Test :: Sherlock Holmes contre Jack L'Eventreur

Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur

Écrit par Rédaction Game-Focus

Publié le mercredi 5 mai 2010 20:00

Écrivez votre critique !

Le studio européen Frogwares, responsable de plusieurs jeux vidéo mettant en vedette le célèbre détective Sherlock Holmes et son tout aussi célèbre acolyte, le Docteur John H. Watson nous revient avec un cinquième opus portant cette fois-ci le nom de Sherlock Holmes vs. Jack the Ripper. Déjà bien établi sur PC, la série fait maintenant un arrêt sur console Xbox 360. Est-ce que ce type de jeu peut offrir une expérience tout aussi satisfaisante sur console que sur PC? Y a-t-il une clientèle pour ce type de jeu parmi les propriétaires de Xbox 360? Est-ce un bon jeu? Voici notre avis de Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur.

Histoire
 
Londres 1888, district de Whitechapel, capitale des alcooliques, itinérants et prostituées. La misère la plus totale. L’aventure débute dans la résidence de Sherlock Holmes, célèbre détective qui s’apprête à vivre un automne plutôt mouvementé. Les policiers du commissariat enquêtes sur un terrible meurtre. Holmes et Watson décident de s’en mêler, de mener leur propre petite enquête. Un meurtrier sanguinaire a égorgé une prostituée et sème la mort un peu partout dans la ville. Jack l’Éventreur, le terrible tueur en série fait des ravages dans les bas-fonds de Londres, à travers les ruelles malfamées, où pauvreté et désolation sont le reflet de ces rues sombres du 19e siècle. Le plus grand détective de tous les temps pourra-t-il découvrir l’identité de ce terrible assassin et réussir à le mettre sous les verrous?
 
Image:Jeu-video-frogwares5-8.jpg
 
Les contrôles
 
Tout d’abord, sachez que l’on peut alterner entre une vue à la troisième personne et à la première personne via la touche X. La vue à la troisième personne est plus précise, plus vive mais, vous fera avancer dans des problèmes d’angles de caméra à tous coups. C’est presque impossible de jouer de cette manière. Vous avancez vers la droite et lorsque vous êtes hors champs, la caméra se repositionne à l’arrière. Vous tournez le coin de la rue, elle se transpose à gauche et ainsi de suite. Impossible d’avancer correctement. Heureusement, il existe la vue à la première personne, comme un FPS, la précision en moins. On a l’impression que le personnage glisse, c’est très imprécis. Les déplacements sont donc, la majorité du temps, très laborieux. Toutefois, il vaut mieux jouer avec cette vue si l’on souhaite pouvoir bien observer les alentours dans notre quête d’indices ou de lieux cachés. La touche Back permet d’enclencher le mode ‘’course’’ qui vous permet de marcher plus rapidement, mais bon. Évidemment, ce type de jeu ne nécessite pas une prise en main de pointe, car le but étant surtout d’observer les scènes de crimes et de réfléchir à la résolution d’énigmes. La bonne idée du jour? Les concepteurs ont conçu un judicieux système permettant les déplacements instantanés. Vous regarder votre carte, sélectionnez le lieu à visiter, appuyez sur la touche A et POUF! Vous y voilà, le tour est joué, génial! Cette fonction peut s’utiliser dès qu’un personnage dans l’aventure mentionne un nouveau lieu. Exemple : ‘’Vous devriez aller voir le Docteur au dispensaire’’. PIF! Le dispensaire est maintenant accessible sur la carte, pas besoin d’y être allé au moins une fois avant d’utiliser la fonction ‘’voyage éclair’’.
 
Sherlock Holmes contre Jack l
 
La jouabilité
 
Vous devrez contrôler Sherlock Holmes et par moment le Dr. Watson durant différentes étapes du jeu. La touche la plus importante est la touche Y. Celle-ci vous donne accès à toutes les informations découvertes à ce jour : Les dialogues passés que vous pouvez relire en tous temps si vous croyez avoir raté une information capitale durant votre conversation avec un ivrogne malodorant. Lire les documents récupérés, les rapports de police, sélectionner un objet trouvé, accéder à votre carte (qui ne vous montre jamais votre position actuelle) et le plus important, ouvrir votre tableau des déductions. Ce tableau vous permet de remettre de l’ordre dans vos indices récupérés sur les scènes de crimes. Vous devrez y faire vos propres déductions selon différents choix de réponses offert et lorsque vous aurez trouvé toutes les bonnes déductions, vous pourrez poursuivre votre aventure. La gorge a été tranchée de la gauche vers la droite, le meurtrier est gaucher, la victime a un bleu sous la maxillaire droite, on lui a arraché les intestins, etc. Ces moments sont amusants et se déroulent sur la scène d’un meurtre. Vous devrez aussi, bien observer le cadavre à l’aide de votre loupe. Vous y verrez alors des détails que vous auriez pu manquer et qui vous aideront dans vos déductions. Une fois tous les indices en place, vous devrez découvrir le mobile du meurtre. Était-ce par amour? Pour le vol? Pour l’argent?
 
Vous aurez également à régler certains puzzles. Que ce soit de débarrer une valise, connecter des fils, réparer une lanterne ou assembler une canne, de nombreux puzzles d’une difficulté acceptable vous attendent. Il n’y a pas que ces puzzles qui vous feront progresser dans votre enquête, le dialogue avec les témoins, la police ou les personnages non-jouables serviront également à éclairer votre lanterne. Proposé sous forme de ‘’choix de questions’’, vous devrez en sélectionner une pour que la conversation se poursuive, ou choisir l’expression ‘’Au revoir’’ pour mettre fin à la discussion. On vous propose donc une question à poser, puis une autre lorsque vous obtenez votre réponse et ainsi de suite. On se retrouve donc avec une fausse sélection de questions, qui devait vous donner l’impression de participer à l’interrogatoire, mais qu’en fait, n’est qu’une succession de phrases ne servant qu’à faire défiler la discussion. Complètement inutile. Y mettre seulement le texte à lire aurait été suffisant, mais bon.
 
Sherlock Holmes contre Jack l
 
Graphismes
 
La modélisation des personnages est très sommaire. Pas de détails, pas d’effet d’ombrage sur le visage, rien. La modélisation des habitants comme celle des personnages principaux peut se comparer à ce que l’on pouvait retrouver dans un jeu il y a plus de six ans. Le mouvement des lèvres quant à lui, n’est pas synchronisé et les personnages bougent leurs lèvres à la manière des Sentinelles de l’Air, ou pour les plus jeunes, comme des marionnettes de bois attachées avec des fils. La ville est assez bien détaillée. Frogwares a fait du beau boulot pour bien rendre l’ambiance glauque des lieux. Ça sent la saleté, la décrépitude. D’un côté plus négatif, on note plusieurs murs invisibles, des bogues de collision à la tonne et des affiches de boutiques si ternes et illisibles que l’on pourra passer devant à de nombreuses reprises sans jamais se rendre compte que le lieu que l’on cherchait depuis des heures était juste là, sous notre nez. D’ailleurs, la majorité des endroits se ressemblent tous. Il est donc difficile de s’y retrouver. Il n’y a pas une très grande variété d’environnements. Tout est brun, gris, noir et verdâtre… La seule couleur marquante que l’on remarque est le rouge, couleur que l’on retrouve à tous coups sur les lieux d’un crime. Le jeu est d’ailleurs très cru et violent dans ses textes. Il est donc réservé à un auditoire adulte. Élémentaire mon cher Watson…
 
Image:Jeu-video-frogwares5-11.jpg
 
Son et musique
 
Le jeu est entièrement en français. Le doublage du détective Holmes lui va bien. Élégant et excentrique, les non-initiés au personnage le trouveront bien étrange. Le doublage peut donc être considéré comme étant satisfaisant. Lorsque notre personnage parle, il ne bouge plus, on ne peut pas se déplacer. Également, les personnages n’ont pas de mémoire, autant Holmes ou Watson que les autres. Exemple : Cliquez deux fois sur le même objet, ou la même phrase et votre personnage répètera la même phrase, de la même manière, avec le même étonnement que la première fois. Pour ce qui est de la musique, elle se fait très discrète mais, se prête bien à l’ambiance du jeu.
 
Image:Jeu-video-frogwares5-2.jpg
 
Durée de vie
 
L’histoire débute le 2 septembre 1888 pour se terminer en novembre. Divisée en seize grandes étapes, prévoyez entre 10 et 15 heures de jeu, selon votre sens de la déduction et le nombre d’aller-retour que vous ferez à travers la ville (vous en ferez plusieurs). Bien que l’histoire soit intéressante et que le jeu offre de jolies énigmes à résoudre, il n’y a aucune raison de vouloir y retourner une fois l’aventure bouclée. Le jeu offre un système de sauvegarde exemplaire. On peut sauvegarder n’importe où, à n’importe quel moment. Le temps de chargement est aussi très rapide. Peut-être parce qu’il n’y a pas grand-chose à charger…
 
Conclusion
 
Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur nous propose donc une histoire sombre, sordide, qui pourra plaire à certains. Malheureusement pour l’éditeur, Focus Home Interactive, je ne crois pas que la clientèle visée par ce type de jeu soit celle qui s’amuse avec une console de salon. Son style de jeu très lent et très différent des jeux de consoles habituels aura de la difficulté à s’établir sur le marché des consoles. Un jeu qui ne passera pas à l’histoire, mais tout de même, un bon jeu dans son genre. Une location pour les amateurs du genre, mais plus convivial sur PC.

Pour
Bonne intrigue Contrôles simples Tout en français Tableau des déductions Recréer les scènes de crimes Étudier les victimes Système de déplacements instantanés
Contre
Contrôles imprécis (ça glisse) Animations des personnages Graphisme terne Murs invisibles Bogues de collision Personnages sans mémoire Gros problèmes de caméra vue 3e personne Système de dialogue inutile Carte ne montre pas notre position actuelle Langage cru, grossier

Score final
6.4 / 10
Commentaires
Plus de critiques sur Xbox 360
2014-01-12 :: Just Dance 2014
2013-11-21 :: Rocksmith Édition 2014
2013-10-29 :: Skylanders SWAP Force
2013-09-16 :: Grand Theft Auto V
2013-09-05 :: Madden NFL 25
2013-06-15 :: GRID 2
2013-05-30 :: Fuse
Derniers dossiers
Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015 Dossiers

Les 5 meilleurs jeux de la mi-année 2015

Le mois d'août vient tout juste de débuter et, avec la Gamescom qui cogne déjà à nos portes il est maintenant l'heure des bilans de demie-année.  Il n'est jamais facile de dresser une telle liste, évidemment ce classement est toujours étroitement lié aux préférences et aux expériences personnelles du rédacteur.  Depuis le 1er janvier 2015, plusieurs jeux dignes de mention sont désormais disponibles. Plusieurs jeux pourraient composer ce top 5, pensons entre autre à Dying Light, The Order 1886, The Witcher 3 : Wild Hunt, Batman : Arkhman Knight, Evolve, Splatoon ou bien Project Cars.
Lire la suite...
Déballage console RetroN 5 et notre essai complet Dossiers

Déballage console RetroN 5 et notre essai complet

L'amateur de jeux vidéo est plutôt choyé en 2015 : Il peut jouer aux jeux des années 2000, comme aux jeux des années 80 ou 90 dans le même après-midi. Les fans de retro sont nombreux, moi-même étant plutôt favorable à quelques parties d'un bon vieux Ninja Gaiden 2 pour me rappeler ces doux souvenirs de ma jeunesse. Mais bon, après avoir trouvé un vieux téléviseur à écran cathodique, je constate à toujours avec regret à quel point mes jeux de NES, Sega Master ou Super NES étaient beaucoup plus jolis dans mon souvenir. Ce triste constat est désormais de l'histoire ancienne, car voici la RetroN 5 d'Hyperkin.Lire la suite...
Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal Reportage

Game-Focus au ComicCon 2015 de Montréal

Ce week-end, je me suis rendu à l'une des plus grandes réunions de ''geeks'' au pays. Lire la suite...
Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions Dossiers

Déballage console SEGA Genesis 80 jeux et premières impressions

La société chinoise AtGames produit différentes consoles rétro avec jeux intégrés, tel que la SEGA Genesis, le Colecovision et le célèbre Atari 2600. Proposant du coup des dizaines de jeux pré-installés dans ces systèmes, on tente d'y faire revivre ou plutôt préserver la mémoire de nombreux classiques de ces consoles du passé et de faire plaisir aux amateurs de retrogaming.Lire la suite...

Détails sur le jeu
Sherlock Holmes contre Jack L'Eventreur
Date de sortie : 2010-04-20
Console :
Éditeur : Focus Home Interactive
Développeur : Frogwares
Genre : Aventure

Premières impressions

Rare Replay

Rare Replay
Le studio Rare fête ses 30 ans et afin de souligner ces années de dur labeur, Microsoft lance une compilation regroupant trente jeux. Trente jeux, qui ont bien sûr marqué le cheminement du studio vers les jeux d'aujourd'hui. Nous avons eu la chance de mettre la main sur cette compilation qui ser... Lire la suite...

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege

Tom Clancy's Rainbow Six: Siege
C’est lors de l’E3 2014 que le prochain opus de la série Rainbow Six a été annoncé. Toujours basé sur l’univers des romans de Tom Clancy’s, le titre est développé par Ubisoft et sera disponible cette année sur PC, PS4 et Xbox One. Misant cette fois-ci principalement sur le multijoueu... Lire la suite...

Plus d'avant-premières
Podcast

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast: Radio GF d'août 2015

Podcast estival 2015 dans lequel les membres de la rédaction de GF discutent de ce qu'ils ont fait cet été côté gaming. Ne pas hésiter à échanger sur l'un ou l'autre des sujets abordés pendant cette émission.

 

Lire la suite..
Sondage

Est-ce que la fin du split-screen à Halo vous dérange?

OUI - 50%
NON - 50%
Les Blogues de la rédaction

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

Blogue: Mon avis sur trois jeux rarissimes de la NES

La Nintendo Entertainment System (NES) a changé à jamais l'industrie du jeu vidéo par de nombreux aspects, pensons entre autres à l'arrivée de la croix directionnelle ou à la naissance de nombreuses séries cultes et toujours actives comme Metal Gear, Mega Man, Castlevania, Zelda, Mario et j'en passe. Sur une période d'une dizaine d'années, on a eu droit à plus de 800 jeux en Amérique du Nord, de Super Mario Bros en 1985 à Wario's Woods en 1994, certains d'entres eux sont devenus cultes et d'autres sont passés complètement inaperçus.


Lire la suite...

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Les jeux à 80 $ au Canada, le taux de change fait mal

Jeux à 80$

Le dollar canadien qui dégringole depuis plusieurs mois en raison d’une relance économique qui tarde arriver a désormais une influence très tangible sur l’industrie du jeu.


Lire la suite...
Vous aimez ou pas?
Mortal Kombat (PS Vita)
The Golf Club (Xbox One)
Fifa 14 (PlayStation 4)
Monster Hunter 4 Ultimate (Nintendo 2DS & 3DS)

Commentaires récents

Propulsé par Disqus

Tag Code: