La série Titans au banc de test: 8/10 [62316]

La série Titans au banc de test: 8/10

Les gros titres...

Un étui pour protéger l'écran de votre Switch Lite
Selon Forbes, Google Stadia est un désastre technique et conceptuelle
Il faudra attendre 2020 pour jouer à The Walking Dead Onslaught
Notre test de Need for Speed: Heat
Critiques - Cinévore

 

Marvel et DC nous ont habitués à lancer de nombreux films et séries télévisées dérrivés des personnages de leur écurie de superhéros respective. La plateforme de diffusion Netflix n'y échappe ayant elle-même produite plusieurs séries de Marvel comme Jessica Jones, Luke Cage et The Punisher pour ne nommer que celles-là. Alors que le catalogue entier de Marvel sera déplacé sur la plateforme de diffusion de Disney, Netflix se tourne vers des personnages de DC, le compétiteur direct de Marvel, pour assurer la suite des choses. Était donc ajoutée dernièrement une saison de 11 épisodes d'une série nommée Titans, basée sur des personnages plus ou moins connus de DC Comics.

titans robin une

Titans
Dans cette série, nous suivons principalement le personnage Robin adulte après qu'il ait quitté Gotham et par le fait même, Batman. Devenu depuis enquêteur de police, il tente de tirer un trait sur sa vie de justicier masqué en chassant les démons qui le hantent. On revoit en flashback, ce qui a fait de Dick Grayson le second de Batman, suivant la mort de ses parents dans un cirque. Mais sa tentative pour s'éloigner de son ancienne vie est veine alors qu'il croise sur son chemin la jeune Rachel munie de pouvoirs puissants qu'elle contrôle plutôt mal. Elle est poursuivie par un groupe mystérieux et redoutable qui veut la capturer pour utiliser cette puissance ce qui pousse Robin à reprendre du service mais cette fois accompagné de Kori, Hank, Dawn, Wonder Girl et Beast Boy.

J'ai aimé le côté sérieux de Titans dont je redoutais un traitement enfantin comme nous l'avons connu dans la série animée Teen Titans. L'action est au rendez-vous tout le long des 11 épisodes poussés par de beaux combats. Les concepteurs n'ont pas hésité à miser sur une bonne dose de violence qui rend cette série plus réaliste. Du côté des personnages, on s'accroche à chacun d'eux progressivement plus la série avance. De mon côté j'ai apprécié le travail d' Anna Diop qui occupe le rôle de Kori ou Starfire. Très extravertie avec son look disco, elle contrôle l'énergie du soleil pour lancer de puissantes attaques de feu. Bien sûr Brenton Thwaites fait un excellent Robin avec sa gueule de garçon propre, poli et à la fois violent sans remords en situation de combats. Le couple de justiciers sans pouvoirs Hank & Dawn est également attachant. Bref un beau casting qui place la table pour d'autres saisons, du moins je le souhaite.

titans kori

Ce qui me fait toujours un peu peur avec ces séries “spin-off” est la trop grande liberté que les auteurs vont prendre et qui parfois s'éloigne de l'esprit de départ de la franchise. Je fais ici assez directement référence à la série Gotham dans laquelle on s'est permis d'introduire tous les méchants au grand complet alors que Bruce Wayne était adolescent. Comme on le sait, plusieurs ne se sont manifestés dans les BD que lorsque Batman était actif. Dans Gotham, on a dû rendre intéressante une série pour justifier sa durée de vie en façonnant l'histoire pour y ajouter des personnages connus. D'autres séries, comme Arrow et The Flash ont quand même bien fait pour ne pas trop écorcher l'histoire telle que connue.

titans robin

Dans le cas de Titans, j'estime que c'est mission accomplie et que la balance est bonne entre reprendre une idée de départ avec des personnages connus et de broder autour une toile de fond crédible et divertissante. J'ai plus ou moins aimé l'épisode final de cette première saison qui se termine un peu sec à mon goût. Au moins, on sait que la saison 2 s'en vient et que nous aurons des réponses à nos questions. J'ai donc dévoré cette série en rafale en quelques jours à peine, ce qui est habituellement très bon signe. Notons en terminant que Titans est offert en plusieurs langues dont le français mais que la résolution est limitée à la HD (peu importe la langue).

Pour son côté sombre, ses personnages forts, sa réalisation au point et le scénario intéressant, je donne le pointage de 8 sur 10 à Titans.

{rating}

 


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (19 novembre 2019 au 23 novembre 2019)

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Mots-clés populaires depuis 24h

Médias sociaux

À voir sur GF...