeu de course normal, me diriez-vous. Exactement. Pourtant, c’est cette interactivité qui dissociait la série NFS des autres racers. Qu’à cela ne tienne, changement de concept oblige, on ne peut blâmer EA d’avoir conformé la carrière solo de Shift. Peut-être qu’un tel ajout n’aurait tout simplement pas cadré dans le jeu non plus, mais le fait est qu’un mode solo plus évolutif aurait fait de Need For Speed Shift un jeu encore meilleur.

Côté bagnoles, Shift propose en tout et partout un grand total de 72 voitures, issues autant des manufacturiers de basse gamme que des plus grands au monde. Vous pourrez débuter avec une Mazda, une Toyota ou une Nissan, mais attachez votre tuque lorsque viendra le moment de piloter les Pagani, Bugatti, BMW et compagnie. Il est important de le mentionner, la modélisation des voitures, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, est réellement superbe. Parlons-en justement : Les voitures sont toute modifiables autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Vous pouvez équiper votre Nissan Skyline GT-R 34 d’un nouveau moteur, de nouvelles jantes ou d’un tout nouvel habitacle. Une option « nitro » est également disponible sur certains modèles, mais la puissance développée par cet ajout est telle, qu’au moment de déclencher le turbo en question, la voiture devient relativement difficile à contrôler. Réaliste et efficace.

Graphiquement parlant, Need For Speed Shift se distingue plutôt bien. Outre la modélisation des voitures dont il a été question précédemment, notons la magnifique vue du cockpit. Ce n’est pas pour rien qu’on la vantait tant, elle est réellement l’une des plus belle jamais crée. L’effet de vitesse ressentie est tellement bien réalisé qu’on s’y croirait vraiment. On sent la force-G, l’accélération et du freinage et croyez-moi, l’expérience de jeu est incroyablement agrémentée grâce à cette fameuse vue du cockpit. Le pilote va même aller jusqu’à tourner légèrement la tête pour se donner un meilleur angle sur son rétroviseur. Curieux, mais imaginez-vous que la dernière fois qu’une telle vue type cockpit a été introduite dans un jeu Need For Speed, c’était dans Porsche Unleashed, sorti en 2000. D’autre part, sachez que lors d’un accident, le visuel est complètement brouillé est prend quelques secondes à se rétablir. Banal, mais diablement efficace, encore une fois. Les pistes sont quant à elle superbe; l’environnement est très bien réalisé et agréable à regarder. Tout compte fait, NFS Shift offre réellement quelque chose d’impressionnant au niveau graphique.

Avec un aussi beau visuel, la bande son de NFS Shift se doit d’être à la hauteur. Côté musical, ce sont 24 artistes avec 24 bonnes pièces qui feront vibrer les haut-parleurs de votre téléviseur. Kanye West, Eagles of Death Metal, en passant par des incontournables du monde de l’électro, MSTRKRFT et Deadmau5, pour ne nommer que ceux-ci. Musicalement parlant, Shift est plutôt bien servi par une belle variété de style. Quant aux sons en piste, ceux-ci soutiennent à merveille le reste du jeu. Le crissement des pneus sur l’asphalte est … indescriptible. Un véritable travail à été accompli au niveau sonore et ça paraît très bien au compte final. Vraiment, chapeau à EA.

 



C’est bien beau tout le côté technique, mais qu’en est-il de la véritable jouabilité de NFS Shift ? Comment se sent-on ? D’une part, loin de moi à l’idée de vouloir revenir sur la vue cockpit, celle-ci est l’attrait principal du jeu. La jouabilité est ressort considérablement gagnante. D’autre part, la conduite en tant que telle est légèrement plus difficile à contrôler que dans les anciens titres et c’est normal. Avec la force de l’accélération et du freinage, les voitures dérapent plus facilement. Les contacts n’aident pas non plus, rendant une conduite en course encore plus problématique, mais c’est exactement ce qu’un jeu comme Shift à besoin. Avec une conduite plus difficile à maîtriser, le jeu demande encore plus de concentration et d’application, allant jusqu’à provoquer de l’action supplémentaire, à notre plus grand plaisir. Par exemple, les épreuves de drift, vous le constaterez si vous essayez le jeu, sont beaucoup moins évidentes que par le passé. Bref, un Need For Speed bien réel, qui conserve toujours son petit côté arcade, mais qui évolue et innove avec des nouveautés rafraîchissantes qui rendent la conduite plus réaliste.

Mis à part la carrière dont il a été question, est-ce qu’il y a d’autres modes intéressants à NFS Shift ? Plus ou moins. Shift possède une longue carrière, mais des modes hors ligne plutôt ordinaire. Le jeu sur Xbox Live n’est pas un réel atout non plus, surtout si vous n’êtes pas un gros joueur en ligne. Vaut-il toutefois un investissement de plus de 75$ ? Définitivement. Il vous fera patienter du moins jusqu’à Forza Motorsports 3 et risque même d’aller jusqu’à l’accoter, j’en suis absolument certain, au niveau de la conduite et de la sensation de réalisme qu’elle procure.

En conclusion, Shift est le jeu dont la série Need For Speed avait besoin pour se remettre sur les rails. Les amateurs seront assurément satisfaits de ce tout nouveau jeu d’Electronic Arts. Un achat est totalement justifiable, autant qu’une location pour simplement essayer la fameuse vue du cockpit. Bref, avec autant de qualités techniques et une excellente jouabilité, pour ne nommer que ces points forts, NFS Shift est probablement, et je le dis en le pensant réellement, le meilleur jeu à ce jour portant la marque de la série Need For Speed.


 


Pour
- Graphiquement superbe - Bonne bande son - Vue du cockpit à couper le souffle - Voitures modifiables - Jouabilité nouvelle et agréable
Contre
- Manque de profondeur au niveau de la carrière solo - Jeu qui ne plaira peut-être pas à tous les amateurs de NFS - Valeur pauvre, outre la carrière solo

Score final
9.0 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Need for Speed Shift
Date de sortie : 2009-09-15
Console :
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : Slightly Mad Studios
Genre : Course

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: