Par le

NomThe Messenger

DéveloppeurSabotage Studio

Éditeur : Devolver Digital

PlateformesSwitch (pour ce test), aussi sur PC

Genre : Action-plateforme 2D

Prix : 25,19$


Note: La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.


L'époque 8-16 bit est chère à mon coeur. J'en ai passé des heures à m'amuser aux jeux vidéo de cette époque, autant sur NES que sur Super Nintendo, ou sur SEGA Genesis. Gros fan des jeux de plateformes 2D, nostalgique de l'époque Contra, Mega Man ou Shinobi, l'annonce d'un jeu inspiré du légendaire Ninja Gaiden a immédiatement capté mon attention. Sachant que The Messenger tire son essence des jeux Ninja Gaiden, bien connus pour leur exigence au niveau technique, l'idée de plonger dans cette première aventure de Sabotage Studio me faisait un peu peur... Mais mes craintes furent rapidement estompées, comme vous pourrez le constater à travers cette vidéo :

+Excellente bande-originale par Rainbowdragoneyes
+Prise en main précise et efficace
+Direction artistique
+Variété de l'environnement et des boss
+Délicieux style d'humour
+Version québécoise accessible dans les options
+Bonne rejouabilité
+Durée de vie exponentielle à l'atteinte de la Tour du Temps...

-...ce qui signifie de très nombreux aller-retours à travers les niveaux dans la 2e partie
-Niveau de difficulté inégal (boss vs le reste du jeu, 2e partie Metroidvania)
-Parcours principal un peu court
-Manque un peu de lignes directrices une fois à la Tour du Temps

Pour d'autres critiques, blogues, dossiers spéciaux, visitez notre chaîne YouTube GameFocusTV

Retrouvez-moi sur Twitter @LeTusken et Instagram via LETUSKEN

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS