• Date de sortie : 18 février 2022
  • Éditeur: Sony
  • Développeur : Guerilla Games
  • Série: Horizon
  • Plateformes: PlayStation 4/5
  • Type: Jeu d'aventure à la troisième personne
  • Note: Jeu joué sur PlayStation 4/5 et copie fournie par l'éditeur


 Première sortie de l'année pour les studios de Sony, Horizon Forbidden West place déjà la barre haute pour les prochains jeux vidéo à paraître cette année. Faisant suite à Horizon Zero Dawn paru en 2017 sur PlayStation 4, l'histoire de Forbidden West prend place directement où celle de Zero Dawn s'est arrêtée. Aloy - la guerrière/archère/scientifique/exploratrice que le joueur contrôle - cherche désespérément à sauver la planète d'une mort certaine. Se déroulant dans un futur mélangeant éléments de science-fiction et éléments préhistoriques, l'univers de Horizon regorge d'animaux robotiques à chasser et à affronter. Le joueur, aux commandes de Aloy, explore le monde à la recherche de réponses et de solutions pour sauver une planète ronger par un mal sournois, mais des ennemis encore jusque là inconnus pointent le bout de leur nez pour l'en empêcher. 

Disponible sur PlayStation 4 et PlayStation 5, ce nouveau Horizon Forbidden West brille plus que jamais sur la nouvelle console de Sony. Les développeurs de Guerilla Games nous ont toujours habitués à des jeux visuellement époustouflants et c'est encore une fois le cas. Il s'agit probablement du plus jolie jeu vidéo du moment sur consoles de salon. Si vous avez un bon téléviseur, l'expérience risque d'être mémorable. Même si Aloy est le personnage qui se démarque le plus de l'ensemble, les développeurs ont fait un effort considérable sur les personnages secondaires. Les cheveux, les visages, et la texture de la peau sont à la fine pointe de ce que la technologie peut offrir. On a encore le soucis des carrures bien baraquées à la Gears of War sur plusieurs personnages, mais on a moins l'impression que tous les personnages se ressemblent. Ce qui m'a le plus frappé et impressionné au long de mes 50 heures de jeu, est la grande variété des animaux robotiques. Quand on pense tous les avoir vu. on en croise de nouveaux! Et laissez-moi vous dire qu'ils sont de plus en plus impressionnants. Techniquement, la version PlayStation 4 ne semble pas avoir eu droit à autant de temps de développement que la version PlayStation 5. La version PlayStation 4 souffre encore de nombreux bugs et de crashs qui rendent le jeu parfois injouable... On s'attendait à mieux de la part de Sony, l'éditeur/développeur aurait bien pu retarder cette version plutôt que d'offrir un produit non-fini. 


Les joueurs ayant joué à Horizon Zero Dawn savent à quoi s'attendre avec Horizon Forbidden West, puisqu'il s'agit presque du même jeu vidéo en plus beau et en plus gros. Aloy évolue dans un univers ouvert et sauvage avec des armes plus ou moins primitives. On retrouve donc les classiques du genre, dont l'arc de guerrier, l'arc de précision, l'arbalète, la lance, les divers pièges, etc. Bien entendu, il y a plusieurs nouveaux gadgets et à l'image des séries The Legend of Zelda ou encore Assassin's Creed, il sera possible de découvrir de nouvelles pièces pour améliorer son arsenal et son armure en effectuant des quêtes secondaires ou des parties de chasse. Selon moi, le plus gros point amusant de Horizon Forbidden West réside dans la chasse des machines. Les animaux robotiques affrontés sont fabriqués avec des éléments différents et ces éléments sont détachables du corps des machines. Attention! Il faut s'y prendre méticuleusement si on ne veut pas détruire certaines pièces rares, car ces pièces sont nécessaires pour créer des munitions, des armes ou des armures. Le joueur qui le désire peut suivre l'histoire principale et ne pas s'intéresser au monde qui l'entour ou aux quêtes secondaires, mais l'univers de Horizon Forbidden West est tellement vaste qu'il est difficile de ne pas s'y intéresser. L'exploration est agréable et voir Aloy acquérir de l'expérience pour devenir plus forte est enivrant. Même si les combats au corps à corps ont été améliorés, on préférera jouer avec les armes de jet ou les pièges qui offrent de meilleurs sensations de jeu. Le seul réel problème qui m'a dérangé durant les combats est la caméra qui s'affole quand un ennemi nous fonce dessus, J'aimerais pouvoir utiliser autre chose qu'une roulade ou un grappin pour dégager Aloy des ennemis trop envahissants. 



Comme tous bon jeu vidéo à monde ouvert, Horizon Forbidden West possède une carte du monde rempli d'objectifs secondaires à explorer. Qu'il s'agissent d'escalader des montagnes pour découvrir des trésors, ou de chasser une bête qui terrorise les villageois du coin, ou de détruire des camps de bandits, il est possible de s'amuser pendant près de 100 heures avec Aloy. Les quêtes secondaires sont souvent plus intéressantes que l'histoire principale avec un rythme d'intrigue plus soutenue. Mention spéciale à la quête principale se déroulant sous l'eau. Je crois que c'est la première fois de ma vie de joueur que j'adore un niveau aquatique. 

En conclusion, Guerilla Games nous offre une suite splendide avec ce Horizon Forbidden West. Les développeurs ont fait un traitement d'honneur à Aloy.  Visuellement quasi-irréprochable sur PlayStation 5 avec une jouabilité soignée, cette exclusivité PlayStation devrait facilement plaire à tous les fans de jeux vidéo à monde ouvert. Parfois un peu trop kitsch, parfois un peu trop formel, l'histoire a quand même le droit à un traitement cinématographique de luxe et on retiendra surtout le personnage très attachant de Aloy qui est la parfaite tête d'affiche pour démontrer les capacités et la puissance de la PlayStation 5. 

  • Visuellement époustouflant
  • Jouabilité à l'arc accrocheuse et précise
  • Des quêtes secondaires de qualité
  • Des personnages attachants
  • Grosse durée de vie (50 heures et plus)

  • La version PlayStation 4 sortie trop vite
  • Le personnage de Travis Tate semble avoir été tiré de Watch Dogs 2
  • Les combats au corps à corps manque de sensations
  • La caméra qui s'affole et qui part dans le décor quand les ennemis sont trop proche
  • Le scanner d'environnements casse parfois l'ambiance (trop utilisé et souvent pour rien)




Ajoutez un commentaire

Merci de donner vos commentaires dans le respect.