Test :: Prototype 2

Prototype 2

Frédéric Laroche

Écrit par Frédéric Laroche - Directeur général

Publié le lundi 7 mai 2012 20:00

Écrivez votre critique !

 

Les jeux de superhéros semblent être sous les projecteurs depuis quelques années. Alors que ce sous-genre n’avait pas la meilleure réputation par le passé, il est certainement revenu en force depuis un certain temps. Des titres tels que Batman : Arkham City et Infamous y sont certainement pour beaucoup, et Activision avait décidé d’entrer dans la danse en 2009 avec la sortie de Prototype. Alors que ce dernier avait été divisé les observateurs, comment sa suite se débrouille t’elle face à la féroce compétition? Voyons voir…

 

L’histoire

L’histoire dans Prototype 2 est assez simple. Vous êtes James Heller, un ancien sergent des forces armées américaines qui a vu sa vie s’écrouler alors que sa famille a été brutalement assassinée par Alex Mercer, le héros du précédent volet. Après l’obtention de superpouvoirs similaires à ceux de Mercer, Heller se lance dans une quête de vengeance où il devra trouver et affronter son nouvel adversaire. Si tout cela sonne familier, c’est surement parce que cette même idée scénaristique a déjà été exploitée des centaines de fois auparavant. Malheureusement, P2 ne fait pas grand-chose pour se démarquer. En utilisant tous les clichés vus et revus dans ce type d’histoire, rien ne risque de trop vous surprendre dans le déroulement des événements. De plus, le côté dramatique suggéré dans la campagne de publicité est en fait plutôt absent dans le jeu lui-même. L’histoire ne s’élève donc jamais à quelque chose de plus qu’une simple justification pour cautionner la violence incroyable dans la jouabilité du titre.

 

Amusant au plus haut point

Justement, niveau jouabilité, Prototype 2 est une franche réussite. La véritable force du titre réside dans son habilité à donner l’impression au joueur d’être un véritable mastodonte superpuissant et impossible à arrêter.  Courir sur des murs verticaux, sauter plus haut que les plus grands gratte-ciels, planer du plus haut point de la ville pour atterrir dans une base ennemie,  James Heller fait tout ça et plus encore, le tout avec un style et une facilité déconcertante. Si le joueur se sent véritablement surpuissant, il reste tout de même qu’il y a un prix à payer. La difficulté du titre se retrouve donc à être franchement trop basse, la plupart des joueurs expérimentés seront capables de finir le titre sans la moindre difficulté, alors qu’il ne faudra pas beaucoup de temps aux néophytes pour arriver à maîtriser le titre parfaitement. Malgré des dizaines d’ennemis à l’écran, la menace n’est jamais très grande puisque Heller peut déchiqueter tout le monde en un rien de temps. Malgré le fait que la concession faite sur la difficulté est compréhensible puisque l’idée était de donner au joueur le sentiment d’invincibilité, mais un certain travail pour balancer la difficulté de meilleure façon aurait été apprécié.

 

La grande variété d’actions possibles amène le fait que les développeurs ont eu à faire quelques concessions, et le résultat est qu’une grande partie de ces actions se réalise automatiquement selon le contexte dans lequel le personnage se trouve. De ce fait, il arrive parfois que le joueur se sente plus comme spectateur de l’action qu’autre chose. Cependant, le côté spectaculaire de l’action rend la chose plus facile à supporter. Quant aux différents pouvoirs d’Heller, il sera possible de les faire évoluer au fil du jeu. Il sera ainsi possible de courir plus vite, sauter plus haut et d’avoir une plus grande jauge de vie, mais la plupart des pouvoirs principaux sont disponibles dès les premiers moments du jeu, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit pour les joueurs qui préfèrent avoir accès à toutes les possibilités qu’offrent le jeu dès le départ. L’un des pouvoirs intéressants d’Heller est celui de pouvoir « manger » toute forme de vie qui croise son chemin et ainsi voler leur identité et mémoire. Ce pouvoir particulier rend possible un type de mission très intéressant (et un peu plus difficile), c’est-à-dire des phases d’infiltration. Heller devra parfois s’infiltrer dans une base ennemie incognito en « mangeant » les ennemis un à un pour accéder à leur mémoire et découvrir des mots de passe ou des informations primordiales à la progression de sa mission.

 

Les missions sont assez variées pour ne pas être trop redondantes, mais un peu plus de créativité aurait été une addition bienvenue. Le joueur sentira parfois que les missions sont très classiques et déjà vues dans d’autres jeux. Considérant les possibilités uniques offertes par la jouabilité de Prototype 2, des missions plus uniques auraient été un plus indéniable pour le titre.

 

Et au niveau de la durée de vie?

Avec seulement 29 missions principales et un niveau de difficulté trop bas en mode normal, les joueurs expérimentés voudront sans doute augmenter la difficulté dès le départ. Malgré tout, le titre prendra environ 8 à 10 heures à compléter, ce qui est un peu décevant considérant la longueur moyenne des jeux à monde ouvert du même genre. Bien entendu, survoler la ville est une possibilité qui peut être amusante après avoir complété le jeu, mais les missions secondaires sont malheureusement décevantes et n’offrent pas grand-chose. La plupart de celles-ci étant aussi simples que sauter d’un immeuble sur des mercenaires immobiles pour tenter d’en tuer le plus possible en un seul impact. Ce n’est pas très élaboré et ces missions ne réussiront sans doute pas à retenir l’attention de tous les joueurs. De plus, il faut dire qu’il semble impossible de quitter ces missions annexes après leur activation, ce qui a parfois été frustrant en mon expérience puisqu’il est fréquent d’activer ces missions accidentellement alors qu’on est en route vers quelque chose de plus intéressant.

 

Et comment il se présente, ce Heller?

Niveau technique, le jeu offre une présentation honnête qui reste parfois inégale. Alors que la modélisation des personnages est très correcte, la distance d’affichage est affreuse, les animations sont datées et, surtout, le design du titre n’est pas très original ou attrayant. À cause de ce design quelconque, la ville n’est pas des plus intéressantes à explorer, les environnements ne sont pas assez variés et les joueurs se lasseront vite d’explorer les environs. La courte distance d’affichage est aussi problématique dans ce type de jeu puisque le personnage se retrouve souvent en hauteurs, incapable de voir bien loin devant lui. Niveau son, le titre est très correct et le doublage est de bonne facture. Cependant, le dialogue est souvent risible dans des moments qui se veulent sérieux ou dramatiques.

 

Focus Final

Au final, malgré les quelques problèmes, Prototype 2 demeure très agréable à jouer. La jouabilité incroyablement satisfaisante nous ferait presque oublier la présentation inégale, l’histoire décevante et le faible niveau de contenu. Avec un peu plus de temps pour améliorer l’expérience, le jeu aurait pu être excellent. Malheureusement, le titre n’atteint jamais son plein potentiel, et demeure simplement très bon.


Pour

+Incroyablement amusant à jouer +Sensation d’être un super-héros bien retranscrite +Missions d’infiltration intéressantes

Contre

-Histoire pauvre -Présentation décevante -Trop peu de contenu


Score final
7.5 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
Derniers dossiers
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays.
Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...
Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker Reportage

Reportage : GameFocus joue à Super Mario Maker

Hé oui, c'est lors d'une courte visite au magasin Best Buy des Galeries de la Capitale à Québec, que j'ai eu la chance d'essayer le jeu de plateforme Super Mario Maker, l'exclusivité Nintendo Wii U. Lire la suite...
Warner Bros. Games Montréal célèbre ses 5 ans d'existence Reportage

Warner Bros. Games Montréal célèbre ses 5 ans d'existence

Voilà déjà cinq ans que le studio Warner s'est installé à Montréal et depuis son arrivé, beaucoup de chauves-souris ont passé sous les ponts. Ce studio est principalement connu pour son travail sur les jeux Batman: Arkham Origins et Batman : Arkham City Armored Edition (WiiU). Il ne faut pas non plus oublier le jeu LEGO Chima Online. Lire la suite...

Détails sur le jeu
Prototype 2
Date de sortie : 2012-04-24
Console :
Éditeur : Activision
Développeur : Radical Entertainment
Genre : Action

Premières impressions

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Rive

Rive
Aujourd’hui il existe de nombreux jeux de plateformes de tout genre et lorsque des développeurs décident d’aller dans cette voie, les attentes sont élevées dû au grand catalogue offert aux joueurs. Malgré tout cela, les développeurs de Two Tribes n’ont pas eu peur et nous offre un jeu d... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Radio GF de mars 2015

Radio GF de mars 2015

Chaque mois, des membres de l'équipe de rédaction de GameFocus se réunissent pour parler de jeux dans un contexte détendu et amusant. Nous recevons dans cette émission Kevin, un lecteur et ami de longue date de GameFocus . Nous vous invitons à télécharger cette émission dès maintenant.

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

Les Blogues de la rédaction

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Vidéoblogue : Consoles portables VS Appareils mobiles

Jouer sur une console portable ou sur une tablette? Est-ce que les consoles portables sont mortes? Jouer sur un appareil mobile à écran tactile propose-t-il une expérience de jeu comparable à ce que propose une 3DS ou une PS Vita? Il y a de bons jeux sur tablette, évidemment, mais votre expérience de jeu est-elle diminuée puisque vous n'avez pas de boutons, de stick analogue ou de gâchettes dans un jeu de tir ou de plateforme? 


Lire la suite...

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

Vidéoblogue : Louer des jeux vidéo en 1989

En 2015 est-ce toujours chose commune que de louer des jeux vidéo dans un club vidéo? Personnellement, ce n'est plus mon cas. Mais il fût un temps, une époque où la location de jeux vidéo était l'une de mes activités favorites. Mon adolescence, partagée entre les salles d'arcade et la location de nouveaux jeux vidéo, était source de plaisir vers la fin des années 80, début 90. 


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: