Par le

Nom : Coffee Crisis
DéveloppeurMega Cat Studios
ÉditeurQubicGames
Genre : Beat 'em up
Plateformes : Switch (pour ce test), aussi PC, Xbox One et SEGA Genesis
Prix : Actuellement à 9,09$ jusqu'au 12 janvier


Note: La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.


L'équipe de Mega Cat Studios vous propose de plonger en plein coeur de l'époque des consoles 16 bit avec Coffee Crisis, un jeu de ''beat 'em up'' très arcade où les protagonistes tabassent des vilains pour sauver la planète... et le café. Jouable sur plusieurs plateformes de façon numérique (et même en cartouche sur SEGA Genesis), Coffee Crisis a été testé pour l'occasion sur Nintendo Switch et en voici mon avis :

Histoire
Nick et Ashley sont deux personnes spécialisées dans la préparation de boissons au café qui devront repousser une menace extra-terrestre (rien de moins). Ces viles créatures veulent s'emparer de tout ce qu'il y a de plus précieux sur Terre, soit le WIFI, les extraits vidéo de chat, le heavy métal et le café.

Fonctionnement
Il s'agit ici d'un jeu de type beat 'em up à l'ancienne, rappelant les Final Fight et Streets of Rage de l'époque... mais en plus difficile. Oh que oui, le niveau de difficulté m'apparaît beaucoup plus élevé qu'à l'époque (ou c'est moi qui se fait vieux?), de sorte qu'on a rapidement le goût d'abandonner. Les continus ne sont pas infinis, il faut donc prendre note du code secret révélé à la fin du tableau, permettant de relancer le jeu au niveau souhaiter (comme dans l'temps). Pas de système de sauvegarde, il faut saisir le code au lancement du jeu.

On tabasse donc les ennemis à grands coups de cafetière (ou de sac de grains de café), on charge ou non son attaque et on tente de survivre. Le principal problème de ce jeu étant l'animation qui m'apparaît justement trop animée. Le mouvement d'attaque de Nick (ou Ashley) est trop détaillé, de sorte qu'il m'apparaît difficile de bien évaluer la distance avec le visage de l'ennemi et le temps avant l'impact. Résultat, on martèle avec violence le bouton d'attaque en espérant faire mouche à chaque coup et sortir vivant de la petite foule de 10 personnes âgées, d'espion américain, ou de petit-gris en fauteuil roulant qui tire des lasers avec son unique oeil.

Graphismes
Le style visuel 16 bit est plutôt réussi et les effets visuels sont nombreux. Ces effets spéciaux sont le résultat d'un boost de caféine dans le sang de nos héros baristas, ou autre substance. J'ai bien aimé cet aspect déjanté, faisant tourner l'écran au vert ou à un rendu visuel donnant l'impression d'avoir le visage collé à un arc-en-ciel dessiné à la craie.

Son et musique
Les effets sonores sont plutôt efficaces, rien de majeur ici, mais ça fait le job. Par contre, côté musical, LÀ on est servi! Étant un grand amateur de musique rock et de heavy métal, le jeu Coffee Crisis sait combler le mélomane en moi. Du gros riff de guitare selon l'action en cours, une accélération prononcée de la musique suite à un boost de caféine, c'est savoureux dans mes oreilles. Je vous invite à écouter cette fameuse bande-originale via le lien suivant : Tizzy sur SoundCloud . Bon, faut aimer le genre, je sais. Mais moi, j'adore!

Durée de vie
Coffee Crisis se termine environ en à peu près deux heures, selon votre talent pour la castagne. Fun à deux joueurs en local, le jeu s'avère assez répétitif en solo. Si vous envisagez l'achat, vérifier d'abord si un ami ou un membre de la famille voudra y jouer avec vous.

Focus final
Je verrais très bien l'achat de Coffee Crisis pour une fin de semaine, le temps de bien rigoler entre amis au rythme du métal et des coups de poings. Donc, un achat pour les fans de cette époque dorée du beat 'em up, ou pour les collectionneurs sur SEGA Genesis si vous pouvez l'avoir en boîte.

+Toute la musique du jeu

+Style visuel 16 bit

+Ambiance générale

+Originalité des ennemis

+Jouable à deux joueurs en mode local

-Plutôt répétitif en solo

-Assez difficile quand on y joue tout seul

-Pas de sauvegarde

-Très court

 

Me joindre sur Twitter @LeTusken

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS