Par le

Après un premier aperçu sur Game-Focus de Ash of Gods la semaine passée, un jeu de rôle mélangeant des combats tactiques et une narration basée sur des choix moraux impactant votre groupe d'aventuriers, nous avons pu essayer une version de démonstration donnant accès à la première heure de jeu. Voici nos impressions.

Le jeu prend place dans un univers typé Dark Fantasy et on dirige un ancien capitaine de la garde royale Thorn Brenin qui voit son village massacré par une force maléfique. Avec ses compagnons d'infortune, il est forcé de fuir afin de survivre et d'échapper à une nouvelle purge qui avait été évité grâce au sacrifice de mystérieux guerriers il y a 1000 ans de cela.

À la manière de la série The Banner Saga (avec laquelle le jeu partage l'esthétique), la narration prend la forme d'un roman graphique et met l'accent sur des dilemmes moraux qui vont influencer le cours de l'histoire et la relation avec les autres personnages ainsi que la gestion de ressources de votre caravane. Plusieurs fois durant la démo, un texte indiquant que la loyauté de tel ou tel personnage s'est renforcé ou a diminué s'est affiché selon les choix de réponses effectués. Le joueur devra constamment choisir entre des décisions donnant un avantage immédiat mais qui auront des répercussions négatives plus tard ou sacrifier un compagnon ou des ressources immédiatement pour n'en récolter les fruits que beaucoup plus tard. Il était également possible de choisi notre trajet sur la carte du monde et avoir donc accès à des événements totalement différents.

Les combats se déroulent au tour par tour avec un système de grille avec une partie gestion de carte. Après avoir choisi 6 compagnons pour combattre parmi votre groupe d'aventuriers, il faut sélectionner des cartes qui donneront des avantages divers durant les affrontements et qui pourront se débloquer immédiatement ou après plusieurs tours selon leur puissance. Après une phase de placement de vos personnages, les guerriers s'affronteront chacun à leur tour dans l'ordre déterminé par le joueur.

Chaque guerrier possède une barre de santé et d'énergie et il sera possible de choisir entre vider l'une ou l'autre de ces jauges, sachant que si la barre d'énergie est vide, le double des dégâts est infligé à la santé. De plus, hormis les attaques de base ne coûtant aucune ressource, les coups spéciaux demandent souvent énormément d'énergie mais consomment aussi de la santé. En cohérence avec le monde implacable dans lequel nos protagonistes évoluent, il n'y a aucune place pour l'aléatoire dans les combats et chacun des coups inflige un nombre dégâts bien définis permettant au joueur de planifier une stratégie comme devant un jeu d'échec. Enfin, la mort d'un de vos personnages est synonyme de blessure occasionnant des malus ou même la mort définitive de celui-ci si vous êtes malchanceux. Il sera d'ailleurs fort possible de perdre les personnages principaux du jeu sans pour tant mettre fin à la partie.

Ash of Gods est un jeu exigeant et la moindre erreur pendant les combats ou pendant la narration peut avoir des conséquences funestes pour vos personnages et votre partie. Le joueur doit constamment jongler entre la gestion des ressources, les affinités entre les personnages tout en s'assurant de limiter les blessures des personnages et de tenter de prendre les bonne décisions afin de garantir la survie du groupe.

Il est trop tôt encore pour parler de la qualité d'écriture du jeu car beaucoup de contenus n'étaient pas encore traduits en anglais. Cependant, le peu que l'on a pu voir est prometteur avec des dialogues bien écrits avec un argot médiéval du plus bel effet. Rendez-vous en mars 2018 pour le verdict final de Game-Focus.

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS