Dirt 5, notre test
Tests de jeux vidéo

 

Date de sortie initiale : 6 novembre 2020
Éditeur : Codemasters
Développeur : Codemasters
Plateformes : PlayStation 5, Xbox Series X/S, PlayStation 4, Xbox One, Microsoft Windows, Google Stadia (2021)
Modes : Solo, Multijoueur

 

note

 

J'ai toujours aimé les jeux de course à la sauce arcade explosifs, nerveux et nettement plus axés vers le plaisir pur. C'est ce que m'a toujours offert la franchise DiRT, très différente de DiRT Rally qu'il ne faut pas confondre. La première est arcade et la deuxième plus simulation implique du rally point-à-point. On nous propose dans DiRT 5 d'incarner un pilote qui va se frotter aux autres pros du hors piste pour devenir, le grand champion de toutes les catégories d'épreuves telles que le Rally-Cross et le Gymkhana. Une histoire banale prétexte à se battre dans la boue, le gravier et la neige. La progression est assumée sur 3 plans : L'XP , l'argent et la réputation pour permettre de débloquer voitures, épreuves et items de personnalisations de voitures.

Voici mon avis en vidéo sur DiRT 5 joué sur Xbox Series S/X:

 

pour

  • Beau visuellement
  • De superbes endroits en Arizona, au Brésil, en Chine, en Italie, à New York et en Norvège sur des pistes variées
  • Météo dynamique et cycle jour/nuit
  • Prise en main immédiate
  • Un éditeur de piste avec piste de la communauté
  • Se joue en écran partagé
  • Le bruitage
  • Versions Xbox Series S/X et PS5 spectaculaires à 120 ips

 

contre

  • Une I.A. souvent épaisse
  • La déformation du sol n'est plus là au tour suivant
  • Beaucoup d'exagération dans les conditions météos
  • Pas d'ajustement de la performance des voitures
  • Quand même un peu redondant à la longue
  • Certaines épreuves assez plates à faire

Score8

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS