Test :: Need For Speed The Run

Need For Speed The Run

Plus Burnout que Need For Speed

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le lundi 14 novembre 2011 19:00

Écrivez votre critique !

Date de sortie : 15 novembre 2011
Plateforme : Xbox 360, PS3, PC, Wii, 3DS
Éditeur : Electronic Arts
Concepteur : BlackBox
Catégorie : Course

 

Décidément, la franchise Need For Speed est prolifique par les temps courent. En moins de deux ans, elle nous aura donné deux jeux du type simulation-arcade avec la série Shift et un jeu de type arcade avec Hot Pursuit. Pour vous imager le tout, NFS The Run reprend les ingrédients des deux autres séries brassés ensemble.  Au menu, une grande course illicite suivit étroitement par les différents corps policiers du pays, pas de règles et pas d’alliance, juste vous, votre voiture et 4,828 kilomètres d’asphalte.

Need For Speed The Run vous propose de participer à une méga course endiablée à travers les États-Unis. Partant de San Francisco sur la côte ouest des États-Unis, vous devrez passer à travers les états et les villes qui vous séparent de New York, et ce, le plus rapidement possible en dépassant les deux cents quelques autres participants. À la fin, une bourse de 25 millions de dollars en jeu pour le gagnant. L’histoire commence alors que votre personnage Jack Rourke, est aux prises avec la mafia qui tente de l’éliminer en raison d’une dette importante. Il se sauve in extrémis pour se joindre à The Run, une course qui règlera ses problèmes d’argent. Divisés en 10 étapes correspondants à des villes réelles comme Las Vegas, Denver et Chicago les segments de course linéaire de point à point vous impose des objectifs. Ainsi, vous aurez à dépasser un certain nombre de voitures et à rattraper du temps perdu suite à une collision tout cela, en vous mettant à dos les autres compétiteurs qui participent à la course et naturellement, les policiers qui deviendront de plus en plus agressifs. Si au départ ils se contentent de vous suivre, plus tard dans la course, l’arsenal que nous avons connu dans NFS Hot Pursuit se déploie progressivement vous forçant à travailler fort pour éviter les barrages tout en voulant dépasser les autres participants à The Run. Mais, cette volonté des policiers à vous immobiliser ne se rend pas aussi loin que nous l’avons vu dans Hot Pursuit.

Tout comme pour les autres jeux de la série Need For Speed, on monitor vos moindres comportements en course afin de vous récompenser en points XP. Ces points vous sont décernés à la fin de chaque segment identifié par un point sur la carte de progression. Les XP vous font monter en rang de pilotage en vous dévoilant également de nouvelles possibilités et de nouvelles voitures. Ainsi, faire des dépassements propres,  rouler en sens contraire, faire de longs sauts, effectuer des dérapages et rouler vite sont autant de façon de gagner des points XP.  Des stations-services identifiées sur la carte vous permettent de changer de voiture au besoin selon la région ou vous vous trouvez. Par exemple, dans le désert du Nevada, une voiture avec des capacités hors route pourra vous être plus utile alors que sur de longues autoroutes droites, une voiture puissante avec vitesse de pointe élevée s’avèrera le bon choix.

 

"Le seul enjeu demeure finalement de rouler le plus vite possible et le plaisir de la conduite pure et propre fait rapidement place à l’obligation de faire n’importe quoi pour rallier le point de contrôle rapidement"

 

Parlante de voitures, le jeu comporte une liste complète de près de soixante-cinq voitures très variées licenciées de vrais fabricants. D’ailleurs, on doit souligner la présence de Porsche avec cinq modèles, elle qui est trop souvent absente des jeux au profit de Ruff. Comme Blackbox Studio n’en est pas à ses premières armes dans la réalisation de jeux de course, non seulement les modélisations sont belles, mais également les voitures se comportent toutes très différemment en piste. Dans The Run, c’est le fameux moteur graphique Frosbite 2 de DICE que l’on connait pour Battlefield qui propulse pour la toute première fois un jeu de course. Bien que le résultat s’avère être très satisfaisant à l’écran, nous ne sommes pas en présence du plus beau jeu jeux de course à avoir croisé nos consoles. Mais le style dynamique choisi par les concepteurs est très à propos pour la thématique du jeu qui n’offre que très peu de répits à part les temps de chargement entre les étapes. On nous place dans un contexte de film de poursuites de voitures des années 80 et il ne manque que Burt Reynolds pour y croire.

Ce qui démarque Need For Speed The Run des autres jeux de la série est l’inclusion de séquences de « quicktime event ».  Si vous n’êtes pas familiers avec le terme, il s’agit de séquences animées dans lesquelles vous devez interagir au bon moment en appuyant sur les touches affichées à l’écran. C’est événements viennent entrecouper les séquences de jeux en agissant comme moyen pour nous raconter l’histoire.  Si vous manquez les séquences de « quicktime event » vous devrez les recommencer pour les réussir tout d’un coup. Le jeu propose également un système de flashback qui permet de retourner en arrière de quelques secondes pour récupérer l’action avant une collision. Il aurait été souhaitable de choisir le moment ou l’ont souhaite que l’action reprennent pour éviter, comme ça m’est arrivé, de recommencer face à face avec un obstacle. Notez que moins vous utilisez de flashback et plus vous aurez des points d’expérience gratuits à la fin du segment.

 

Et les problèmes ?

Malheureusement, NFS The Run souffre de certains problèmes qui en font un jeu souvent trop chaotique. Je vais être plus claire sur mes propos. Le seul enjeu, demeure finalement de rouler le plus vite possible et le plaisir de la conduite pure et propre fait rapidement place à l’obligation de faire n’importe quoi pour rallier le point de contrôle rapidement. Ainsi, le jeu prend des allures de Burnout davantage que de Need For Speed alors que nous mettons de côté la prise de courbe parfaite au profit de s’appuyer sur la voiture à côté de nous pour passer la courbes plus rapidement. Tout cela devient un peu aliénant à la longue puisque c’est le jeu lui-même qui vous suggère de faire le mariole en piste en vous rappelant que vous n’allez pas assez vite.   Se faisant nous en venons même à oublié l’histoire qui deviens très accessoire dans The Run.

 L’Autolog et les amis

Pour la quatrième fois, le système Autolog d’EA est de retour dans un jeu (NFS Shift, NFS Hot Pursuit et Burnout Crash). Il s’agit d’un système qui permet de se garder en contact avec nos amis qui ont le jeu. Nos temps en course sont comparés en temps réel avec nos amis pour nous permettre de savoir quand nous avons été battus. Il est ainsi facile de lancer et relever des défis. L’Autolog est toutefois un peu plus simple dans The Run que nous l’avons connu dans Hot Pursuit se limitant principalement à la comparaison de temps. Vous pouvez jouer jusqu’à 16 personnes en ligne et quelques modes vous ont proposés afin de prolonger votre expérience.

Focus Final

Pour la tonne d’action qu’il procure et sa thématique originale d’une course point à point à travers les États-Unis, vous passerez de bons moments en compagnie de Need For Speed The Run qui vous propose de visiter des villes connues et de beaux paysages pittoresques à différents moments du jour, avec des conditions météo variées. On peut toutefois lui reprocher son aspect trop linéaire qui laisse sous-entendre qu’il est moins intéressant de rejouer le jeu une fois la campagne solo terminée. Heureusement, les modes multijoueur en ligne et les défis lancés par nos amis par le système Autolog  viennent pimenter et rallonger le potentiel du jeu. Je demeure toutefois convaincu que ce n’est pas le meilleur jeu que la série Need For Speed nous a offert.


Pour
Concept intéressant d’une course entre SF et NY 65 superbes voitures de vraies marques Les décors et paysages époustouflants
Contre
Trop chaotique (plus Burnout que NFS) Pilotage qui défi souvent les lois de la physique Pas aussi élégant que les deux précédents NFS Pas nous qui décidons de l’endroit à repartir après l’utilisation d’un flashback Collisions non réalistes Ne se joue pas très bien avec le volant

Score final
7.5 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Need For Speed The Run
Date de sortie : 2011-11-15
Console :
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : Black Box
Genre : Course

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: