• Date de sortie : 9 septembre, 2021
  • Éditeur: Bandai Namco
  • Développeur : Bandai Namco Entertainment, Bandai Namco Studios
  • Série: Tales of
  • Plateformes: PC, PlayStation 4/5, Xbox One/Series
  • Type: Jeu de rôle japonais d'action aventure 
  • Note: Jeu joué sur Xbox Series X et copie fournie par l'éditeur

La franchise Tales of fait son retour en format cross-gen avec Tales of Arise. Il s'agit d'un jeu de rôle japonais développé et édité par Bandai Namco. Comme presque tous les jeux vidéo du genre, attendez-vous à une tonne de clichés et à écouter vos personnages parler d'amour et d'amitié pendant des heures et des heures... Heureusement, ce Tales of Arise est rempli de qualités.

L'histoire

Le joueur débute l'aventure en incarnant un prisonnier au masque de fer prénommé Alphen. On apprend très tôt que la planète où se déroule l'aventure est divisée par deux peuples. Les gens de Rena ont imposé leur joug aux gens de Dahna et les utilisent pour piller les ressources de la planète. Très tôt dans l'aventure, Alphen qui appartient au peuple de Dahna se libère de l'emprise de ses tortionnaires et fait équipe avec une jeune femme de Rena répondant au prénom de Shionne. Chacun d'eux possède une capacité étrange. Alphen ne ressent pas la douleur et Shionne ne peut pas être approchée. À l'image de Malicia dans les X-Men, Shionne semble être victime d'une malédiction et dès que quelqu'un l'approche, un courant électrique parcours son corps pour foudroyer la personne qui se tient trop près d'elle. Le duo fait la pair et a comme objectif commun de faire tomber les cinq seigneur de Rena. Les seigneurs qui contrôlent les différentes régions de Dahna. 


À première vue, l'histoire semble compliquée à cause des noms utilisés pour identifier les différentes castes sociales de l'univers de Tales of Arise, mais le tout est très classique et facile à suivre. Démarrant lentement, la narration accélère après une quinzaine d'heures de jeu quand on découvre le fruit de Helgan. Je n'en dirai pas plus, mais l'histoire prend véritablement son envole par la suite. Point noir: l'ensemble s'essouffle au dernier quart de l'aventure via une suite de combats qui s'enchaînent rapidement de manière expéditive. Un défaut qui semble récurant à la franchise... 

Les combats

Tales of Arise marque un tournant dans l'approche des combats de la série de Bandai Namco. Le nouveau système de combats met de l'avant l'action plutôt que la stratégie pur et dur. Oui, les ennemies ont toujours des faiblesses, mais ce n'est plus le coeur des affrontements. Pour prioriser l'action, les développeurs ont aboli l'ancien système de MP (magic points ou points de magie en français). Maintenant, la jauge de magie n'est plus individuelle. La jauge de magie est désormais globale. Chaque personnages que le joueur peut diriger sur l'arène de combats pige dans le même récipient de magie. La principale stratégie des combats revient donc à gérer cette jauge de magie qui permet aux joueurs d'induire de gros dégâts aux ennemis et de déclencher une suite de feux d'artifices sur son téléviseur. Il faut gérer les attaques normales (et plus faibles) qui remplissent la jauge de magie et les attaques les plus dévastatrices qui vident la jauge de magie. À vous de choisir l'escouade de combats qui convient le plus à votre style de jeu et qui propose le meilleur rendement! Un nouveau système de jeu propre à ce Tales of Arise qui fonctionne très bien et qui nous en met plein les mirettes. Techniquement, le jeu est resté bloqué dans les années 1990. La physique est inexistante. Les décors sont rigides et les arènes de combats sont vides (un cercle vide à l'exception de vos personnages et des ennemis). Par contre, l'esthétique crayonnée avec des arrières plans détaillés contrebalance la partie technique et nous offre un confort de jeu agréable. Ceux qui ont joué à Final Fantasy XIII savent à quoi s'attendre en terme d'exploration, puisque Tales of Arise est lui aussi un grand couloir géant, malgré des zones semi-ouvertes en forme d'entonnoir. Choix de game design un peu étrange quand on sait que ce n'est pas nécessairement le cas sur les précédents titres de la série Tales of... 



En conclusion, Tales of Arise n'est peut-être pas un jeu vidéo incontournable, mais devrait faire grandement plaisir aux amoureux de JRPG. Tales of Arise a le mérite de proposer une histoire globalement accrocheuse avec un système de combats dynamiques et addictifs. C'est un épisode qui donnera peut-être un second souffle à une série qui en avait bien besoin. Les points négatifs ne seront probablement pas les mêmes pour tout le monde, mais à mon avis le jeu est trop long et parle beaucoup trop. Je dirais que, approximativement, vous allez jouer 60% du temps et écouter vos personnages parler 40% du temps... Difficile pour les développeurs japonais de s'éloigner des clichés du genre. 

  • Esthétique agréable à l'oeil
  • Bonne jouabilité accrocheuse et précise
  • Histoire de plus en plus prenante
  • Des personnages attachants
  • Grosse durée de vie (50 heures et plus)


  • Techniquement à la ramasse (aucune physique)
  • Les boss qui sont des sacs de PV
  • Farming obligatoire pour gagner des niveaux et avancer dans l'histoire
  • Très linéaire malgré des zones de jeu semi-ouvertes en forme d'entonnoir
  • Les personnages parlent et crient beaucoup trop




Ajoutez un commentaire

Merci de donner vos commentaires dans le respect.